dimanche 27 septembre 2009

Récap. Semaine du 21 septembre

Lundi: 90 min. de Yoga/Pilates avec bébé
J'ai enfin réussis à faire presque tout le cours! J'ai fais boire Laurence en arrivant 10 minutes avant le cours et elle s'est endormie sur mon sein. JOIE! Je l'ai déposée tranquillement sur une serviette à côté de moi et elle a dormie une bonne heure. RE-JOIE! Ouf! Le cours était exigeant. J'ai adorée. Pour les 30 dernières minutes, je les ai fait avec Laurence dans mes bras. Très cool.

Mardi: 6 km de course à pied
Tout est dans la brassière !!

Le reste de la semaine: Repos!
Bizarre reste de semaine avec des hauts et des bas. Entre des manques de temps, de la fatigue, une journée moche, je ne me suis pas entraînée. Déçu, oui, mais ce n'est pas la fin du monde, loin de là!

Samedi matin, je suis allée à un atelier de Chi Running. C'est la deuxième fois que j'assiste à un atelier de cette technique de course. J'ai aimée ma matinée mais j'ai préférée l'approche de Sheri Fraser, celle qui m'a montré les fondements de cette technique en juillet 2007. Ceci-dit, les instructeurs étaient fort sympatique et très compétents. Ça m'a permis de me remettre dans la tête quelques notion de base pour mieux courir. Je vais peut-être faire un billet plus complet cette semaine!

mardi 22 septembre 2009

Ta Ta Tamer

Les filles, c'est tellement possible de courir pendant la période d'allaitement de notre progéniture. Il s'agit d'être bien équipé et organisé. Organisé dans le sens qu'il faut vider nos seins avant de sortir et équipé en se procurant une brassière de circonstance! Avant de tomber enceinte, je trouvais déjà que j'avais une poitrine trop généreuse pour une coureuse alors imaginez après une grossesse et avec l'allaitement. Ouf!

Ceci-dit, je suis allée m'acheté LA meilleure brassière que j'ai depuis que je cours ... la Ta Ta Tamer de Lululemon. On s'entend, le nom est trop drôle et de circonstance! Je suis allée la tester ce matin et j'ai adorée. Sans contredit la meilleur brassière avec laquelle j'ai couru à date.

J'ai fais une sortie magnifique. Le genre de sortie qui était supposée être routinier mais qui s'est transformé en sortie de gros plaisir presque exagéré! À mon départ, le temps était gris mais il ne pleuvais pas. Trente secondes plus tard, une immense averse a débuté. Je me suis trouvé devant un choix; continuer sous la pluie ou revenir chez moi et attendre que ça passe. La décision fut facile, j'ai continué. Soudainement, je me suis sentie tellement bien et tellement heureuse que je me suis mis à rire toute seule. C'était exaltant. J'avais l'impression de profiter de la vie. En fait, je profitais de la vie. Pendant les 6 km parcouru, j'ai sourie, j'ai rêvé, j'ai eu du plaisir. Des sorties comme ça, ça n'arrive pas souvent mais ça devrait arriver plus souvent à mon avis. Je ne sais pas si c'est l'effet de mon Ta Ta Tamer mais si c'est le cas, je vais en acheter une boîte ;-)

dimanche 20 septembre 2009

Récap. de ma semaine de repos !

Le titre dit tout, je ne me suis pas entraîné cette semaine. J'ai payée le prix de faire une course grippée ... lundi, mardi et mercredi, l'enfer! Pas d'énergie, toux, yeux infectés, pas beau du tout. Je me suis reposée et aujourd'hui, je vais bien. Avoir pu, j'aurais bien roulé en ce dimanche ensoleillé, mais c'était au tour de mon amoureux de faire une sortie de vélo. Ceci-dit, j'ai passée une magnifique journée avec Laurence. Nous avons eu notre premier fou rire ensemble ... priceless!

