lundi 31 août 2009

Historique de mes 5 km

Ma course d'hier m'a fait réaliser que je n'ai pas souvent couru des 5 km. Je les redoutes. C'est difficile courir 5 km. C'est la distance idéale pour s'arracher les poumons. Quand j'y pense, je ne crois pas que j'ai réellement couru à fond un 5 km dans ma vie.

Ma première course de ma vie d'adulte, c'était un 5 km. Je l'ai couru à Cumberland en Ontario dans le cadre du Ottawa Falls Marathon. C'était le 9 octobre 2005. J'avais très hâte à cette course. Je m'y suis préparer pendant 1 an. Ça a été long mais j'étais prête. Je me souviens que j'ai souris pas mal tout le long de cette course. Même en marchant (ben oui, j'ai marché, on a le droit!) la grosse montée à la fin, j'étais heureuse. J'ai fini cette course avec de l'énergie en 29min. 26sec. Moi qui croyait impossible de le faire en bas de 30 min. Je me sentais maintenant invincible. À moi le 10 km!!!

Départ!

Arrivée! Avec mon père et ma super médaille!!!

Ensuite, j'ai participé au 5 km de La Course Populaire de Lasalle, bien malgré moi. J'aurais préférée faire le 10 km mais je n'étais pas prête. J'avais le moral bas pour cette course. J'étais comme frustrée de faire juste un petit 5 km ... moi qui avait des idées de grandeurs, comme courir un marathon! Mon plus vieux et grand rêve de ma VIE!


À l'arrivée! Terminé en 28:33 (nouveau PB!)

Cette course à été souffrante. À cause de mon moral négatif et à cause que j'ai très mal gérée ma course. J'étais heureuse de mon personal best mais déçu de ma course. Ça n'a pas aidé ma non-appréciation de cette distance!

Après cette course, je me suis mis à courir toutes les distances sauf celle-là! Jusqu'au marathon, ma distance préférée!

Avec le temps et l'expérience, j'ai pris de la vitesse. Je me suis testé quelques fois en entraînement et j'ai fais un PB de 26:14 le 9 août 2007.

En 2008, lors du duathlon de Magog, j'ai égalée cette marque lors du premier 5 km de l'épreuve. Et encore une fois, je ne me suis pas donnée à fond car je devais rouler et courir après! Ceci-dit, j'étais quand même assez brûlée après cette course. Mon temps de vélo en a souffert!

Jusqu'à mon premier marathon, je ne voyais pas en quoi c'était important de courir vite. Tout ce que je voulais, c'était de courir longtemps. Après mon premier marathon, tout ça a changé. J'ai commencé à avoir le goût de courir plus vite. Le fait de faire partie d'un club de course aide à vouloir courir plus vite. La motivation est là pour faire les efforts qu'il faut pour y arriver.

Alors officiellement, hier, c'était seulement ma troisième course de 5 km. Je l'ai couru en 28:41. Et je n'ai pas couru cette course à fond. J'avais encore de l'énergie à la fin et aujourd'hui, le lendemain, je ne sens pas que j'ai coursé hier. Je trouve ça encourageant car je sais maintenant que je peux donner plus. Je peux courir plus vite. Mais pas maintenant. Il faut que je donne le temps à mon corps de se réhabituer à courir, à récupérer de mes gros efforts.

Je vais me donner comme but de courir au moins 1 course de 5 km par années. Et le faire à fond, pour me tester. Ha, et apprendre à les aimer ... je sens que ce sera payant!

dimanche 30 août 2009

5 km - Regroupement pour la Trisomie 21

Mission accomplie à plusieurs niveaux!
Un: j'ai eu BEAUCOUP de plaisir.
Deux: j'ai performée au delà de mes attentes.
Trois: je sais que je peux faire mieux!

Je me suis levé à 4h pour nourir Laurence. Je suis incapable de me recoucher, ma fébrilitée me l'empêche. J'ai tellement hâte à ma première course de l'année. La dernière fois que j'ai coursé, c'est au demi marathon de Montréal l'année dernière. En y pensant, je suis pas mal fière de faire une course aussi rapidement après mon accouchement. J'aime ça prendre le départ d'une course, gérer ma course et surtout, terminer une course. Je me sens en vie!



Nous sommes arrivés assez tôt au Parc Maisonneuve. Ça m'a permis d'aller au toilette au moins 3 fois!!! J'ai vu mon amie Lise. Elle participait au 10 km et a fait son personal best. Une femme fabuleuse, je vous le dit!

