jeudi 27 septembre 2007

29 km en 3 jours

Je suis super contente car j'ai respecté mon plan d'entraînement cette semaine. Bon, certains dirons que la semaine est pas fini, mais il me reste 17 km à courir samedi et à moins d'une catastrophe, c'est certain que je le fait !!!

Voici comment se sont déroulé mes 3 sorties ...

Mardi : 12 km d'intervalles !!!

Ouf ! Quel entraînement. Je suis partie de chez moi en direction ouest pour faire changement. D'habitude, je cours vers l'est ou se trouve le Jardin Botanique et le Parc Maisonneuve. Comme je suis dans ma semaine de travail de soir, j'ai pu profiter du beau soleil et de mon plein d'énergie pour faire cet entraînement. 12 km d'intervalles non structuré. C'est à dire que j'ai variée mes vitesse au goût du moment, d'arbres en arbres, de feux de circulations en coin de la prochaine rue. J'ai fait quelques tours du Parc Lafontaine ou j'ai trouvé des moments de répit à l'ombre. Avec mes moments de marche, de sprints et de tempo, ça me fait 10 km/h. Je suis pas mal heureuse de ça.

Je réalise que je dois faire ses entraînements en intervalles pour sortir de ma zone de confort. J'ai tendance à me contenter de la vitesse que m'impose mon corps ou plutôt être paresseuse à certains moments et je me rend compte que pour m'entraîner pour le marathon, je dois varier mes vitesses en semaine. Tout ces entraînements m'aideront à mieux vivre l'expérience du marathon.

Mercredi : Course à pied - 7 km de récupération

C'est sous l'humidité, le vent et la musique de Macy Gray (album id) que j'ai couru mon 7 km mollo ce matin là. Après une nuit très faible en sommeil, il m'a fallu beaucoup de volonté pour partir. Mais je suis heureuse de l'avoir fait. Dans le fond, ça m'a fait du bien. J'ai eu quelques moments de bonheur en m'imaginant courir mon marathon. Assez pour me donner quelques frissons de joie.

Jeudi : 10 km tempo

Magnifique entraînement, sous la pluie. J'ai remarqué les couleurs d'automne au Parc Maisonneuve. L'odeur des feuilles mortes. Je me sentais bien ...

Je suis prête pour mes vacances ! Une belle semaine à faire des petites choses simple qui me rendent heureuse ... aller au chalet, visiter des amis, faire une sortie vélo/spa, essayer un entraînement avec les Vainqueurs, courir à l'heure que je veux, haaaaaaaa ... 8 jours de bonheur !!!

lundi 24 septembre 2007

67 véritées sur ma personnalité et ma vie en général

Question d'en dire plus sur moi, voici une liste de choses que je souhaite partager sur ma personnalité et les valeurs qui englobe ma vie.

