mercredi 4 août 2010

Mon blogue déménage!

Après près de 4 ans sur Blogger, j'ai décidée de faire le GRAND saut sur Wordpress et avoir ma propre adresse À MOI !!!!! J'avais aussi envie d'avoir une adresse en français et qui rejoint plus ce qu'est ma vie aujourd'hui. Alors je vous invite à venir me voir et me lire sur:


Le site est encore en évolution mais il me plaît assez pour commencer à l'utiliser! Alors c'est partie ...
 
Merci de changer vos signets ;))

PS: GROS merci à Guillaume et Véronique qui m'ont aidés à sortir la geek en moi afin de réaliser ce projet!!

dimanche 1 août 2010

Récap. Semaine du 26 juillet

Semaine 2/16 pour le marathon de New York.
Cette semaine, je travaille de jour. Ça demande plus de gestion en plus d'être assez fatiguée de ma fin de semaine à Lake Placid. Mais en bout de ligne, j'ai réussie à courir mes 5 séances en respectant mon programme d'entraînement. Je suis pas mal fière de moi. 

Lundi: Repos
Bien contente d'avoir rien au programme car avec la journée d'hier, j'étais complètement épuisée!!

Mardi: 6.53 km de course à pied
Oh boy! En temps normal, j'aurais trouvé l'excuse parfaite pour rester à la maison et oublier cette entraînement. J'étais super fatiguée, je dormais debout et j'avais l'estomac à l'envers. Sauf que, je suis très motivée à faire le meilleur entraînement possible pour mon marathon alors au retour du travail, je me suis habillée et je suis sortie dehors, en traînant les pattes. Sérieux, je faisais pitiée. Je courais leeeentement!!! Pathétique sortie. Je me sentais tout croche et j'avais des flash back de mon demi marathon en Virginie au printemps avec mes malaises d'estomacs. Ceci-dit, j'étais quand même contente de persévérer car je crois que de temps en temps, des entraînements difficiles, c'est payant à long terme. Donc au bout du compte, j'ai donnée ce que j'avais à donner ce jour-là et je suis contente de l'avoir fait. Voilà!

Mercredi: 7.55 km de course à pied
Encore un entraînement difficile, bien que moins pire qu'hier. J'ai couru sur mon heure de lunch pour 50 minutes avec 4 montés de 2 minutes que j'ai couru sur la rue Plessis, à côté de l'Hôpital Notre-Dame. Ironiquement, ça m'a motivée car je m'imaginais tous les gens malade de cet hôpital qui aimerais être à ma place ... souffrir en courant plutôt que de souffrir de maladie. Je relativise et j'apprécie ma chance! Après les côtes, j'ai couru un tour du Parc Lafontaine et je suis entrée au bureau. Contente de l'avoir fait.

Jeudi: 7.86 km de course à pied
Plus facile que les derniers jours mais encore un peu les jambes lourdes et sans trop d'énergie. Je suis revenue à la maison à partir du bureau avec quelques détours ici et là. Agréablement difficile et lent.

Vendredi: Repos
Ça fait du bien!!

Samedi: 15.76 km de course à pied
J'ai offert à mon amie Geneviève de l'accompagner pour les derniers km de son premier 32 km. Nous avons décidée de courir au Parc des Îles de Boucherville. GROS coup de cœur pour moi. J'ai adorée courir là-bas. Et mon amie a bien couru, 32 km sans marcher, pour la première fois de sa vie. J'étais très fière de partager ce moment avec elle. Personnellement, c'est ma plus longue sortie depuis ma chute. La progression se passe bien et j'apprécie de courir plus que 75-90 minutes. Ça sent de plus en plus l'entraînement de marathon! Je suis contente!!

Dimanche: 7.42 km de course à pied
J'étais supposée faire du vélo mais des changements de plans m'ont fait décider de courir très tôt le matin pour profiter de la journée avec ma petite famille. J'ai pu poussée assez bien pendant cette sortie. Ça m'a fait du bien. En après-midi, totalement en amour avec les Îles de Boucherville, nous y avons passés la journée. On a marché près de 7 km. Ouf! J'ai les jambes fatigués et satisfaits!!

