jeudi 30 juillet 2009

Ironman Lake Placid

Bien que j'ai l'habitude d'assister à un ironman, à chaque fois, c'est spécial. Cette année, c'était doublement spécial. Premièrement, j'étais accompagné de ma petite fille pour encourager son père, son irondad et deuxièmement, j'allais être témoin du premier ironman de ma bonne amie Hélène.

Étant donné que nous avions un nouveau-né, nous avons réservé une chambre (beaucoup trop cher) en face du site de l'événement. J'ai beaucoup apprécié l'emplacement, malgré le coût exagéré. J'ai pu aller me reposer de temps en temps dans la chambre et ce fut grandement apprécié.

Nous sommes arrivé à Lake Placid le mardi avant l'événement. J'ai couru qu'une seule fois et c'était une superbe sortie. Le reste de mon séjour, j'ai pris ça un moment à la fois car j'étais très fatiguée et assez émotive aussi.

C'était le fun de voir le village se transformer de jour en jour en gros centre pour des triathlètes ironman. Les gens qui habite le village sont très acceuillant et savent nous faire sentir les bienvenus.

La veille de l'événement, j'ai comme tradition d'aller manger dans un beau restaurant au bord du Mirroir Lake, le Boat House. J'ai invité quelques amis et nous nous sommes rammassés une belle gang de 28. Une très belle soirée!

Dimanche, 26 juillet, le jour du Ironman. Mon chum est pas trop nerveux. Moi, je suis excitée. Je me lève très tôt pour faire boire Laurence et à 6h15, je me dirige au départ de la nage. L'ambiance est bonne mais il pleut quelques bonnes averses. Je souhaite très fort de croiser mon amie Hélène avant qu'elle commence son ironman. Je regarde tous les athlètes passer devant moi et finalement, je la voie avec mon amoureux. J'en profites pour la serrer dans mes bras et lui souhaiter la plus belle des journée. Elle me réponds qu'elle compte bien s'amuser.



C'est toujours beau de voir 2258 triathlètes nager ensemble. C'est un beau grand ring de boxe sous la forme d'un lac qui était calme avant de rencontrer ses triathlètes.

video
Départ des athlètes sur Start me up!

Les athlètes font deux boucles. J'ai eu la chance d'entendre l'annonceur Mike Reilly dire: ''Jean-Pierre Gagnon from Montreal!'' J'ai alors sû que mon amoureux avait nagé 28 minutes sa première boucle. WOW! Je regarde mon ami Eric, le chum d'Hélène de l'autre bord de la clôture et on s'exclame: ''Il a fait un bon temps!''


Mon amoureux est sortie de l'eau en 1:00:27. Son meilleur temps en natation à date. Pas pire pour un gars pas trop entraîné ;-)
Je suis resté là jusqu'à ce que je voie mon amie Hélène sortir de l'eau. Quand on l'a vu, moi, ma mère, Véro et Guillaume lui avons crier après et quand elle nous a vu, elle nous a salué de façon tout à fait légendaire ...


Pour la portion vélo, je me suis installée avec ma mère et Laurence sur la rue en arrière de mon hôtel. Nous nous sommes rincé l'oeil pas à peu près. Les beaux vélos et les beaux athlètes, il y en avait à la tonne. Mon amoureux m'avait demandé de l'attendre à un endroit précis avec un sac. À son passage, au lieu de prendre le sac (il en avait pas besoin!), il m'a lancé une peau de banane et une gourde vide. J'ai attrapé les deux avec beaucoup ''d'élégence'' en sauvant la petite tête de Laurence d'une collision avec les objets. Comme quoi mes instinct de mère sont fortes (!). Les gars de l'autre côté de la rue ont trouvé que j'avais de l'expérience dans l'attrapage de peau de banane et de gourde d'eau! hehe!


JP après 90 km de vélo, en route pour l'autre moitié!

Pour la course à pied, j'ai décidée de m'installer à l'intersection des deux sections de la course, soit près du départ également. Ça m'a permis de voir mon amoureux à plusieurs reprises et d'être près de mon hôtel au besoin. J'aurais aimée aller voir mes amis plus loin mais je ne me sentais pas assez en forme pour marcher tout ce chemin.


Au départ du marathon, je voyais JP marcher. Ouf! Il s'était donné 7h pour faire le marathon. Pour plusieurs raisons, pas juste à cause de la naissance de Laurence, il a eu un entraînement pas trop adéquat pour l'Ironman alors il n'avait pas trop d'attentes de performances. Quand je l'ai vu marcher, je me suis préparer à l'attendre longtemps.