  1. Mon poste de télé préférée est Food Network. D'ailleurs, quand je voyage au États-Unis, le seul poste que je regarde est la version américaine de Food Network. Je regarde les émissions qu'on a pas au Canada. Ma propre télé ouvre automatiquement sur ce poste !
  2. Dans le même ordre d'idée, j'adore cuisiner. J'ai beaucoup de livre de recettes, mais j'aime m'inspirer de ses livres pour créer mes propres recettes.
  3. J'ai besoin de créer pour être heureuse. C'est un besoin essentiel !!!
  4. J'ai la dent sucrée et salée !
  5. Mon dessert préféré est un gâteau forêt noir ou n'importe quel dessert de mes grands-mères.
  6. Par soucis de santé et d'équilibre, je dois surveiller mon alimentation car j'ai tendance à manger mes émotions. Ça peut être problématique si je ne fais pas attention.
  7. Je fais du sport car ça comble mon équilibre.
  8. La course à pied m'apporte liberté, courage et détermination.
  9. Je souhaite courir pour le reste de ma vie.
  10. J'ai une grande admiration pour les athlètes amateurs de tous les jours et de tout âge qui ont une famille, une job et une passion pour leur sport. Pour moi, ce sont de vrais athlètes.
  11. J'ai hâte de devenir mère.
  12. J'ai longtemps cru que je ne voulais pas d'enfants ... ça me frustrait quand on me disait : ''Tu es jeune, tu vas changer d'idée ...'' Ils avaient raison !
  13. J'ai une passion pour les chiens. Ça manquerait à ma vie sans une petite bête pour m'accompagner.
  14. J'ai perdu mon premier chien dans un accident de voiture. Chanelle était trop jeune pour mourir et ce fut le deuil le plus difficile de ma vie.
  15. J'ai un chien que j'adore. Elle s'appelle Muscade et a beaucoup d'énergie.
  16. J'aimerais faire le tour du monde. Voyager fait partie de mes passions et c'est clair que je ne pourrai pas voir tout ce que je souhaite voir. Mais je vais m'arranger pour en voir le plus possible.
  17. J'ai passée 1 mois en Suisse et France à l'été 2006 avec mon chum et ce fut un voyage très fascinant.
  18. J'ai un faible pour Londres. Ayant visité de très grandes villes, celle-ci est ma préférée. Son architecture, son ambiance, j'adore tout de cette ville.
  19. Si on me donnait un billet d'avion pour l'endroit de mon choix, je partirais pour l'Australie.
  20. J'ai tendance à faire la paresse quand je dois exécuter une tâche que je n'aime pas ... comme le ménage !!!
  21. Je suis de nature très indépendante. Mon espace vital est grand.
  22. La musique fait partie intégrale de ma vie beaucoup grâce à mes parents. Et j'en suis très reconnaissante.
  23. J'ai un grand regret musical ... d'avoir abandonnée la guitare étant plus jeune.
  24. Je suis une fan fini de Depeche Mode ! Oui, encore aujourd'hui.
  25. J'ai vu Rush 4 fois en spectacle et ce sont des dieux de la musique à mes yeux.
  26. J'adore les gens différents de moi. Même si c'est parfois confrontant, c'est souvent enrichissant.
  27. Je rêve de devenir bonne en écriture et d'écrire un livre.
  28. Je rêve d'avoir un restaurant. Mais les sacrifices sont trop grands pour l'instant dans ma vie pour me lancer dans cette folle aventure.
  29. J'ai toujours rêvée. De tout et de rien. Je suis une rêveuse ...
  30. Un jour, je serai une Ironman. Mais avant, je dois régler ma peur de l'eau.
  31. J'ai peur de l'eau. Je ne sais pas d'ou ça vient. Je souhaite régler ça bientôt.
  32. Mes cheveux gris ne me dérangent plus. Avant, j'avais une obsession de me teindre les cheveux pour camoufler ses cheveux gris qui sont arrivées beaucoup trop tôt dans ma vingtaine. Arrive la trentaine et up, je laisse mes cheveux naturels et j'aime ça ! Tant mieux pour mon porte-monnaie !!!
  33. Je suis une fille à gars ! J'adore être en leur compagnie.
  34. Et jusqu'à tout récemment, je suis une fille à fille ! J'adore être en leur compagnie.
  35. Les rares fois que je mange au Mc Do, je prend toujours la même chose ... 2 cheeseburger, pas de frite et un sundae au chocolat. Les meilleurs à mon avis !!!
  36. Mon resto fast-food préférée : Frites Alors !
  37. Je n'ai pas de couleur préférée.