J'ai aussi eu la chance de rencontrer cette blogueuse. Vélocienne et Cyclopétard, nous avons échangés quelques mots avant la course. On se revoit sur 2 roues Carla!

Le départ a été retardé de 15 minutes. 15 minutes pour stresser davantage. Je n'avais pas beaucoup de concentration. Mes pensées allaient de tout bord tout côtés. Incapable de tenir une conversation avec personne. Incapable de regarder les gens dans leurs yeux. Jusqu'au moment où une fille me pose des questions au fil de départ. C'était sa première course. Elle était nerveuse. Ça m'a calmée. J'espère l'avoir calmée aussi :-)



Et voilà, c'est partie. J'avais le grand sourire pour les premiers 2 km. C'était un aller/retour dans le Jardin Botanique. J'ai eu la chance d'encourager mon chum et Lise.



J'ai bien gérée ma course. Je n'avais pas l'intention de tout donner jusqu'à arracher l'asphalte. Je voulais faire une course pour me faire plaisir et pour recommencer à courser. Dans cette circonstance, j'ai fais une course parfaite.

Voici mes splits:
Km 1: 5:44
Km2: 5:52
Km3: 5:59
Km4: 5:48
Km5: 5:20
Total: 28:45 sur ma montre ... 28:41 selon la puce électronique! YESSS.

Bon, évidemment, j'ai commencée trop vite. Mais après 3 km, je me sentais encore très bien alors j'ai décidée d'ouvrir un peu la machine pour accélérer beaucoup les 500 derniers mètres. J'ai aimée ses derniers mètres. Je me suis sentie bien.



L'annonceur à mon passage à la ligne d'arrivée m'a dit de sourire: ''Ta photo pourrais faire le front du journal La Presse!!!'' Haha! Je me suis sentie comme une rock star! J'ai bien rie.

Parlant de me sentir comme une rock star, une lectrice de mon blogue est venue se présenter. Ça m'a fait drôlement plaisir. Merci d'être venue, tu as merveilleusement contribuer à ma journée.

Et puis la cerise sur le sundae c'était d'avoir ma mère, mon chum et Laurence avec moi. Elle est merveilleuse ma famille!!!

Prochaine étape, 10 km au marathon de Montréal dans 2 semaines. Aucuns objectifs à part le faire avec le gros sourire!

I'm back!!!!!

Récap. Semaine du 24 août

Très belle semaine!!!

Lundi: 3 km de course à pied

Je suis allée courir l'esprit léger, juste pour me faire plaisir. Question de retrouver le goût de mettre un pas devant l'autre, sans trop de pression. Ce fut merveilleux comme petite sortie. Muscade m'a accompagnée. Elle était déjà brûlée de notre fin de semaine au chalet. J'ai eu à la tirer pour qu'elle me suive! Elle a dormie le reste de la journée et moi, j'étais heureuse pour le reste de ma journée.

Mardi: 58.34 km de vélo
Très belle sortie sur la voie maritime avec mon amie Mélanie. Nous avons rejoint quelques vélociens tout en partageant la roue de deux d'entres eux. Au retour, en voulant aller prendre notre breuvage de récupération (latté au starbucks!), Mélanie a eu sa première chute. Rien de grave, personne de blessé, mais Mélanie va s'en souvenir. Ce n'étais pas de sa faute. Elle me suivait derrière et j'ai évitée le cycliste devant moi qui était en train de tomber, elle n'a pu l'éviter. Le latté était très bon!!!

Mercredi: Repos

Jeudi: 5 km de course à pied

Température parfaite pour courir, même si
elle rappelle que l'automne est presque à notre porte. J'ai travaillé ma technique Chi Running tout le long de cette sortie. Principalement ma cadence et mes bras. Résultat, je me suis sentie super bien tout le long et j'ai terminé avec un chrono de 32:06. Hummmm, moi qui croyais que j'allais faire 32 min. dimanche prochain à ma course. Et je n'étais pas fatiguée après cette sortie. On verra dimanche mais j'ai bon espoir de bien m'en sortir!

Vendredi et samedi: Repos
Je me suis fais masser vendredi et ce
n'était pas un luxe. 90 min de pur bonheur!
Samedi, je suis allée encourager quelqu
es amis/collègues coureurs qui participaient au 48h de Michel Gouin à Drummondville. J'ai finalement rencontré Sylvain Bernier après s'avoir lu et encouragés pendant les dernières années. Une machine qui a terminé son 48 hres avec 304 km au compteur!!! Bravo Sylvain.
J'ai revu avec plaisir Marc (bénévole bien malgré lui!), Eric (a son premier 48hrs ... et peut-être son dernier, quoi que j'en doute!!) et Jean-Paul (premier 48hrs également). J'en ai profité pour aller chercher de l'inspiration en regardant ses coureurs courir autour d'une piste de 400 mètres. Dire que j'ai envie de faire la même chose qu'eux ... à suivre !