Environ 1 heure plus tard, je vois mon amie Hélène commencer son marathon. Je me met à lui crier après en lui disant à quel point je suis fière d'elle. C'est drôle ... j'étais plus énervée/émotive quand je voyais Hélène passer que mon chum. C'est que mon chum en a fait plusieurs mais Hélène, c'était son premier et j'ai toujours cru qu'elle en ferais un un jour. Ça m'a ému d'être là comme témoin!


Quelques temps après avoir vu Hélène commencer son marathon, je croise une fille qui me dit avoir vu mon chum courir. HA! Cool. Je l'attend donc plus tôt que je pense. Effectivement, après 2hrs, il passe au 18ième km. Ma mère le prend en photo pendant que j'allaite Laurence!



3 km plus tard, j'ai le temps de lui parler. Il m'embrasse et me dit qu'il trouve ça tough. Je l'encourage et il repart pour l'autre moitié du marathon.


Photos prises par Trigirl pendant son bénévolat


JP se fait encourager par des amis ... photo prise par Véro et Guillaume.


Mon challenge de la journée ... apprendre à être à l'aise d'allaiter Laurence n'importe où! Je suis pas mal fière d'avoir réussis!

video

C'est toujours émouvant de voir mon amoureux terminer un ironman. Même au 7ième, ça me tire les larmes de fièrté. Dans les circonstances, il a très bien performé et il est fier de sa journée. Il a nagé 3.8 km en 1:00:27, roulé 180 km en 5:48:51 et couru/marché 42.2 km en 5:09:17 pour un total de 12:12:47. Pas son pire temps, pas son meilleur, mais heureux et surtout, pas déçu. Tant mieux!


Happy family!

Nous avons terminé la journée à la ligne d'arrivé pour acceuillir les derniers finisher comme des rock star. L'ambiance était électrisante. C'est là que je fais le plein de motivation pour l'année.

Un jour, moi aussi je vais entendre ses mots ... :''You Are An Ironman''.

dimanche 26 juillet 2009

Récap. Semaine du 20 juillet

Lundi: 4.5 km de course à pied
Je suis allée courir tôt le matin car je n'avais pas d'autres choix! Comme je suis matinale, ça me plaît beaucoup de courir avant que la journée commence. Et je ne suis pas seule, j'ai dû croiser une dixaine de coureurs, à 6h le matin. Génial.

Mardi: Repos
En route pour Lake Placid où l'on passe 7 dodos!

Mercredi: 5.1 km de course à pied

Je suis au paradis pour courir ! J'ai fais ce trajet avec mes premiers intervalles depuis très longtemps. J'étais supposée faire 2x4 min. au rythme 3 (rythme du 5 km) mais j'ai fais 1x4 min, 1 min. de marche, 3 min. de jog, 2 min. R3, 1 min. de marche, 2 min. R2, dans une petite côte montante. Ouf!!! J'ai trouvé ça difficile, mais j'étais au paradis alors ça passe mieux. D'ailleurs, je n'ai jamais autant parlé aux coureurs et marcheurs que j'ai croisé. Les gens ici sont hyper chaleureux. Un petit good morning, ça fait sourire!


Le reste de la semaine, j'étais fatiguée. J'aurais voulu rouler et courir encore plus mais je n'ai pas pu. J'ai eu des nuits difficiles avec Laurence et ça m'a coupé les jambes. J'en ai donc profité pour me reposer. J'étais quand même dans un environnement que j'aime beaucoup et ça m'a fait du bien, ça m'a ressourcé. Et puis dimanche, pendant l'ironman de mon amoureux, j'ai fait le plein d'énergie et de motivation pour continuer mon chemin.

Ironman Lake Placid ... en direct!

C'est aujourd'hui que mon amoureux fera son 7ième ironman.
C'est aujourd'hui que mon amie Hélène fera son premier ironman.

Vous voulez voir ça?

Vidéo en direct à partir de 6h ce matin ... ici!

Résultats de mon amoureux et d'Hélène en direct ... ici!
Pour JP, entrez le numéro 686.
Pour Hélène: 2226.

Je vous laisse ... j'ai une journée de cheering à faire!!!!!

lundi 20 juillet 2009

C'est repartiiiiii!

C'est aujourd'hui que je reprends plus sérieusement l'entraînement, avec des objectifs précis à atteindre.