  38. Mes entraînements favoris sont ceux qui me font aller au bout de moi-même et même plus !
  39. Mon meilleur moment en vélo fut l'ascension du Mt. Lemmon en Arizona ... un moment de pure extase.
  40. Mon vélo dort dans ma chambre et parfois, je le regarde avec beaucoup d'admiration et d'amour ! Ce vélo est une grande source de plaisir !!!
  41. Mon meilleur moment en course à pied fut mon premier marathon à Philadelphie.
  42. Je me pince parfois afin de croire vraiment que je suis marathonienne.
  43. Mon deuxième meilleur moment en course à pied fut mon premier demi marathon au Festival de la Santé en 2006. Très souffrant, mais une fierté sans borne.
  44. Mon meilleur moment en Duathlon fut mon premier demi ironman le 1 septembre dernier. Un des plus beau jour de ma vie.
  45. Pour gagner ma vie, je suis payée pour raconter des histoires avec des images et de la musique. Je suis monteur vidéo à Radio-Canada - CBC. GÉNIAL !!!
  46. Il y a pleins de métiers que j'aurais aimé faire ... photographe, organiser des voyages, psychologue, enseignante en éducation physique, j'en passe ...
  47. Je ne suis pas très téléphone. Je préfère les rencontres en personne.
  48. J'adore recevoir et être reçu.
  49. Noël est un moment magique pour moi. Un moment de partage en famille que j'adore. Et c'est mon anniversaire entre noël et le jour de l'an. C'est toujours un moment de grande réflexion et de bilan pour moi.
  50. À l'âge de 25 ans, j'ai un médecin qui m'a réveillée en m'annonçant que je faisais de l'hypertension et que je devais maigrir et faire du sport. Une opération aux genoux gauche et beaucoup de motivation plus tard, m’ont permis de perdre plus de 30 lbs et avoir une bonne santé sans hypertension. Et je peux courir, chose qui m'était impossible depuis l'âge de 16 ans. Quel bonheur de renouer avec mon sport favoris.
  51. Je suis parfois contradictoire.
  52. Par exemple : Je n'aime pas la routine, mais j'aime certaines traditions. Une certaine routine est tout de même bonne pour ma santé morale !
  53. J'aime être unique. Pas faire comme les autres, aller à mon propre rythme.
  54. Je n’aime pas le tofu, les légumineuses et les pois chiche !!! Et bien sûr, les champignons.
  55. Le chocolat est une nécessitée pour mon bonheur. 70% de préférence avec des arômes de café ou d'orange, d'épices, hummmmm !
  56. Je suis accro au Café Latte de chez Starbucks. N'en déplaise aux puristes. J'aime ce café, un point c'est tout !
  57. Ma revue préférée est Runner's World. J'y trouve tout ce dont j'ai besoin pour me motiver et apprendre sur mon sport.
  58. Mon chef canadien favoris est Rob Feenie, mes chefs américains favoris sont Ina Garten, Bobby Flay et Mario Batali, mes chefs Européens favoris sont Nigella Lawson (elle a une plume extraordinaire, j'ai tout ses livres) et Jamie Oliver.
  59. Le meilleur repas de ma vie fut pris le jour de mes 30 ans au restaurant de Rob Feenie, Lumière, à Vancouver. Cadeau de ma mère et de mon chum. Avec en prime, un livre de recette autographié par Rob lui-même ... To Sylvie, food is all about the fun ! Et moi je lui répond par un des ses patois : Good food rocks !!!
  60. J'ai toujours rêvée de vivre à Montréal. C'est d'ailleurs l'endroit ou j'ai eu un sentiment d'appartenance le plus fort. J'y suis depuis près de 10 ans et je compte y rester encore longtemps !
  61. J'adore la nature. Faire du camping, être sur le bord de l'eau, les feux de camps, l'air pur.
  62. J'ai une grande intolérance envers la fumée de cigarette. Je n'y comprends pas l'intérêt.
  63. Je crois que dans chaque moment difficile, il y a du positif.
  64. Je suis fondamentalement heureuse et j'y travaille à tous les jours ;-).
  65. Je n'aime pas le mépris, le manque de respect et l'autorité.
  66. Je sais m'entourer des bonnes personnes qui m'enrichissent et que j'espère enrichir. J'ai la chance d'avoir un bassin d'amis extraordinaire et une famille tout à fait unique et irremplaçable. Et que dire de mon chum. C'est le meilleur au monde !!!
  67. J'ai plein de défauts et plein de qualités et j'essaie du mieux que je peux de vivre ma vie au maximum de mes capacités.