Jean-Paul, Sylvain avec son coach Daniel

Dimanche: course de 5 km pour la Trisomie 21
Absolument G-É-N-I-A-L !!!

mercredi 26 août 2009

Vivre au jour le jour

Réflexion faite, j’ai envie de vivre au jour le jour.
J’ai essayé de reprendre l’entraînement de façon structuré et je me suis rapidement rendu compte que je n’étais pas prête. Au moins, je ne me suis pas acharnée.

Je ne veux pas me mettre de pression. Je veux m’amuser. Que ce soit sur mon vélo ou dans mes souliers de course à pied. Au gym ou à la piscine, pourquoi pas.

Je me suis inscrite à un cours de yoga / pilates avec bébé que je vais commencer avec Pitchounette lundi le 31 août. 90 minutes avec ma petite fille pour bouger. J’ai hâte. C’est le genre de chose que j’ai envie de faire. Aussi bien en profiter. Ça ne dure qu’une petite année le congé de maternité .... et ça passe déjà vite. Trop vite!

J’ai encore des objectifs dans ma tête. C’est plus fort que moi. Ce serait contre ma nature de ne pas en avoir. Mais je ne me fixe pas de temps pour les atteindre. Je connaîs très bien mon corps, assez pour savoir l’écouter. Il me le dira quand il sera prêt pour tel ou tel distance.

Je suis orgueilleuse. C’est dans ma nature. Ce que je trouve difficile à accepter n’est pas rationnel. C’est mon orgueil qui parle. Mais j’ai envie de lâcher prise. C’est plus facile à écrire qu’à faire, mais je vais y arriver.

Dimanche, je vais courir 5 km pour le Regroupement pour la Trisomie 21. C’est une belle cause. J’ai envie de courir pour eux. Alors au diable le temps que je ferai. Je vais courir pour la cause et pour mon plaisir.

Je vais à Philadelphie en novembre. Je suis inscrite pour le demi marathon. J’adore cette ville. J’ai envie d’y retourner. J’ai envie de revivre une partie de mon premier marathon. Au pire, je vais en marcher un bout. Au pire, ça prendra le temps que ça prendra. Mais l’idée, c’est de le faire avec le sourire et de me foutre du reste!

Un jour à la fois!

lundi 24 août 2009

J'ai nagé dans un lac - Des nouvelles en vrac!

Je n'ai pas écris de Récap. de la semaine dernière car je n'ai fais qu'un seul entraînement et c'est en vélo. J'avais grandement besoin de repos et de réflexion. Ça m'a fait du bien. Je réfléchis toujours ... je réfléchis à ce que j'ai envie de faire et comment. Je l'ai déjà dit, je n'ai pas envie de m'entraîner pour me fatiguer. Avec un bébé, ce n'est pas le temps pour moi de m'épuiser en entraînement. Je veux m'entraîner pour mon bien être moral et physique. Alors je réfléchie à ça. On verra ce que ça donnera!

Je suis allée courir ce matin. Je n'avais pas couru depuis cette fois . Le paisir reviens. J'ai couru avec Muscade, sans trop réfléchir. Sans surveiller ma vitesse. Sans faire d'effort. Juste pour courir. Et ça a donné un bon résultat. J'ai augmenté ma vitesse d'endurance fondamentale à 9.2 km/h. Ça m'a fait plaisir de voir ça!!!

J'ai passée une ma-gni-fi-que fin de semaine au chalet de mon père. Nous sommes arrivé en fin de journée vendredi après 2h30 de route ... normalement, ça prend gros max 1h30!! Mausus de traffic. Mais rendu sur place, je me suis laissée tout de suite emportée par la zénitude de la forêt et du lac. La sainte PAIX!



Le samedi, deux couples d'amis sont venu nous rejoindre pour passer la journée. Il faisait beau et on en a profités.

L'année dernière, j'avais fait le
grand saut en allant nager dans le lac avec une ceinture de sécuritée. Ça m'avait pris 20 minutes avant d'être capable de me laisser flotter avec ma ceinture sans tenir le quai ou la planche à voile. Samedi, ça m'a pris que quelques minutes pour y arriver. J'avais une veste, comme l'année dernière, mais j'étais bien plus confortable. Pour me challenger, mon amie Mélanie m'encourageait à aller plus loin pour sentir les courant plus chaud. Ça m'a beaucoup aidé à sortir de ma zone de confort près du quai.