Je reprends l'entraînement demain. J'ai hâte. Mes jambes me fourmilles :-)

**************

J'ai profitée de ma semaine de repos pour me faire une banque de photo de ma petite Pitchounette!


dimanche 13 septembre 2009

10 km du Marathon de Montréal

J’ai presque hésitée à participer à ce 10 km ce matin. Ma grippe était la seule et unique cause de cette hésitation. Par contre, j’avais de l’énergie. La gorge en feu, certes et un début de sinus bloqué. Comme je me considère privilégié de courir, je me suis présentée au départ de la course, sans trop me faire d’attentes. Courir avec le sourire me suis-je dit.

En partant de chez moi, j’ai croisée quelques Vainqueurs. Ça m’a détendu de jaser avec eux. J’ai presque oubliée ma voix rouillée (sexy voice!). Je débarquais au Métro Rosemont. Un km de marche environ pour se rendre au départ. J’en ai profité pour aller vider ma vessie au Mc Do du coin. C’est plus propre que les toilettes portables et la file était moins longue!

Je suis arrivée au départ avec 5 minutes d’avances seulement. Alors je ne me suis pas réchauffé. Quelques petits étirements, sans plus. L’ambiance était pas très hot. Pas de musique, un décompte presque inaudible, enfin bref ... au dirait que tout le monde était endormis! Moi la première en fait. Je me suis réveillé quand j’ai finalement traversée le tapis de départ et un sourire est venu m’habiter. Je suis heureuse quand je cours!

Les 3 premiers km sont rapide sur ce parcours. Ça descent. J’avais une cadence très rapide et je me sentais en pleine forme. Mon souffle allait bien, mes jambes étaient heureuses, sauf mon tibia droit. J’ai dû freiner rapidement en arrière d’un coureur qui a décidé de ralentir subitement en plein milieu de la foule. Pas fort! Je n’ai pas traîné cette douleur longtemps, par chance!
Un de mes moments de grand bonheur a eu lieu au début de la course sur la rue De Lorimier. De voir la foule envahir cette rue par un dimanche matin, c’était juste très féérique.

Km 01: 5:32/km - 10.8 km/h (ça descent!)
Km 02: 5:37/km - 10.7 km/h
Km 03: 5:58/km - 10.1 km/h

J’ai été ralentie au premier point d’eau. C’est ma troisième participation à une course du Marathon Oasis de Montréal et à chaque année, c’est la même histoire ... pas assez de bénévoles et c’est la congestion au ravitaillement. Je déteste. Honnêtement, je trouve ça désolant car ça ne m’arrive pas dans les autres courses. C’est vraiment pas leur point fort les ravitaillements.

Km 04: 5:54/km - 10.2 km/h

Je commence à me sentir fatiguée. Naturellement, je ralentie.

Km 05: 6:11/km - 9.7 km/h

Entre les km 4 et 5, mon amoureux, Laurence et sa grand-mère m’attendaient. J’ai pris 15 secondes pour aller embrasser ma petite fille et saluer mon monde. Un autre moment de bonheur!

Km 06: 6:46/km - 8.8 km/h
Km 07: 7:21/km - 8.1 km/h (côte pie-ix!)
Km 08: 6:59/km - 8.6 km/h

3 km pas mal plus difficile. Aussitôt que j’ai tournée le coin Rachel et Pie-IX, j’ai commencé à bunker. J’ai marché/couru cette côte que je déteste (!) car elle m’a à tout coup. Même occasionnellement en entraînement. J’ai eu droit à un boost d’énergie de mon amie Véro qui m’a criée que je suis hot! Ça m’a fait plaisir!!! L’effet a durée a peine 200m mais c’était mieux que rien! J’avais de la difficultée avec mes voie respiratoires mais ce n’étais pas majeur. Reste que j’étais déterminé à ne pas trop marcher alors quand je marchais, j’essayais très fort de retrouver un peu d’énergie pour reprendre la course.