dimanche 23 septembre 2007

Recap semaine du 17 septembre

Cette semaine, mon objectif était d'augmenter mon volume en course à pied afin de m'approcher de mon plan d'entraînement. J'ai atteint ce but.


Lundi: Repos !

En fait, normalement, je suis supposée de faire du vélo le lundi mais je recevais des amis pour souper. Ce fut une agréable soirée d'ailleurs. J'ai rencontrée une marathonnienne très sympathique et très motivante.

Mardi: Course à pied.

J’étais fatiguée. Normalement, j'aurais voulu aller essayée une séance avec le Club des Vainqueurs, mais j'ai passée mon tour. Nous sommes partis, moi et mon chum vers la piste ou s'entraîne le club et j'ai laissée mon chum aller faire son entraînement avec le club pendant que moi, j'ai continuée, à mon rythme. En fait, j'avais mal au ventre et l’énergie n’y était pas. Au lieu de courir 12 Km, j'ai fait un peu plus que 8 km. Mon chum est revenu épuisé de son entraînement !!!

Mercredi: Repos.

J'avais besoin de sommeil afin de faire un entraînement de qualité le lendemain. Donc j'ai laissée tomber mon 4 km mollo.

Jeudi: Course à pied.

Le résumée est ici. Super entraînement ... 9.85 km.

Vendredi: Repos. Comme à tous les vendredi.
J'avais un souper en soirée. J'était super fatiguée. J'avais bien l'impression que je serais incapable de faire ma longue sortie le lendemain ...

Samedi: Repos !

J'avais raison. Trop brûlée pour courir. J'ai plutôt optée pour une marche au Marché Atwater, un bon petit souper avec mon amoureux et une soirée cinéma. Dodo très tôt pour un samedi soir car demain, je dois courir ma longue sortie.

Dimanche: Longue sortie de course à pied

Une bonne nuit de sommeil. Ça fait du bien. Au réveille, je me sens d'attaque. Nous partons, moi et mon chum en même temps, mais on ne fera pas le même trajet. On va finir par se croiser au Parc Maisonneuve. Les premiers 10 Km se passent assez bien, mais je me trouve assez lente tout de même. Je décide de respecter le rythme qu'impose mon corps. Je ne veux pas me brûler. Les 6 derniers Km furent difficiles. Je crois que c'est dû à un manque d'énergie globale. J'ai le goût de courir longtemps, mais la force et l'énergie est pas comme d'habitude. Psychologiquement, mes 22 Km ont été difficile. Je me disais que je suis folle de m'entraîner pour le marathon. À quelques reprises, je me suis même mis à croire que je n'y arriverai pas. En réalitée, je crois que je peux y arriver, mais ce sera certainement l'épreuve la plus difficile que j'aurai à traverser.

Comme je ne suis pas blessée, je continue mon cheminement vers le marathon de Philadelphie. Par contre, j'ai un plan B. En cas de blessure ou si je considère que j'ai besoin de plus de temps, il y a un autre marathon qui pourrait m'intéresser ... le 13 janvier à Phœnix en Arizona. On verra bien ...

Voici mon total pour cette semaine : 40.14 Km de course à pied en 4h06 et des poussières. Il me manque 40 km de vélo et 4 km de course à pied. Pas pire quand même !


"Even if you fall flat on your face at least you are moving forward." - Sue Luke

jeudi 20 septembre 2007

Au diable la routine !

N'ayant jamais eu à courir autant dans ma vie, il faut que je me trouve des trajets différents afin de ne pas m'ennuyer. Car moi et la routine, ça clique pas.

Aujourd'hui, au lieu de courir après le travail, j'ai apportée mes running shoes au bureau et je suis allée courir sur mon heure de lunch. J'ai la chance de pouvoir prendre 90 minutes !!! Aussi bien en profiter.
Ce n'est pas la première fois que je fais ça, mais ça faisait longtemps que je ne l'avais pas fait.