Caroline, moi (débordante d'enthousiame!) et Mélanie.

Un peu plus tard dans l'après-midi, vu que maintenant, je trouvais ça facile d'être dans le lac avec une veste, il fallait passer à une autre étape; enlever la veste!!!!! Mélanie se jette à l'eau et j'entre moi aussi, avec ma veste. Je l'enlève dans l'eau et je m'accroche après celle-ci. J'étais étonnée de ne pas être trop stressée. Je me sentais en confiance car j'étais entourée de tout pleins d'amis qui m'encourageaient. Alors assez rapidement, j'ai fais quelques tentatives de faire du sur-place dans rien tenir. Je n'étais pas trop à l'aise de me tenir à la verticale. Alors j'ai décidée d'essayer de nager la brasse tout seule. Mélanie, Philippe et Jack, le chien sauveteur (!) me suivaient de près. J'ai fais quelques aller retour en nage. J'ai vraiment aimée ça. Je me suis même essayé au crawl avec ma tête hors de l'eau.

video
On entends en background ma Laurence qui me cheer!


Pour moi, c'est un pas de géant et c'est aussi une preuve que mon travail à la piscine pendant ma grossesse à été payant. La prochaine étape pour moi est d'apprivoiser tout ce qui à trait a mettre ma tête sous l'eau. Ensuite, ce sera d'apprendre à nager le crawl et de réussir à faire 2 km en eau libre avant de pouvoir m'inscrire au Ironman. Donc Ironman Lake Placid en 2011, c'est possible!!!!

mercredi 19 août 2009

Ma première course de l'année, Trois, 2, 1, GO!

Ça y est, je me suis inscrite pour courir un 5 km le 30 août prochain.
Haaaaaa! 5 km, ça va faire mal!!!

En plus, c'est pour une super bonne cause, le regroupement pour la Trisomie 21.
J'y avais assisté l'année dernière pour encourager mon amie Iza. J'avais trouvé la course très chouette et bien organisée. Cette année, j'y participe. Et mon amoureux aussi. Ma mère viendra nous encourager et surveiller notre petite Laurence. J'ai hâte!

Je risque de faire mon pire temps à vie ... mais je le ferai avec le grand sourire! Car cette course, c'est pour me remettre dans le coup et pour m'amuser.

Vous y serez?

dimanche 16 août 2009

Récap. Semaine du 10 août

Lundi: Repos
Une chance que je n'avais rien au programme car Laurence m'a réclamée toute la journée.
Il faisait chaud, elle avait soif!!!

Mardi: 6.4 km de course à pied

Une séance souffrante mais combien satisfaisante! Récit ici.

Mercredi: Repos

J'aurais voulu rouler, mais j'ai manqué de temps. Visite surprise d'une amie qui habite loin! En soirée, je suis allée encourager mon amoureux et des amis au 5 km de Dollard Des Ormeaux. Très belle et inspirante soirée!

Jeudi: 4.5 km de course à pied

Un entraînement difficile qui fait réfléchir!

Vendredi: Repos

J'étais très fatiguée. J'ai pris congé!

Samedi: 56 km de vélo

Ça me fait du bien de faire du vélo. Je sens que ça m'aide à retrouver du tonus musculaire et du cardio. Et puis j'ai la chance de rouler avec de superbes amies. Mélanie, Pascale et Marie-Ève, m'ont accompagnée sur l'estacade et la voie maritime. Sur l'estacade, je me suis testé en sprint. J'ai roulé entre 40 et 43 km/h pour quelques secondes de pur extase! Sur du plat, avec un vent pas trop favorable. Ouf! Ça tue joyeusement. Sur la voie maritime, je me suis fais tirée pour la plupart du trajet. Nous avons roulé entre 27 et 32 km/h. Avec un petit sprint avant le turn-around, provoqué par moi-même, car j'aime les sprints!!! Le tout s'est terminé sur la terrasse de la maison du cycliste. BONHEUR!

Dimanche: Repos

Je manque de temps pour m'entraîner mais je crois que j'ai assez donnée cette semaine de ce côté. J'ai fais de la qualitée et j'en suis bien fière.

******Edit******

Dimanche: 27.54 km de vélo!
Finalement, je ne suis pas revenu trop tard du 40ième anniversaire de mon amie Trigirl alors je me suis squeezé une petite rando mollo de vélo avec mon autre amie Iza, qui était elle aussi au même brunch que moi. C'est d'ailleurs grâce à Iza que je connaîs trigirl. Petit et merveilleux monde!
Ceci-dit, j'ai roulé pour la première fois de l'année sur le Circuit Gilles Villeneuve. Je n'ai pas beaucoup aimé ça. Il y a beaucoup de monde et j'ai dû crier à quelque reprise pour passer à gauche des gens. Bref, à éviter les week-end!

jeudi 13 août 2009

Arrrrrrrrrrgh!