Très rare journée juste nous trois, à profiter d'un dimanche, en toute simplicité, j'appèle ça l'effet post ironman et on en profites pendant que ça passe!

Total de la semaine:
45.12 km de course à pied en 04:55:18 (moyenne ridicule de 9.2 km/h)

mardi 27 juillet 2010

Ironman Lake Placid 2010

C'est devenu une tradition pour nous. Lake Placid en juillet. L'Ironman. Soit pour y participer (pas moi, mais mon chum) ou soit pour le vivre comme bénévoles. Cette année, mon amoureux participait à son 5ième Ironman à Lake Placid et son 8ième Ironman à vie.

Il y a 4 semaines, JP a eu un accident de vélo. Lors de sa dernière longue sortie de vélo préparatoire à l'Ironman, il s'est fait frappé par un SUV. Ses réflexes de cycliste expérimenté lui ont permis de ''bien'' tomber afin d'éviter le plus de dommages possible. Son vélo a rien eu, miracle. Mais au delà de ça, le plus beau des miracles est qu'il n'a eu qu'une seule côte de fracturée. Ça aurait pu être bien pire. Reste qu'une côte de fracturé à 4 semaines d'un Ironman, ce n'est pas super le fun à vivre. Je l'ai entendu gémir de douleurs comme jamais. Et mon chum a une grande tolérance à celle-ci alors ça faisait mal.

Pendant ses 4 semaines, il a vécu dans le doute, dans de la douleur, autant physique que moral. Va-t-il prendre le départ du Ironman ou pas? Je lui répétais de prendre ça un jour à la fois. Qu'il avait le choix de décider le matin même. Qu'au pire, il aurait son premier DNF (did not finish). Quelques jours avant la compétition, sa physiothérapeute lui a dit qu'elle ne pouvais pas l'empêcher de prendre le départ mais que son opinion professionnel était qu'il était mieux de ne pas faire l'Ironman. JP était déchiré. Elle a bien vu dans son regard sa déception et elle a eu le flash de lui conseiller un ''taping'' sur les côtes, afin de l'encourager à garder son dos droit en vélo. L'espoir est soudainement revenu.

Nous sommes partie de Montréal le vendredi matin. Aussitôt arrivés à Lake Placid, JP a sauté dans son wetsuit pour aller tester sa natation en eau libre. Test positif ... il a pris 33 minutes pour faire une boucle de 1,9 km quand normalement, en compétition, il prends entre 28 et 31 minutes. Ça regarde bien. Il doit seulement s'assurer de ne pas trop se faire donner des coups pendant la compétition. Imaginez nager avec 2600 autres athlètes ... ça ressemble souvent à un combat de boxe!!


Vendredi soir, c'était le souper des athlètes. Pasta ou carb loading, nous avons bien mangé. C'est très motivant comme soirée. Il y a les classiques ''Biggest looser''. ceux qui ont perdu le plus de poids pour faire un Ironman. Le gagnant, un homme qui a perdu 185 lbs. WOW. Et il a réussit son Ironman. Super inspirant. L'animateur nous a présenté les plus jeunes et les plus moins jeunes ... le plus jeune célébrait son 18ième anniversaire la veille de l'évènement!! Et le plus moins jeune avait 79 ans. Il a commencé à faire des Ironman à 60 ans et Lake Placid était son 19ième. Il a malheureusement dû abandonné à 6 miles de la fin pour causes de malaises. Mais WOW!!! Il avait l'air tellement jeune en plus, très loin de l'image que l'on se fait d'un homme de 79 ans. Pour clore la soirée, ils nous ont présentés les Heroes. À tous les ans, il y a une personne de choisi qui a un parcours particulier pour se rendre au Ironman. Et cette année, il y avait 3 héros ... Jean, France et Karine, du Club de Triathlon St-Lambert ... les trois survivant de la tragédie cycliste sur la 112. J'ai pleurée. Les trois ont terminés leur Ironman dimanche. Ils sont magnifique dans leur courage. Des vrais. Je leur souhaite beaucoup de force dans les prochains jours, quand la poussière va retomber. Je leur souhaite du courage pour continuer à vivre leur deuil.