Donc départ de la grande tour de Radio-Canada, côté ouest ! Ça tombe bien, les bureaux de CBC sont du côté ouest. C'est là que je travaille !
Direction, Vieux-Port de Montréal. Il fait chaud, le soleil est magnifique. Tranquillement, je sens les bureaux se vider. J'arrive sur la piste du canal Lachine et up, je vois un confrère cycliste vélocien ... nul autre qu'Andy Lamarre. On jase un peu. Il s'en va profiter de la fermeture des rues au Centre-ville. Cré Andy, toujours sur son vélo à 71 ans. Tout un homme !

Je continue mon chemin jusqu'à l'écluse St-Gabriel. Ça me fait 5 km. De retour sur mon chemin, je reviens au Vieux-Port. Ouf, il y a du monde. Je zig zag à travers les complets et les tailleurs. Quel contraste. J'adore !

Je finie mon entraînement du côté Est de la tour de la SRC ou j'entend mes collègues monteurs m'encourager à continuer ! J'ai finis les gars ;-).

Quelle magnifique journée !

dimanche 16 septembre 2007

Recap. semaine du 10 au 16 septembre 07

Une semaine de reprise à l'entraînement et début de mon programme de marathon. Dans les circonstances, je suis satisfaite. J'aimerais que la semaine prochaine soit mieux.
  • Lundi : Un peu de vélo très mollo ... 10 petits km en 23 min.
  • Mardi: 10.16 km de course à pied en 1:01:36 - 9.9 km/h ... sous la pluie et bien heureuse de cet entraînement.
  • Mercredi et jeudi : J'était supposée courir ses deux jours mais mon corps refusait. J'ai dû l'écouter. J'aime mieux manquer des entraînements de semaine pour être prête à faire mes longues sortie le week-end.
  • Vendredi : Repos ! Ben quoi, c'est ça qui est écrit sur mon programme ... hihihi !
  • Samedi : 18.5 km de course à pied en 1:55:26 - 9.6 km/h. Super entraînement. Très heureuse du résultat.
  • Dimanche : 30 km de vélo pour récupérer. Balade devrais-je plutôt dire. C'est rare que je fais d'aussi basse moyenne de vitesse : 21.4 km/h !!! J'avoue que mes mollets son dure comme de la roche dû à mon entraînement de la veille. J'ai aussi été témoin d'un accident de voiture et ça m'a un peu ébranlée.
  • Au total : 4h44m d'entraînement - 28.66 km de course - 40 km de vélo

samedi 15 septembre 2007

Long Run - 18.5 km



Ce matin, c'était ma première longue sortie de course à pied depuis mon demi ironman. Nous sommes partie, moi et mon amoureux vers le Parc Maisonneuve, tous les deux vêtu d'un cuissard noir et d'un coupe vent rouge. Bon, un peu quétaine d'être habillé presque pareil, mais je vous le jure que ce n'est pas voulu ;-))).

Comme mon chum s'entraîne lui aussi pour le marathon de Philadelphie (il est incapable d'être spectateur), nous allons courir ensemble notre longue sortie, dans la mesure du possible. Disons qu'il court pas mal plus vite que moi, même quand il prend ça mollo. Alors notre solution est simple, on se rend ensemble dans un parc, soit le Parc Maisonneuve ou le Jardin Botanique, et on court à contre sens. Comme ça, on se voit et on s'encourage de temps en temps. Et je dois dire que j'adore ces occasions ou moi et mon chum s'entraînons ensemble.

Quand nous sommes partie, il y avait une petite bruine agréable. Je me sentais super bien. Au parc, j'ai croisée plusieurs coureurs, la plupart très souriant. Quand je croise un coureur qui me salue, j'ai l'impression de partager un moment de bonheur avec cet individu. Et c'est très motivant de recevoir un sourire ou un bonjour d'un autre coureur.

J'ai eu droit à toute sorte de temps, sec, petite pluie fine et grosse pluie froide. Pendant ce dernier, je pensais à une amie qui était en train de participer à son premier triathlon demi ironman sur l'île St-Hélène. Cette pluie et ce froid pendant le vélo à dû être pénible.