Pas toujours facile la course à pied. Oh non ...

Ce matin, je suis allée faire (ou essayer de faire) mon entraînement prescrit par mon amoureux. 2 km de réchauffement en R1, 1 km en R3, 1 km en R1, 1 km en R3 et cool-down en R1. Sur papier, ça semble facile. En réalité, ce fut l'enfer. Physiquement et moralement.

En partant, ça allait bien. Je sentais quelques raideurs ici et là mais aucuns danger iminents. J'étais de bonne humeur, souriante, je travaillais ma technique, je m'écoutais courir, c'était le fun. Rendu au Parc Maisonneuve, je commence mon premier kilomètre en R3. 800m plus tard, je suis brûlée. J'ai su-per mal aux jambes et ils ne veulent plus collaborer. Bordel! Je termine de peine et de misère mon kilomètre et je marche un peu. Sans trop me décourager, je continue mon chemin en joggant plus lentement. Mon kilomètre de récupération a passé trop vite et ma montre sonne m'indiquant que je dois repartir en R3. Go, je pars.

200 mètres plus tard, j'ai envie de m'asseoir par terre et de pleurer. J'ai marché et j'ai arrêté ma montre. Signe que j'allais marcher longtemps. J'ai marché 20 minutes. Pendant ses 20 minutes, j'étais très déprimée. Je marchais tout croche comme un enfant frustré qui traine ses pattes. Sur mon chemin, je croisais d'autres coureurs qui eux, couraient. Moi, je marchais. J'avais envie de prendre un lift sur un des nombreux vélos de la piste cyclable. Ils avaient tous l'air confo, plus confo que mes souliers et que mes jambes de merde. Mes jambes étaient barrés. C'était musculaire. Courbaturé de mon test de 3000m de dimanche et de mes intervalles deux jours plus tard. C'était peut-être trop, trop vite.

Rendu à la maison, j'ai trouvé réconfort avec mon amoureux et en pleurant, nous avons analysé la situation.

Émotivement, j'ai des frustrations. N'étant pas patiente de nature, je trouve ça très difficile d'être aussi lente que présentement. Lourde aussi. 17 lbs en trop qui ne partent pas assez vite à mon goût. Certes, tout ça vaut la peine car j'ai une belle petite fille qui me comble mais un n'empêche pas l'autre, je suis frustrée. J'ai l'impression d'avoir perdu 5 ans d'entraînement. J'ai l'impression d'avoir à tout recommencer. L'im-pres-sion. Car je sais (très loin dans le fond de moi) que je vais revenir ou j'étais avant ma grossesse en moins de temps que ça m'a pris pour m'y rendre la première fois. Mais parfois, comme aujourd'hui, ça me frustre d'avoir à retravailler pour revenir à cette base. Enfin bref, c'est les émotions qui parlent.

Rationnellement, on ajuste le tire. Nous nous sommes rendu compte que mon corps avait besoin de plus de temps pour récupérer. C'est ce que l'on va faire pour les prochaines semaines. Diminuer les intensités sans toutefois les éliminer complètement. Prendre aussi plus de temps pour faire des étirements à la fin de mes entraînements. Ma grosse lacune!

Je vais rouler demain et samedi. Molllllo. Je vais mouliner. Et dimanche, je retrouve mes souliers de course à pied pour une sortie que j'espère plus zen. J'y travaille!

mardi 11 août 2009

Récit d’une séance d’intervalles en course à pied

Je peux dire qu’aujourd’hui, c’était un; mon premier jour d’entraînement officiel pour le demi marathon de philadelphie (pour lequel je suis maintenant inscrite!), deux; ma première vrai séance d’intervalle depuis TRÈS longtemps.

Un mot: AOUTCH!
Un autre mot: Génial!!!

Comme mentionné dans mon dernier billet, j’ai demandé à mon amoureux JP de m’entraîner pour ce demi marathon. C’est avec plaisir qu’il a accepté.

Ça commençais aujourd’hui, à la piste d’athlétisme. Nous y étions en famille!
Avant de vous expliquer mon entraînement, voici la légende des rythmes ...
R1: Endurance fondamentale
R2: Demi marathon
R3: 10 km
R4: 5 km
R5: Sprint

Comme réchauffement, j’ai couru en R1 de la maison à la piste pour 1.79 km en 12:30. Jusque là, ça va très bien!