Samedi, journée tranquille a préparer la compétition. Ma mère est venue nous rejoindre. Elle m'aidera avec Laurence pour que je puisses suivre mes amies et JP lors de la compétition. Merci maman !! xxx

Dimanche matin, debout à 3h00. Dans la voiture à 3h30 et dans le stationnement municipale de Lake Placid à 3h55. Ouf! C'est partie !!!


Jusqu'au départ, je réussie à croiser toutes mes amies. Il y avait Tri Girl, Isabelle et Catherine qui étaient tous là pour leur premier Ironman. Ce qui m'a marquée c'est leur calme relatif. Elles étaient prêtes et semblaient confiantes. Elles m'inspirent vraiment.

 Le traditionnel body marking ... une bénévole chanceuse, une affectation de bénévolat que j'aimerais bien avoir, hehe!!

JP et Eric. Un ami avec qui on partage les ironman à Lake Placid depuis 2004!!

La journée à passée vite. Après la natation, je suis allée courir. J'ai vu Catherine, Isabelle et mon chum sortir de l'eau. D'ailleurs, en sortant de l'eau, il m'a dit avoir reçu deux coups de pieds sur ses côtes du côté de sa fracture. Aoutch!


En vélo, j'ai encore vu Catherine, Iza et JP et en course à pied, j'ai vu tout le monde, sauf Catherine. Bref, c'était difficile d'être partout en même temps. En plus, je devais m'occuper de ma fille et m'assurer de la faire boire et manger à des heures raisonnable, etc. C'est de la gestion tout ça!! J'ai vécu des moments forts pendant la partie marathon de l'Ironman. Je me suis installée avec mes amis membre des club de triathlon Chickens et St-Lambert. Ils étaient des cheerleader EXTRAORDINAIRE. À chaque fois qu'on voyais un athlète connu du groupe ou un membre d'un club de triathlon québécois, tous chantais son nom en parfaite cadence. Il y avait de quoi faire voler nos athlètes. C'était très émouvant!

 JP a pris le temps de nous embrasser au début de son marathon, un peu pour nous remercier. Moment très émouvant pour nous tous car la préparation d'un Ironman, ça se fait avec le support de la famille et des amis!

video
JP qui après 18 km de course à pied. Mon enthousiasme nous fait rater le beau moment d'encouragement mais bon, j'étais très heureuse de le voir aussi en forme à cette étape du Ironman!

Mon chum allait bien. Son temps de natation m'a surpris ... 1h02 et des poussières. Son temps de vélo était dans ce qui m'avait prédit, dans le meilleur des mondes ... 5h47. Sa stratégie cette année (a part bien sûr de terminer en un morceau sans aggraver sa blessure!) a été d'être plus conservateur en vélo afin d'avoir assez d'énergie pour marcher le moins possible en course à pied et de faire, par conséquent, un bon temps de marathon. Et bien ce fut très payant. Il a couru son meilleur temps de marathon à l'intérieur d'un Ironman en 4h06. Alors au total, il a terminé son 8ième Ironman avec un deuxième meilleur temps à vie de 11h07min. 30 minutes de moins que son meilleur temps à Lake Placid. Avec une côte fracturée. Pfffffff. Trop fort! Inutile de vous dire à quel point il est content et à quel point je suis fière de lui. Il a enfin réussi à faire un Ironman presqu'à son goût. Pas parfait, mais pas loin. C'est merveilleux!!


J'ai été très émue de voir mes amies terminer leur premier Ironman. Émue et inspirée. Depuis le temps qu'elles en parlaient. Elles ont la piqûre ... ce ne sera pas leur dernier !!! Et moi, et bien je ne ferme pas la porte ... reste à voir si je peux mettre le temps et l'énergie à me débarrasser de ma peur de l'eau. Quand le temps sera venu, et je suis sûr que ça viendra un jour, j'y arriverai et qui sait, je vivrai l'Ironman en dedans, comme participante!