Km 09: 6:28/km - 9.3 km/h
Km 10: 6:01/km - 10 km/h

Une fois la côte Pie-IX monté, le reste, c’est du bonbon. Ça descent et le pavé sur Viau est tout neuf donc très confo pour courir. J’ai trouvé dommage de ne pas avoir de boisson énergétique pour les 5 derniers kilomètres. Autre lacune à mon avis.

Tout près du dixième kilomètre, je me suis fait dépasser par le meneur du demi marathon. Le départ du demi marathon a été donné en même temps que le 10 km. C’est rapide!!!

Le dernier km, je me sentais bien. Heureuse d’être vers la fin. J’aime finir au Stade. J’aime la grosse descente à la fin. On se sent un peu comme une rock star (dans ma tête du moins) quand on rentre dans le stade olympique par la porte du marathon. C’est un point fort de cet événement pour moi (un des seuls à mon humble avis!).

Chrono final: 1:02:47.


À 100m de la fin!

En considérant le fait que j’étais grippée et que c’était la deuxième fois seulement que je courais cette distance depuis l’accouchement, je suis très heureuse du résultat. Mon personal best sur cette distance est 54:50. Je pense que l’année prochaine, je vais m’en rapprocher. Mon prochain 10 km est dans un mois, au Classique du Parc Lafontaine. Je pense être capable de le faire en 59 min et des poussières. J’aimerais ça!

Je dois glisser un mot sur ma mère. Elle s’entraîne depuis 5 semaines pour commencer à courir. Son but ultime; courir un marathon. Ma mère part de loin, mais elle est déterminé comme je ne l’ai rarement vue. Pour l’instant, c’est moi qui la guide avec des petits blocs de course avec de la marche rapide. Aujourd’hui, elle a marché le 5 km en 52 minutes. De voir son sourire de fièrté à la ligne d’arrivée n’a pas de prix. Je suis pas mal fière de ma mère. Future marathonienne!!!

Après ma course, je suis allée me reposer chez moi et vers 13h30, je suis allée au coin Rachel et Pie-IX pour attendre ma bonne amie Caroline. Caro participait à son premier marathon. Avec une préparation loin d’être idéale, c’est son mental solide qui lui a permis de terminer son marathon avec brio. Je suis très fière d’elle. Ce ne sera pas son dernier marathon, c’est certain. À la ligne d’arrivée, elle parlait déjà de son prochain!


Lise, Caroline et Mélanie!

jeudi 10 septembre 2009

À l'attaque!

Une grippe est venu me visiter mardi soir. Elle m'a attaquée dans la nuit et m'a fait sentir très mal hier matin. Je n'aime pas me faire attaquer comme ça à 4 jours d'une course. Je trouve ça méchant, inutile et injuste. Alors je sort mes griffes et j'attaque le virus le plus fort possible. Repos, jus d'orange, de l'eau en masse, du gingembre confit, des pastilles, etc., tout ce qu'il faut pour que ce vilain virus meurt !!!

Donc, pas d'entraînements cette semaine. Mais vraiment, je souhaite très très fort de prendre le départ du 10 km ce dimanche. TRÈS fort. Bon!

dimanche 6 septembre 2009

Récap. Semaine du 31 août

Lundi: 90 min de yoga avec bébé
J'ai fais mon premier cours de 8 de yoga/pilates avec Laurence au Studio Lyne St-Roch. Nous étions 6 mamans avec nos bébé. Faire un cours de yoga avec bébé n'a rien de zen. On entends les bébés pleurer, rire, bouger. Et nous, les mamans, on doit répondre à leur besoin tout en essayant de suivre le cours. J'ai essayée le plus possible de faire participer Laurence mais elle n'a pas trop aimée les positions proposés et je n'ai pas insistée. J'ai pu faire 45 minutes du cours environ. Le reste du temps, j'ai allaité, changer la couche, consolée. Mais j'ai tout de même aimé ça. Les filles de la classe sont chouette et sociable. Personne était stressée. Prochain cours dans 2 semaines seulement, lundi prochain, c'est férié!