Ensuite, je devais faire 2X400m en R3 et en R1.
JP m’avait donné 2:24 pour le R3 ... j’ai fais 2:06! Trop rapide. Mais en même temps, on s’est dit qu’aujourd’hui, c’était un test pour voir où je suis rendu. Alors au diable les temps demandé, je cours au feeling! Après ce 400m en R3, j’ai couru 400m en R1 pour récupérer, ça m’a pris 2:46.


Prochain bloc, 6X100m en R4 avec des 100m en R1 entre chaque.
J’ai été assez constante et j’en suis pas mal heureuse. JP m’avait demandé de les courir en 35 secondes mais j’ai fais 26s, 27s, 28s, 27s, 27s et 26s. Mes 100m en R1 on varié entre 39 et 42 secondes.
J’ai trouvé ce bloc très difficile mais très satisfaisant.

Puis, j’ai enchaînée avec un 400m en R3. Le but était de faire le même temps que celui de mon premier bloc, 2:06. Je l’ai couru en 1:55. Beaucoup trop vite. J’étais brûlée à la fin. On dirait que j’avais encore le rythme de mes 100m en R4 dans les jambes. Tout de suite après, je devais jogguer 400m en R1 mais j’ai marché 100m et couru 300m en R1. La preuve que je suis allée trop vite!!!

Dernier bloc, 4X50m en R5 de 50 à 75%.
J’ADORE les sprints. Je les ai tous couru en 12 secondes! Constante la fille!!!

J’étais assez brûlée, mais complètement satisfaite. Le retour à la maison a été pé-ni-ble!. J’ai marché et couru pour un total de 1.61 km en 11:55. Lente la fille!!! Monter les escaliers de mes trois étages ... pénible aussi. Le lait au chocolat a été pleinement mérité!

Mes temps de passages seront révisés mais je devrai respecter les nouveaux temps imposés. Ce ne sera pas facile car j’aime me défoncer sur la piste. Mais en même temps, il faudrait que je sois capable de revenir chez moi en un morceau!!!

dimanche 9 août 2009

Récap. Semaine du 3 août

Excellente semaine! Le bonheur total!

Lundi: 5.7 km de course à pied

Superbe sortie au soleil de l'après-midi qui fait du bien au moral. Par contre, j'ai appris qu'il fallait ABSOLUMENT que mes seins soient vident avant de partir. Hehe! J'ai eu une montée de lait à la fin de ma course ... aoutch! Pas très confo!!!
J'ai couru 17 min. à 8.1 km
/h (ma vitesse d'endurance fondamentale), puis, j'ai fais 90 sec. à 10.1 km/h, rythme qui représente mon R3. 5 minutes en endurance fondamentale et un autre 90 sec. à 10.4 km/h. J'étais contente de mes deux accélérations. Ça m'a donnée un peu de confiance. Dire qu'avant ma grossesse, mon endurance fondamentale était à 9.5 km/h. J'ai hâte de retrouver cette base!

Mardi: Repos
J'ai passée la journée à cajoler ma petite Lau
rence qui a eu ses premiers vaccins pour ses deux mois. Elle a bien réagit, mais était assez assommée. Rien de mieux que de se coller contre sa fille toute la journée!

Mercredi: Repos
J'ai eu des problèmes avec ma haute pression aujourd'hui, pour la première fois depuis mon accouchement. J'ai pris des médicamments qui assoment et par hasard (!), j'avais mon rendez-vous de suivie pour la haute pression en après-midi. La bonne nouvelle, je change de mé
dication et ce sera plus adapté à mon mode de vie sportive. Yess!

Jeudi: 3.75 km de course à pied
Je suis sortie avec Muscade. Le but était de courir 25 min. à R1 (endurance fondamentale). Mais ça allait très bien alors j'ai suivie mon rythme. C'était du R2 avancé disons ... j'ai augmentée ma vitesse et j'en suis bien heureuse. Belle sortie qui fait du bien à ma confiance!


Vendredi: Repos

Je savais que j'avais une grosse fin de semaine d'entraînement alors je cru bon de prendre congé!

Samedi: 71.7 km de vélo!!!!
C'était une première pour moi. Partir longtemps sans être avec ma petite Laurence. J'avais tirée mon lait pour que JP lui en donne au
besoin. Le matin, j'avais la larme à l'oeil quand je l'ai quitté. C'est fort notre relation. Mais j'avais besoin de rouler, j'avais besoin de liberté. Aussitôt partie, j'ai oublié ma vie familiale pour faire place à ma vie sportive.