Les voici :

Week-end du 12-13 septembre:
Deux possibilitées ... le
demi-ironman esprit en équipe le 12 septembre. Je ferai la partie vélo de 90 km. J'ai déjà une nageuse mais il me manque un coureur. Si ça tombe à l'eau, je ferai le 10 km de course à pied du marathon de Montréal le 13 septembre. Si je suis assez en forme, il se peut que je me tappe les deux épreuves ce week-end là. À suivre!

18 octobre:
10 km du
Classique du Parc Lafontaine.

22 novembre:
Demi-marathon de Philadelphie.

Comme programme de course à pied, je commence par celui de mon coach, Jean-Yves Cloutier pour le 10 km du marathon de Montréal. Ensuite, je vais continuer avec un programme du Runner's World pour le demi marathon de Philly.

À partir du mois d'août, je vais commencer à tirer mon lait pour que mon chum puisse donner un ou deux boires par jour à Laurence. Ça va me permettre d'avoir une fenêtre plus précise dans la journée pour mes entraînements. Je souhaite m'entraîner de 4 à 6 jours par semaines. Je vais intégrer de la musculation, du vélo bien sûr et probablement un peu de natation aussi, mais plus vers l'automne.

Je suis motivée!!!


Demain, nous partons en vacances!!! Mon amoureux participera à son septième ironman et cette année, c'est à Lake Placid que ça se passe. J'apporte mon vélo et mes running ... je vais m'entraîner, me reposer et passer du bon temps en famille et avec les ami(e)s. J'ai trop hâte!

dimanche 19 juillet 2009

Récap. Semaine du 13 juillet

Du lundi au jeudi: Rien
Pas facile de trouver du temps pour s'entraîner entre les allaitements, les visites et les rendez-vous. Lundi et mardi, j'étais HYPER courbaturé de ma première sortie de course à pied post-natal de dimanche. Congé d'entraînement donc! Mercredi, je suis allée voir mon père avec Laurence. Il l'a vu naître mais ne l'a pas pris dans ses bras. Passer la journée avec lui à le voir se pâmer sur sa petite fille a valu cent fois le congé d'entraînement et le trafic pour sortir ET entrer dans la ville! Jeudi, je me suis payé une super séance de massothérapie ''Pitlipitli style'' pour mon dos. Ça m'a fait un grand bien.

Vendredi: 3 km de course à pied
Haaaaaa! C'était jouissif! Je n'avais pas beaucoup de temps alors je me suis fais un petit 3 km efficace. Petite monté pour aller et petite descente pour revenir, le plus vite que je le pouvais. J'ai fais travailler mon souffle et mon âme. Les deux sont heureux de cette sortie!

Samedi: Repos
Je suis très heureuse et surprise de constater que je ne suis pas courbaturé de ma sortie de course à pied. Tant mieux!

Dimanche: 4 km de course à pied
Après une nuit plutôt difficile, rien de mieux qu'une petite sortie de course à pied pour se faire du bien. Moi et mes gros seins d'allaitements sommes allées courir au Jardin Botanique, avant son ouverture. J'étais pratiquement seule. C'était relaxant. Je ne trouve pas ça évident de courir avec mes gros seins. C'est lourd et ça rebondit. Pourtant, ma brassière est hyper serré. J'ai hâte de retrouver cette partie de mon corps comme elle était avant. Mais il faut que je m'arme de patience car ça va prendre du temps.
J'ai dédiée cette sortie à mon amie Lyzane. Triathlète ironman et ultra marathonienne qui est enceinte et qui s'ennuie de courir. Je la comprends tellement! On lâche pas Lyzane, ton tour s'en vient!!!

***************

Je suis contente de ma progression. En trois sorties de course, je sens déjà une amélioration. C'est encourageant. C'est maintenant décidé, je ne vais pas courir le marathon de New York. Je garde mon inscription pour 2010. Mon objectif pour cet automne est le demi marathon de Philadelphie. J'ai hâte. On va être une bonne gang à y aller ... Road Trip!!!

dimanche 12 juillet 2009

L'inconfort rend heureux!

Je suis TELLEMENT heureuse aujourd'hui.

Après une soirée difficile avec Laurence à essayer de la nourrir et l'endormir, j'ai finalement pu dormir un bon 5 heures en ligne. Et j'ai dormi comme un bébé, comme Laurence!

À mon réveil à 5h, je l'ai nourris, puis, encore à 7h30. Ensuite, je suis allée voir quel temps il faisait dehors. Magnifique soleil et température idéale pour faire du sport. La tentation était forte et je n'ai pu y résister. Je suis allée courir!