Je suis très heureuse de ma ''performance'' de ce matin. Je me sentais forte et bien pour les 15 premiers km. Les 3 derniers furent plus difficile, mais je n'ai pas fait d'arrêts pour marcher. Sauf à 500 m de la fin ou je me suis arrêtée au Pétro-Canada pour acheter 1 litre de lait au chocolat !!! Ma boisson de récupération ... hummmmm. J'ai couru les 500 derniers mètres avec le lait dans mes mains !

Est-ce que je vous l'ai dit que j'aime courir ? ;-)
64 dodos avant Philadelphie !!!

mardi 11 septembre 2007

Les deux côtés de ma personnalité

J'ai souvent deux voix qui me parle avant un entraînement qui va me demander un effort psychologique hors du quotidien. Quand je sens que je sort de ma zone de confort.
Aujourd'hui, je baptise mes deux voix ''Pissou'' et ''Pas d'excuses''.

À 17h30, je rentre à la maison et je me prépare pour mon entraînement de course à pied. Il pleut dehors. Pas une petite pluie de moumoune, une bonne pluie avec de grosses goûtes froides.
  • Pissou me dit : ''Tu es folle d'aller courir dans de telles conditions, tu vas avoir froid, tu vas tomber malade, reste donc au chaud avec un bon petit plat cuisinée ...''.
  • Pas d'excuses répond : '' Ben voyons, tu as le goût de courir, cours ! C'est pas une pluie qui va t'arrêter ...''
18h00, c'est partie. Je sors dehors, sous cette pluie battante qui me détrempe jusqu'aux os le temps que ma montre trouve son satellite. C'est toujours plus long quand c'est nuageux.

Ça m'a pris 2 km pour me réchauffer et pour me débarrasser de Pissou. Je me suis baladée dans les rues de Montréal au gré de mes envies. J'ai fait un tour du Parc Maisonneuve. J'étais seule. Complètement seule et tellement libre. J'entendais le son de la pluie qui tombe, de mes pas qui frappent le sol, mon souffle qui expire mon bonheur.

Finalement, j'adore courir sous la pluie. C'est juste que ça prend un peu de courage et de volonté pour partir. Une fois partie, je me sens bien. La pluie rafraîchie et j'ai l'impression d'être une des chanceuses qui profite d'un moment de la vie que la plupart des gens ne profitent pas. Je le voyais dans le regards des passant sous leur parapluie.

Et à ma grande surprise, 10 jours après mon demi ironman, je suis en forme. J'ai couru 10 km et des poussières sans trop de difficultées. Ça me donne du courage pour les jours à venir. J'en reviens pas encore que je m'entraîne pour mon premier marathon. C'est toute une motivation.

dimanche 9 septembre 2007

Un bilan !

J'ai passée la soirée à préparer mon programme d'entraînement pour mon marathon du 18 novembre et j'en ai profité pour calculer mes distances en course à pied et en vélo depuis janvier.


Janvier
  • Course à pied : 28.38 km
  • Vélo : 147.7 km

Février
  • Course à pied : 33 km

Mars
  • Course à pied : 70.6 km
  • Vélo : 52.55 km

Avril
  • Course à pied : 80.44 km
  • Vélo : 96.2 km

Mai
  • Course à pied : 14.4 km (facsiite plantaire)
  • Vélo : 430.8 km

Juin
  • Course à pied : 17.5 km (facsiite plantaire)
  • Vélo : 584.99 km

Juillet
  • Course à pied : 84.25 km
  • Vélo : 450.47 km

Août
  • Course à pied : 104.71 km
  • Vélo : 381.32 km

Pour un Total de :

  • Course à pied : 433.28 km
  • Vélo : 2792.08 km

Je trouve ça drôle de calculer tout ça en fin de saison. Ça me rappèle mes hauts et mes bas. Mon kilomètrage de course à pied va monter pas mal dans les prochains 70 jours. J'ai regardé le marathon de Montréal aujourd'hui et j'en avait des frissons. Je me disait que ça va être moi dans 10 semaines. WOW. J'ai vraiment hâte de vivre cette expérience.