Récap. Semaine du 19 juillet

Semaine 1/16 pour le marathon de New York.
(avec un peu de retard, j'étais en mini vacances à Lake Placid. Récit à venir!)

Trop contente de ma semaine. J'ai réussie à faire ce que je devais faire malgré la folie du travail (j'étais de jour cette semaine, donc au bureau de 7h à 16h) et de la vie familiale. La motivation est à son comble, ce qui m'aide énormément!!  

Lundi: Repos
Après ma semaine dernière, j'avais besoin de ce congé!!

Mardi: 7.2 km de course à pied
Je suis allée courir tout de suite après le boulot. J'avais 45 minutes à courir avec des 4 accélérations de 15 secondes. Ça a bien été jusqu'au 4ième km où j'ai manqué un peu d'énergie. J'ai alors ralentie beaucoup pour m'assurer de pouvoir terminer mon entraînement sans avoir à marcher. Succès. Mais j'ai laissé tomber les accélérations, par manque d'énergie.

Mercredi: 7.17 km de course à pied
Dans un effort de maximiser mon temps, je suis partie du bureau en course à pied. J'ai fais des détours par le Parc Lafontaine. J'ai trouvé ça tellement génial de quitter le bureau en courant. C'est une façon parfaite de décrocher du stress professionnel et de passer en mode plaisir et vie personnelle. C'est clair que je vais répéter l'expérience. J'ai trop appréciée!

Jeudi: 7.89 km de course à pied
Belle sortie trèèès matinale :))

Vendredi: Repos
En route pour Lake Placid.

Samedi: 22.3 km de vélo
J'ai super mal organisée ma matinée et j'ai oublié ma nutrition au campus où je logeais pour la fin de semaine. L'heure du lunch arrivais trop vite et j'avais le ventre qui me criait famine avant même de partir pour mon 2h de vélo. J'ai pris une banane et je suis partie car je n'avais pas le temps de retarder mon départ. Bref. J'ai coupé ma sortie en deux car un, je n'avais pas l'énergie nécessaire pour grimper les magnifiques côtes de la route 86 et deux, mon dérailleur arrière m'a jouée des tours. Je dois absolument trouver un mécano compétent qui va me croire que ma chaîne saute sur tel et tel pignon, et ce, malgré que OUI, ma chaîne est correct, OUI, mes pignons ne sont pas prêts à être changer et OUIIII, mon dérailleur est en bonne condition. Fait chier ce bug!
Reste que ma petite ride était ma première en solo cette année alors je suis allée à mon rythme. Malgré mon manque d'énergie, ça roulait bien. Facile en haut de 30 km/h sur le plat. J'ai aussi très bien montée les côtes. Ça me met en confiance pour aller me taper quelques Camilien-Houde bientôt!!!

Dimanche: 12 km de course à pied
C'était le jour du Ironman Lake Placid. Le 8ième pour mon amoureux, le premier pour trois de mes amies. Je suis allée courir à 9h30 pendant qu'ils étaient sur leur vélo. J'ai fais 6 km à l'inverse du parcours de vélo. Il y avait beaucoup de spectateurs coureurs comme moi qui s'entraînaient pendant l'Ironman. C'était chouette comme ambiance. Sur le chemin du retour, ça grimpait pas mal et je n'ai pas marché une seule fois en montant les côtes. Je suis pas mal fière de moi. J'ai fais une pause sur la côte ''Papa Bear'' pour voir mon amoureux passer en vélo et je suis retournée à ma voiture en passant par le Starbucks car j'avais BESOIN d'un bon latté après cet entraînement.

Total de la semaine:
Temps total: 4h30
34.26 km de course à pied en 3h38
22.3 km de vélo en 52 minutes

Seul regret de ma semaine, pas de musculation. J'avoue trouver ça difficile de trouver du temps pour y aller. Il faudrait que j'y ailles à 20h, lorsque ma fille dort mais souvent, je suis trop épuisée pour me motiver à y aller. Je vais essayer de trouver une façon d'y aller cette semaine ...

jeudi 22 juillet 2010

Le prix à payer

Le prix à payer pour passer plus de temps avec ma fille lorsque je travail de jour (7h à 16h) c'est de courir lorsqu'elle dort. Comme je déteste courir tard le soir (ça m'empêche de bien dormir), le meilleur compromis pour moi est de courir tôt le matin. Et c'est très peu cher payé car j'adore la vie matinale. De temps en temps, je me paye une sortie qui, pour certains, est trop matinale.