J'ai roulé avec mes amies Mélanie et Pascale. J'aurais aimée avoir une caméra pour vous montrer à quelle point nous étions heureuse!!!

Nous sommes partie du Marché Atwater pour se rendre à Sainte-Anne de Bellevue par le bord de l'eau. J'appelle cette ride Lake Shore. C'est une magnifique randonnée. J'avais le sourire tout-le-long. Je ne pensais à RIEN. J'ai seulement pensée à Laurence pendant les quelques montée de lait ... seul mini inconvénient de la randonnée
(pas les pensées mais le lait!).

Tout était en place pour une journée parfaite ... deux bonnes amies, le soleil radieux, la température idéale, un latté sur une terrasse à mi-chemin, quelques accélérations pour travailler fort, le bonheur total! Je me suis exclamée de quelques cries de joie, cries qui ont été bien acceuillie par les copines!

J'étais pas mal fière de ma ''performance'' de la journée car c'était seulement ma cinquième sortie de vélo depuis l'accouchement et j'ai réussis à pousser quand même fort la machine au retour avec Mélanie (Pascale, aka la fusée, nous avait quittée!). Nous avons tenu le rythme entre 28 et 32 km/h pour environ 25-28 km vers la fin. Très nice! Mélanie a beaucoup de potentiel en vélo!

Dimanche: 7.3 km de course à pied (Test de 3000m)
Initialement, il était écris sur mon plan d'entraînement que je devais me tester sur 5 ou 10 km. Par contre, je ne me sentais pas prête à le faire. À la suggestion de mon amoureux, j'ai fais un test de 3000 m.

Côté objectif, je n'en avais pas! Je n'avais même pas pensée à un temps possible. Je m'étais dit que je ferais ce que mon corps me permettais de faire. Avant le test, JP m'a suggéré de le faire en bas de 18 min. Pffff! Je le trouvais un peu fou et irréaliste. Avant ma grossesse, c'était très possible (même un peu lent ... j'avais fait
14:41.57 en juin 2008!) mais là, j'ai beaucoup ralentie. Enfin, je n'y ai pas trop porté d'attention.

Je me suis rendu à la piste d'athlétisme près de chez moi en courant mollo pour me réchauffer. Elle est nouvellement rénovée et elle est d'un confort incroyable. JP m'attendais là-bas avec Laurence. Il était là pour me donner mes temps de passage et pour m'encourager. Il a pris aussi quelques photos!!!




Voici mes temps de passage:
400m: 2:09
600m: 3:20
1000m: 5:43
1400m: 8:09
1800m: 10:35
2200m: 12:58
2600m: 15:33
3000m: 17:49

Hehe! En bas de 18 min!!! Wouhou ;-)))
J'ai eu de la difficulté après 2200m. J'ai beaucoup ralentie pendant ce tour car j'avais un point dans les côtes. Je devais donc baisser mon rythme cardiaque pour être capable de prendre de grandes et longues respirations. Le point a passé et il me restais 300m. J'ai accélérée. C'est là que j'ai vu que je pouvais battre le temps que JP m'avais suggéré. C'est aussi là que j'ai pensé à Marc. Il m'avait écris ce matin que les coureurs aimaient souffrir ... j'ai souffert, en pensant à lui!! Merci Marc ... ses derniers 300m étaient pour toi ;-)

Après le test, je me suis assis et j'ai demandé à mon amoureux de me faire un plan d'entraînement pour le demi marathon de Philadelphie. JAMAIS j'aurais cru qu'un jour je lui demanderais ça ... qu'il me coach! Je suis trop indépendante pour ça. Mais là, on dirait que j'en ai envie. Il prend de l'expérience et j'aime ça façon de voir l'entraînement. Je suis certaine qu'il saura bien me préparer.

Je me suis aussi rendu compte à quelle point ma randonnée de vélo a été payante. C'était la première fois depuis l'automne dernier que je faisais un effort en endurance. J'ai aimée ça. L'endurance, c'est ce que j'aime le plus.

Je suis très fière de ma semaine. Je commence à voir et à vivre l'équilibre que je recherche entre ma vie de mère et ma vie sportive. J'aime ça. Faut pas lâcher!

vendredi 7 août 2009

Jaune

lavie m'a lancé l'invitation par un tag ... 7 choses jaune à mon goût, alors voilà!