samedi 8 septembre 2007

Rhume post demi ironman

Il paraît que c'est normal. Après un marathon, un demi ironman ou un ironman, on tombe malade. 5 à 10 jours plus tard. C'est étrange car mardi dernier, j'avais de l'énergie à vendre. Au bureau, j'ai travaillée comme j'ai jamais travaillée depuis 5 ans dans cette boîte. Ça pas dû aider.

J'avais pleins de beaux projets pour le week-end. Je comptais faire du vélo avec mon chum, une belle rando d'au moins 100 km autour de l'île de Montréal. Demain, je dois passer la journée avec mon amie Malika et nos chiens mais je ne sais pas si j'ai assez de force pour m'y rendre. Je vais peut-être plutôt dormir et aller au coin de ma rue pour encourager les coureurs du marathon.

Bon, retour à mon lit. Vide ... mon chum est partie faire du vélo le chanceux !!!

lundi 3 septembre 2007

Philadelphia, here I come !!!

C'est fait. Je me suis inscrite à mon premier marathon. Je CAPOTE !!!



Je récupère assez bien de mon demi ironman. Physiquement, mes jambes sont pas pire. Je sens une petite fatigue, mais rien de trop intense. Ma semaine de repos sera bien utile car dès la semaine prochaine, je recommance pour le marathon. Je vais avoir 10 semaines pour m'entraîner. Des heures de plaisirs !!!

Des photos ...

Pour ceux qui aimeraient voir plus de photos du duathlon demi ironman, voici deux albums :
  1. Celui des photos prisent par les pros
  2. Et celui des photos prisent par mon chum
Des remerciements ...

Dernièrement, j'ai eu la chance de recevoir beaucoup d'encouragements de la part de pleins de gens et ça m'a vraiment fait chaud au coeur. Je vous remercie tous de votre temps et de votre générositée. Ça me donne des ailes ...

"I always loved running... it was something you could do by yourself, and under your own power. You could go in any direction, fast or slow as you wanted, fighting the wind if you felt like it, seeking out new sights just on the strength of your feet and the courage of your lungs." - Jesse Owens

samedi 1 septembre 2007

The Canadian - Half Ironman Duathlon

Run 2k - bike 90k - run a half marathon and brag for the rest of your life !!!



5hrs. 27 min et 59 sec de pur bonheur. Parfois souffrant, souvent euphorisant et surtout, une journée ou j'ai fait la fête ... ma fête. Car cette journée, je l'attendais depuis plus d'un an.



Ce matin, je n'étais pas très nerveuse. J'étais plutôt excitée. J'avais hâte de vivre ma journée. Je me sentais en forme et prêt.
À une demie heure de la course, j'ai rencontrée des gens que je connaît ... Lyzane, Pierre et sa femme, Béatrice ... j'étais super contente de les voir car j'allais être encouragée par eux et bien d'autres.

Première étape : 2 km de course à pied



Petit réchauffement qui met dans l'ambiance. À 90 sec. du départ, je vois Brenda Ross, une femme que j'avais rencontrée à la course The National. Elle m'avait dit qu'elle ferais la même course que moi. J'étais contente de la voir. On va donc s'encourager toute la journée.

Mon 2 km a super bien été. J'étais très confortable et j'ai couru pas mal vite ... tellement que je doute de la distance ... enfin, c'est la même pour tout le monde !!!

Transition 01 - run to bike

Rien à dire sauf que j'aurais dû détacher mes gant de vélo d'avance. Petit détail. Vraiment rien d'autre à dire ...

Deuxième étape : 90 km de vélo avec mon ami Le Vent !!!