Ce matin, j'étais debout à 4h30! Aoutch, je dormais dans un rare sommeil profond et confortable. C'est temps-ci, Laurence me réveille à toutes les nuits ... mais pas cette nuit! J'ai bu un petit jus d'orange pour me donner un boost d'énergie. Mon chum était debout. Il riait de moi car je le regardais avec des petits yeux fatigués et je n'arrêtais pas de dire que je suis folle. Lui, il me trouvais chanceuse. Il faut croire que nous somme vraiment fait pour être ensemble!! Je suis allée me chercher un peu de motivation sur le web. J'ai lu ça: You have a choice. You can throw in the towel, or you can use it to wipe the sweat off your face. Ça m'a motivée!  

À 4h55, j'étais dehors et c'était un départ. J'avais les jambes endormis. La tête aussi. Il fallait que je me parle pour me dire de bien lever mes jambes, afin de ne pas m'accrocher dans un trou de trottoir. Ouf! Les 4 premiers km étaient leeeeeeent. Mais les presque 4 autres (j'ai couru 7,89 km, hehe!), j'étais dans mon rythme normal, réveillée, heureuse d'être là, au moment présent. Un cadeau.

Je me suis fais un parcours urbain. Il est rare que je cours dans les rues plus achalandés de Montréal le jour. Un, à cause des feux de circulations et deux, je préfères les parcs car c'est plus tranquille et plus zen. Mais le matin comme ça, il y a peu de voitures alors je n'attends presque pas aux lumières. Je suis allée vers l'ouest par la rue Rachel. Puis, j'ai couru vers le nord sur De Lorimier. Il y avait des faux plats qui m'ont bien fait travailler. Je suis revenu vers l'est par Beaubien. J'ADORE cette rue. Surtout près du cinéma. J'habiterais ce quartier volontier!! Retour chez moi par St-Michel.

Mine de rien, je dois apporter des changements à mon horaire depuis que j'ai repris le travail. Comme je suis partie pour TOUTE la journée, j'ai toujours très hâte d'arriver à la maison pour voir ma petite famille. Alors l'idée d'aller m'entraîner le soir me plaîs de moins en moins. Je ne dis pas que je ne le ferai jamais mais disons que je vais m'arranger pour que ça arrive le moins souvent possible. Mon temps avec ma fille est très important pour moi. Je ne veux pas passer à côté de ça. Mais je ne veux pas sacrifier ma vie sportive non plus. Donc, je cours le matin très tôt, je peux utiliser mes temps de lunch pour m'entraîner et je peux partir du bureau en courant pour revenir à la maison, chose que j'ai fais hier. C'était GÉNIAL. Je suis arrivée chez moi seulement 15 minutes plus tard que normalement alors je considère que c'est un temps bien utilisée. Je cours au lieu de m'enfermer dans le métro. Trop génial. En plus, ça brise parfaitement le rythme de vie professionnel en partant à courir du bureau, on passe plus vite en mode plaisir et vie personnelle. Ça aide à décrocher.

Je suis encore en mode adaptation au retour au travail et je me cherche encore des solutions pour maximiser mon temps. J'expérimente et je m'amuse à travers tout ça. Le prix est pas cher payé car en bout de ligne, si je cours, je suis heureuse et plus je passe du temps de qualité avec ma famille, plus je me sens comblée. Je ne peux donc pas me tromper :)

mardi 20 juillet 2010

Entraînement pour le Marathon de NY

Cette semaine, je commence mon entraînement pour le marathon de NY. J'en rêve depuis longtemps de ce marathon. Certains d'entre vous se souviendrons comment j'ai eu mon ''spot''! Car vous vous en doutez-bien, je ne suis pas assez rapide pour m'être qualifié par un temps afin d'y participer ... !! Et honnêtement, ce n'est vraiment pas un but que j'ai, de me qualifier par un temps.