1. La pancarte Athletes Training sur la page de mon blogue parce que c'est la pancarte la plus cool EVER!

2. Les citrons. La vie mérite que l'on les cuisines plusieurs fois par semaine!

3. Le maïs. Parce que les épluchettes de blé d'inde, c'est l'fun!

4. La pochette de l'album Fields of Gold de Sting. Un de mes préféré.

5. Le soleil. Il se fait tellement rare cet été que l'on apprécie grandement sa présence lorsqu'il nous fait une apparition surprise!

6. Le pyjamas jaune de Laurence. Elle est belle a croquer quand elle porte du jaune!


7. Mon foulard en cashemire. C'est le seul cashemire que j'ai et je l'adore!


Je ne taggue personne ... ceux ou celles qui veulent participer, considérez-vous taggué!

mercredi 5 août 2009

Liberté

C’est la chose qui me manque le plus depuis la naissance de Laurence. Ma petite pitchounette en or que j’adore plus que tout l’or du monde.

Pas que je ne suis pas libre. Pas que je me sens prise (un peu parfois!). Pas que je regrette quoi que ce soit, vraiment pas.

C’est juste que maintenant, je dois m’organiser pas à peu près. Même là, je ne peux pas faire ce que je veux, quand je le veux, comme je le faisais avant. Et ça, ça me manque.

Comme partir 5 hrs en vélo. Je ne peux pas faire ça, j’allaite au sein uniquement. M’enfin, jusqu’à cette semaine. J’ai commencé à tirer mon lait pour lui donner au biberon. Afin que je puisse aller chercher un peu de liberté sur deux roues, de temps en temps, question d’équilibrer mon âme. C'est ce que je vais faire samedi, rouler avec des copines pour me vider l'esprit! J'ai hâte ... (note aux copines ... je risque de souvent m'exclamer que je suis bien sur mon vélo ... pardonnez-moi d'avance de ce surplus d'entousiame!!!)

Laurence n’aime pas le biberon. Va falloir qu’elle s’y habitue. J’ai envie d’un peu de liberté ma petite pitchounette. Je vais pouvoir mieux m’occuper de toi après ses moments à moi.


J’ai appris à sortir avec Laurence. D’allaiter en publique sans que ça me gêne. Mais j’ai hâte de pouvoir sortir avec mon amoureux, seuls. Pour un bref moment, sans notre petite Laurence qui elle, serait au bon soin de sa grand-maman ou de sa tantine!

La liberté, c’est ce qui me manque le plus. Je le sais que ma vie ne sera plus jamais la même. Et j’en suis bien heureuse en fait. C’est juste que là, je suis en train de m’ajuster à ma nouvelle vie. Il y a des jours plus facile que d’autres ... et je les savourent pleinement, bonnes ou mauvaises!

dimanche 2 août 2009

Récap. Semaine du 27 juillet

Du lundi au mercredi: Rien
J'étais occupée à Lake Placid (lundi), je suis revenue de Lake Placid (mardi) et j'étais épuisée (mercredi). De plus, Laurence n'a pas trop aimée l'humidité acablante de mercredi donc j'ai dû être près d'elle toute la journée! C'est tout un engagement de temps l'allaitement. Ouf!

Jeudi: 45 min. de musculation

YES! ENFIN! Un peu de temps pour moi. Fiou!
Vite, je suis allée au gym pour une première séance de musculation depuis l'accouchement. J'ai revu avec grand bonheur mon entraîneur Sophie. On a jasé un peu. Je vais surement la revoir pour un entraînement spécifique bientôt. J'ai aimée ça me retrouver au gym. Je l'aime mon gym. J'aime faire de la musculation. 45 minutes de pur bonheur. Juste pour moi.

Vendredi: 2 km de course à pied
J'étais très courbaturé de mon entraînement de musculation alors je suis allée jogguer juste pour me faire plaisir. J'ai pris ça relaxe avec ma chienne Muscade. En chemin, sur la rue Rachel, je me suis trouvé deux lapins ... deux personnes âgés en chaise électrique. Je les ai suivi en jasant un peu!

Samedi: Repos
Je n'aurais pas eu le temps de m'entraîner aujourd'hui et en plus, j'ai les muscles endolories. J'en ai profité pour leur donner un petit répis!

Dimanche: 6 km de course à pied
Lente comme une tortue. C'est comme ça que je me sens. Mais ce n'est pas négatif comme tel, c'est une constatation. Je contaste que je suis lente, plus lente même que quand j'ai commencé à courir, il y a 5 ans. Ça ne me décourage pas. Je sais qu'un jour, je vais retrouver ma vitesse d'avant ma grossesse. D'ici là, je dois accepter que je suis là où je suis. Je vais travailler fort et c'est correct. J'aime ça travailler fort, c'est gratifiant.