Nous avions 6 allez-retour à faire le long du canal Rideau. MA-GNI-FIQUE parcours. Seul difficulté, le VENT ! Mes deux premiers tours, je roulais à fond ! Erreur. Mais j'ai vite corrigée cette erreur en m'assurant d'augmenter ma cadence de travailler moins en force afin d'épargner des énergies. Réussit !



À chaques 15 km, je voyais mon chum et mes amis. Quel énergie que d'entendre : ''Let's go Sylvie, té capable, Bravo ... ''. WOW, merci tout le monde pour ces moments qui m'ont donnée du jus !

video

Les deux derniers tours ont été PÉ-NI-BLE. Surtout le dernier 5 km. C'est d'ailleurs le seul moment dans ma journée que j'ai eu des idées négatives ... ma cuisse droite me brûlais de douleur. Je me demandais comment j'allais réussir à courir un demi marathon après ça. Quand je suis arrivée à la zone de transition, j'étais soulagée de passer à l'autre étape ...



Transition 2 - Bike to run

Mes jambes me chauffent et j'ai mal aux mollets ... pas grave, je mets mes souliers de course, je prend mes gels et mes gummies bears et up, c'est partie !

Troisième étape - 21.1 km de course à pied


J'AI TRIPPÉE TOUT LE LONG DE CETTE ÉTAPE.
Vraiment. Au départ, j'ai reçu pleins d'encouragements d'amis et de mon chum. J'en ai levé mes bras.


L'a aussi, nous avons longé le Canal Rideau. Deux allez-retour de 10.5 km. La première moitié, j'avais un sourire qui m'habitait. C'était génial. Euphorisant. Je réalisais que mes jambes collaboraient avec moi et que j'allais réussir. Le bonheur. Les bénévoles étaient super encourageant et les athlètes aussi. Je m'assurait d'encourager le plus de coureurs possible.

Mes seuls moments de faiblesse furent aux km 12 et 16. J'ai marché quelques mètres pour récupérer. Mes jambes étaient raides et j'avais plus mal en marchant qu'en courant. Alors je recommençais à courir le plus vite possible.

Au km 19, j'ai regardée ma montre et il était indiqué 5h15 ... j'ai alors réalisée que je pouvais terminer cette épreuve en bas de 5h30. J'accélère le pas. J'ai encore du jus. Je vois mon chum à 700 m de la fin ... je lui crie : ''J'ai fini !!!'' Il cours en avant de moi pour filmer mon arrivée.

Tout près de l'arrivée, à 350 m, je vois un gars au loin qui marche, je lui crie : ''Your almost there ... keep running !'' Il recommence, je le dépasse et je le félicite. Il me remercie.

Je monte une dernière côte, je tourne le coin et voilà, la ligne d'arrivée. Je sprint et je crie de joie. Je l'ai fait, j'ai réussie !


J'ai non seulement réussit, mais j'ai eu du fun à le faire. Toute la journée, j'étais sur un hi incroyable. Ça m'a convaincu que si on se donne une idée en tête et que l'on travaille fort, on peut y arriver. Il y a deux ans, je courais mon premier 5 km et c'était pour moi, un exploit. Aujourd'hui, j'ai fait un duathlon demi ironman ... imaginez la suite !!!



Voici mes résultats en détail :

  • 2 km : 8:53 - 4:27 du km - 40ième /48
  • T1 : 1:51
  • 90 km : 3:01:30 - 29.8 km/h - 29ième /48
  • T2 : 2:08
  • 21.1 km : 2:13:39 - 6:21 du km - 39ième /48
  • Total : 5:27:59 - 34 ième/48 - SURPRISE : 1 /4 femmes de 30 à 39 ans et 9 ième/15 femmes
Ben oui, une première place en bonus dans ma catégorie d'âge. J'en reviens pas encore. C'est du bonbon ça !!!

Voilà ! C'est comme ça que ce termine ma saison de duathlon ... une saison d'apprentissage, de réussite, de bonheur. Je suis un peu triste que ce soit terminé, mais fière de ce que j'ai accomplie.

Prochaine étape, le marathon de Philadelphie. Un autre rêve à réaliser ...