En 2009, pendant ma grossesse, j'ai décidée de m'inscire dans l'espoir de ne PAS être pigée. Car à la loterie du marathon de NY, si nous ne sommes pas pigés après 3 ans, la quatrième est garantie. Je me suis donc dit qu'il valait mieux que je m'y prenne d'avance. Et comme je ne gagne JAMAIS rien dans les tirages, je croyais très sincèrement que ça allait prendre 4 ans pour avoir ma place. Et bien non, à ma grande surprise, j'ai été pigée pour l'édition de novembre 2009 ... 5 mois après mon accouchement. Aoutch. C'est clair que ce n'étais pas une bonne idée d'y participer. J'ai donc dû annuler ma participation et payer mon inscription non-remboursable (près de 300$ ... re-aoutch!). La bonne nouvelle est que je peux garder mon spot pour l'année suivante mais j'ai quand même dû payer encore les frais d'inscriptions. re-re-aoutch. Ouf! Ce marathon va me coûter cher. Par contre, j'ai la chance d'avoir un pied à terre à Brooklyn. Donc, pas de frais d'hôtel pour moi et mes supporteurs. Yééééé!!!

Inutile de vous dire que mon but PREMIER est de me rendre à la ligne de départ, sans blessures. Comme j'ai eu un printemps pas évident avec ma chute, j'ai un peu laissée tomber mon objectif de temps. Je vais plutôt opter pour un objectif d'entraînement sans blessure qui me permettra de courir et jogguer ce marathon, dans l'allégresse et le bonheur de vivre chaque instants, chaque pas couru. 

Donc, voici mon entraînement!!!
5 jours de course à pied par semaine et un entraînement en durée et non en distance. C'est la première fois que je vais courir de cette façon. Fini mon obsession du chiffre rond. Si je cours 5.3 km en 30 minutes, je vais laisser tomber les 700 m qui me manque pour avoir un chiffre rond. C'est le 30 minutes qui compte!!

Comme je suis aussi une cycliste, je vais me permettre de remplacer certains entraînement de course à pied par du vélo. Par exemple, si je veux me payer une longue sortie de vélo le dimanche, je vais prendre congé le mercredi et faire le double du temps en vélo que j'étais supposée faire le mercredi et le dimanche inclusivement. Je vais toujours m'assurer de courir 3 à 4 fois minimum par semaine et faire 1 à 2 sorties de vélos. La musculation aussi fera partie de mon entraînement. 1 à 2 fois par semaine, selon mes disponibilités. Car ma priorité, c'est ma vie de famille alors si j'ai à couper en quelque part, ce sera la muscu. Tant mieux si je peux en faire souvent. J'aimerais ça. J'en ai besoin!


Légende et explications

ER: Endurance run = Effort d’endurance fondamentale, facile et je peux parler en courant.

HR: Hill Repeats = Courir les côtes le plus vite possible tout en considérant le nombre de côtes à faire, donc, trouver le rythme pour tous les réussir. Jogguer ou marcher les descentes.

IR: Interval Run = Inclure 10 à 15 minutes de réchauffement et de cool-down entre les intervalles.

TR: Tempo Run = 5 à 10% plus rapide que le pace marathon.

RBI: Rest Between Intervals = Jog lent de 90 secondes (sauf ceux qui sont indiqué autrement) entre les intervalles.


Voilà!!! C'est partie :)))

dimanche 18 juillet 2010

Récap. Semaine du 12 juillet

J'ai vraiment passée une belle semaine d'entraînement. 6 jours sur 7 avec 3 sorties de vélo, 3 sorties de course à pied et de la musculation. Je me sens prête à commencer mon entraînement spécifique au marathon de NY!! 

Lundi: 20.25 km de vélo
Première sortie post bobo au poignet. Je suis allée me tester pas trop loin de chez moi, au Parc Maisonneuve. Je n'aime pas ça tourner en rond mais c'est mieux que rien. J'étais contente d'être sur mon vélo. Il/ça me manquait. Je me suis fais 3 - 4 km en bonne intensité et le reste, mollo. Heureuse!