Tout de suite, je suis allée l'annoncer sur Facebook!!! J'avais hâte de le dire à mes ami(e)s. Ils ont répondu rapidement de leurs encouragements. J'étais presque euphorique, déjà!

Ensuite, je suis allée
chercher mes souliers de course à pied. Ça faisait tout près de 5 mois que je les avaient mis au garde-robe, bien caché de ma vue afin de ne pas me laisser tenter par leur présence. J'étais heureuse de les retrouver. Je les ai observé avec plaisir et leur a annoncé qu'aujourd'hui, c'était le jour de leur retour. Ils allaient kiker l'asphalte. J'ai préparée mes vêtements avec soin. Je me suis habillés rapidement. Je savourais chaque moments de ce rituel d'avant course. J'ai pris un moment pour immortaliser mes pieds dans mes souliers.


Puis, j'ai annoncé à mon amoureux que je partais courir. À moitié endormi, il m'a dit: ''Vas-y! C'est à ton tour!'' Yesssss! C'est à mon tour! Je suis sortie de la chambre en sautillant!

J'ai préparée ma chienne Muscade qui allait m'accompagner, pris un peu d'eau pour notre sortie et nous sommes partis à la conquête de ma passion.

Les premiers pas fûrent divin. J'ai eu tout de suite envie de pleurer de joie. Ça me surprends toujours ce moment de bonheur lorsque je reprend la course à pied après une longue pause. Comme si j'étais rassurée d'être encore heureuse de courir. Enfin bref, j'étais heureuse, euphorique, j'avais envie de crier ma joie!

J'ai pris ça mollo. Très relaxe. J'étais à l'écoute de mes muscles, de mes pas de course et de mon souffle. Je souriais. Parfois avec mon visage, mes yeux et surtout dans ma tête. Je n'en revenais pas ... je courais. Je me retrouvais, moi, Sylvie, la coureuse, un pas à la fois. J'étais lente, mais je m'y en attendai
s. Je n'ai pas poussée. J'aurai en masse le temps de retrouver ma vitesse en temps et lieu.

Ce n'était pas une sortie confortable pour mon corps. Loin de là. J'avais mal aux jambes, au dos, aux épaules et au plancher pelvien. Mais je m'en foutais. J'étais heureuse et c'est tout ce qui comptais. Muscade et moi avons jogguer pendant près de 30 min pour un total de 4 km. Sans marcher. Quelques arrêts pour Muscade et les lumières mais c'est tout.

Je suis revenue chez moi triomphante. Avec L
aurence qui hurlais de bonheur de me voir ... elle avait soif! Toute la journée, un inconfort me rappelle à quel point j'aime sentir mes muscles. Je me sens en vie. Ça me rend heureuse.

dimanche 5 juillet 2009

Récap. Semaine du 29 juin

J'ai eu une trop petite semaine côté sport. J'étais trop occupée pour rouler et quand j'avais le temps, c'était la pluie qui m'en empêchait. J'ai également passé la fin de semaine à Québec dans ma famille ce qui m'a enlevé 3 jours d'opportunité de rouler. Je vous laisse mon récit de ma sortie de mardi!

Mardi: 27.22 km de vélo

J'avais une petite fenêtre d'opportunité en matinée pour aller rouler. Une petite heure de liberté après une nuit très reposante. Laurence m'a laisser dormir de 11h à 5h du matin. WOW! J'étais donc en super forme. Comme je ne pouvais pas aller loin, je suis allée rouler au Parc Maisonneuve (bo-ring!). Mais je ne me suis pas laissée emporter par la platitude de ce parcours, j'ai juste roulé. Et ça roulais. Pas comme avant, mais plus que les dernières fois. J'ai fini avec une moyenne de 25 km/h. Je suis loin de mes 30-33 km/h de moyenne mais pour une quatrième sortie de vélo depuis l'accouchement, je suis pas mal contente!

À 2 km de la fin de ma ride, j'ai eu une fausse chute de vélo. En arrêtant à une lumière, j'ai déclipé mon pied gauche, comme je fais TOUT LE TEMPS ... erreur (!) et mon corps est allé vers la droite. Je n'ai pas pu déclipé mon autre pied et je suis bêtement tombé par terre ... mon égo plus blessé que d'autre chose. Mais mon siège a twisté alors j'ai dû revenir chez moi en danseuse, avec une crampe dans un pied ... très élégant!

******************

Il me reste moins de deux semaines avant de recommencer à courir ... j'ai hâte!!!