Mardi: 4.5 km de course à pied
Petite sortie mollo pour aller à l'inauguration de la piste d'athlétisme Étienne Desmarteaux, endroit où je m'entraîne avec mon club de course à pied. Belle soirée.

Mercredi: 20 min. de yoga
Je veux commencer à prendre l'habitude de faire du yoga quelques fois par semaine, même si c'est des petites séances de 15-20 ou 30 minutes. J'ai envie d'être plus souple, ça va m'aider beaucoup pour éviter les blessures. Aujourd'hui, j'ai fais des positions qui favorisent les étirements de mes omoplates, mon dos, mes obliques et l'arrière de mes jambes.

Jeudi: 10 km de course à pied + 20 min. de yoga
Je n'étais pas supposée courir 10 km avant de le faire le 13 septembre prochain. Mais je me sentais en forme et j'avais envie de me tester en endurance fondamentale sur cette distance, question de pouvoir me faire une stratégie de course pour le 13 septembre. Je ne peux pas dire que ç'a été facile. Mais je l'ai fait et j'en suis bien fière. Je suis allée courir au Parc Maisonneuve; aller/retour de chez moi + 2 tours du parc me donne exactement 10 km. Je l'ai terminé en 1h05m11s. Ce n'est pas si mal. Ça me fais une moyenne de 9.2 km/h. J'aime ce chiffre. J'ai été super constante pour les 7 premiers km, je courais autour de 6:30/km. Les km 8 et 9 on été pénible. Le dernier km, j'ai repris de la vitesse pour terminer en beauté. Ça devrait bien aller pour la course. Je ne pense pas briser la barre d'une heure mais je vais être proche! Je la briserai au Parc Lafontaine en octobre !!!

En après-midi, j'ai fais quelques excercises de yoga pour mon dos et quelques abdominaux aussi, avec Laurence comme poids!!! Amusant et relaxant!

Vendredi: Repos
J'en avais besoin! Mais joie ... je ne suis pas courbaturé de ma sortie de 10 km.

Samedi: 31.56 km de vélo
Ça y est, j'ai brisée la glace et j'ai vaincu la bête. Moi, Pascale et Mélanie avons été roulé sur le Mont-Royal. Mélanie en était à sa première expérience d'entraînement de vélo en côtes. Moi, ça faisait très longtemps que je n'avais pas roulé en côtes et Pascale, elle s'entraîne 12 mois par années sur le Mont-Royal. Oui oui, même en hivers. Elle a été notre guide/coach/cheerleader pour cette ride. Nous avons commencé par un réchauffement/moulinage sur les rue St-Denis et St-Laurent. Ensuite, une montée de la longue côte (ligne verte) du cimetière Mont-Royal. Après ça, nous étions prête pour la bête ... Camilien-Houde. Je l'ai monté deux fois. Mélanie et Pascale, trois fois. Mélanie s'en ai très bien tirée. Vraiment très bien! Je suis bien fière de mon amie!

La première montée, j'avais l'impression d'avoir envie de mourir. Je voulais mettre le pied à terre je ne sais pas combien de fois, mais je ne l'ai pas fait!!! La deuxième fois, ça s'est bien déroulé. Mes jambes ont dompté la bête. Pendant nos ascentions, nous avons croisé un ami vélocien. Le grand cervidé nous a ensuite accompagné pour faire la boucle de la côte Polytechnique avec la côte de Vincent D'indy, que j'ai monté seulement à moitié, le dernier pitch m'a fait peur. Mais je vais y retourner pour prendre ma revanche, le temps de me bâtir une banque de grrrrrr pour y parvenir!

Dimanche: Repos
ZZZzzzzzzz. Fatiguée! Mais une bonne fatigue :-)