Mardi: 5.9 km de course à pied + 60 minutes de musculation
Retour au gym pour moi. J'ai comme objectif de perdre du poids; 14 lbs pour être plus précise! Avec mon entraînement de course à pied, j'ajoute 2 séances intenses de musculation. C'est ma kinésiologue Sophie qui m'a monté le programme. Et s'en est tout un!!!
J'ai commencé par un réchauffement de 5 km de course à pied, mollo sur le tapis roulant. J'ai pratiqué mon dépôt de pied au sol et la position de mes bras. Ça fait du bien de travailler notre technique de temps en temps.
Ensuite, j'ai fais des mini circuits qui a fait travailler surtout mon tronc mais tout le reste du corps aussi. C'était super le fun. Je travail en endurance musculaire, un peu en puissance et c'est assez cardio merci! Si j'avais le temps, je l'écrirais en détail mais c'est long à faire et oui, le temps me manque!

Mercredi: 40.62 km de vélo
Ça faisait longtemps que j'avais envie de rouler avec mon amie Véronique. Comme nos horaires respectifs nous le permettaient, nous nous sommes rejointes à 6hrs pour une ride mollo sur du plat. Comme nous avions pas 56 choix, nous avons pris Notre-Dame. Ouf! Pas très très zen comme sortie mais j'étais heureuse de rouler avec mon amie, enfin! Fait cocasse, j'ai eu une crevaison après 5 km en sautant une chaîne de trottoir, ma chambre à air arrière a éclartée, hehe! Ceux qui lisent le blogue de Véronique trouverons certes ironique que j'ai crevé avec elle; la reine des crevaisons, un titre qu'elle aimerait certainement ne pas avoir mais bon! J'ai changé le tout toute seule comme une grande et nous étions reparties, genre 10 minutes plus tard! Je me sentais bien sur mon vélo. Je commence tranquillement à reprendre confiance. Je me sens redevenir une cycliste!

Jeudi: Repos
Bien mérité!

Vendredi: 8.94 km de course à pied
Belle sortie dans les rues du Plateau. J'étais contente de courir plus que 6 km sans avoir mal au mollet. C'est rassurant!

Samedi: 58.36 km de vélo
Je me suis payé une sortie matinale avec mon amie Mélanie. Stationnée à Dorval, nous avons roulé jusqu'à Cap Saint-Jacques en passant par Senneville. J'aime beaucoup rouler à Senneville. Il y a beaucoup d'arbres, peu de voitures et quelques vallons. C'est très agréable. Après une pause trempage de pieds à la plage du parc Cap Saint-Jacques, nous avons bien roulé avec un vent un peu plus favorable. Une sortie mollo qui commence bien la fin de semaine!


Dimanche: 11.49 km de course à pied
Je suis partie tôt avec Laurence dans le Chariot. J'ai couru très lentement car j'étais fatiguée, j'avais le poids du Chariot à pousser et la chaleur était quand même un peu un facteur. Après avoir lâcher prise sur le goût de courir vite, je me suis bien amusée au Parc Maisonneuve. L'ambiance était très agréable avec tous les coureurs. J'ai même vu un couple d'amis avec leur deux garçons. Je suis très fière de cette sortie!!

Total de la semaine:
60 minutes de musculation
26.14 km de course à pied en 2h 45min.
119.23 km de vélo en 5h 12min.
Donc, près de 9 heures d'entraînement. Trop contente !!!

mardi 13 juillet 2010

Une nouvelle Vainqueurs !!!



Lors de la prise de photo annuelle du club, je n'avais personne pour surveiller ma petite fille alors je l'ai amené sur moi pour la photo. Je ne croyais pas qu'on allait la voir à ce point. Ça me fait rire ... future Vainqueurs ou pas, elle aura été dans une photo officielle !!! Pouvez-vous la/nous trouver?
Ironiquement, devant elle, s'y trouve deux génération de coureuses sprint qui se sont démarqué/qui se démarque sur la scène national. hihihi!!