mardi 27 juillet 2010

Ironman Lake Placid 2010

C'est devenu une tradition pour nous. Lake Placid en juillet. L'Ironman. Soit pour y participer (pas moi, mais mon chum) ou soit pour le vivre comme bénévoles. Cette année, mon amoureux participait à son 5ième Ironman à Lake Placid et son 8ième Ironman à vie.

Il y a 4 semaines, JP a eu un accident de vélo. Lors de sa dernière longue sortie de vélo préparatoire à l'Ironman, il s'est fait frappé par un SUV. Ses réflexes de cycliste expérimenté lui ont permis de ''bien'' tomber afin d'éviter le plus de dommages possible. Son vélo a rien eu, miracle. Mais au delà de ça, le plus beau des miracles est qu'il n'a eu qu'une seule côte de fracturée. Ça aurait pu être bien pire. Reste qu'une côte de fracturé à 4 semaines d'un Ironman, ce n'est pas super le fun à vivre. Je l'ai entendu gémir de douleurs comme jamais. Et mon chum a une grande tolérance à celle-ci alors ça faisait mal.

Pendant ses 4 semaines, il a vécu dans le doute, dans de la douleur, autant physique que moral. Va-t-il prendre le départ du Ironman ou pas? Je lui répétais de prendre ça un jour à la fois. Qu'il avait le choix de décider le matin même. Qu'au pire, il aurait son premier DNF (did not finish). Quelques jours avant la compétition, sa physiothérapeute lui a dit qu'elle ne pouvais pas l'empêcher de prendre le départ mais que son opinion professionnel était qu'il était mieux de ne pas faire l'Ironman. JP était déchiré. Elle a bien vu dans son regard sa déception et elle a eu le flash de lui conseiller un ''taping'' sur les côtes, afin de l'encourager à garder son dos droit en vélo. L'espoir est soudainement revenu.

Nous sommes partie de Montréal le vendredi matin. Aussitôt arrivés à Lake Placid, JP a sauté dans son wetsuit pour aller tester sa natation en eau libre. Test positif ... il a pris 33 minutes pour faire une boucle de 1,9 km quand normalement, en compétition, il prends entre 28 et 31 minutes. Ça regarde bien. Il doit seulement s'assurer de ne pas trop se faire donner des coups pendant la compétition. Imaginez nager avec 2600 autres athlètes ... ça ressemble souvent à un combat de boxe!!


Vendredi soir, c'était le souper des athlètes. Pasta ou carb loading, nous avons bien mangé. C'est très motivant comme soirée. Il y a les classiques ''Biggest looser''. ceux qui ont perdu le plus de poids pour faire un Ironman. Le gagnant, un homme qui a perdu 185 lbs. WOW. Et il a réussit son Ironman. Super inspirant. L'animateur nous a présenté les plus jeunes et les plus moins jeunes ... le plus jeune célébrait son 18ième anniversaire la veille de l'évènement!! Et le plus moins jeune avait 79 ans. Il a commencé à faire des Ironman à 60 ans et Lake Placid était son 19ième. Il a malheureusement dû abandonné à 6 miles de la fin pour causes de malaises. Mais WOW!!! Il avait l'air tellement jeune en plus, très loin de l'image que l'on se fait d'un homme de 79 ans. Pour clore la soirée, ils nous ont présentés les Heroes. À tous les ans, il y a une personne de choisi qui a un parcours particulier pour se rendre au Ironman. Et cette année, il y avait 3 héros ... Jean, France et Karine, du Club de Triathlon St-Lambert ... les trois survivant de la tragédie cycliste sur la 112. J'ai pleurée. Les trois ont terminés leur Ironman dimanche. Ils sont magnifique dans leur courage. Des vrais. Je leur souhaite beaucoup de force dans les prochains jours, quand la poussière va retomber. Je leur souhaite du courage pour continuer à vivre leur deuil.

Samedi, journée tranquille a préparer la compétition. Ma mère est venue nous rejoindre. Elle m'aidera avec Laurence pour que je puisses suivre mes amies et JP lors de la compétition. Merci maman !! xxx

Dimanche matin, debout à 3h00. Dans la voiture à 3h30 et dans le stationnement municipale de Lake Placid à 3h55. Ouf! C'est partie !!!


Jusqu'au départ, je réussie à croiser toutes mes amies. Il y avait Tri Girl, Isabelle et Catherine qui étaient tous là pour leur premier Ironman. Ce qui m'a marquée c'est leur calme relatif. Elles étaient prêtes et semblaient confiantes. Elles m'inspirent vraiment.

 Le traditionnel body marking ... une bénévole chanceuse, une affectation de bénévolat que j'aimerais bien avoir, hehe!!

JP et Eric. Un ami avec qui on partage les ironman à Lake Placid depuis 2004!!

La journée à passée vite. Après la natation, je suis allée courir. J'ai vu Catherine, Isabelle et mon chum sortir de l'eau. D'ailleurs, en sortant de l'eau, il m'a dit avoir reçu deux coups de pieds sur ses côtes du côté de sa fracture. Aoutch!


En vélo, j'ai encore vu Catherine, Iza et JP et en course à pied, j'ai vu tout le monde, sauf Catherine. Bref, c'était difficile d'être partout en même temps. En plus, je devais m'occuper de ma fille et m'assurer de la faire boire et manger à des heures raisonnable, etc. C'est de la gestion tout ça!! J'ai vécu des moments forts pendant la partie marathon de l'Ironman. Je me suis installée avec mes amis membre des club de triathlon Chickens et St-Lambert. Ils étaient des cheerleader EXTRAORDINAIRE. À chaque fois qu'on voyais un athlète connu du groupe ou un membre d'un club de triathlon québécois, tous chantais son nom en parfaite cadence. Il y avait de quoi faire voler nos athlètes. C'était très émouvant!

 JP a pris le temps de nous embrasser au début de son marathon, un peu pour nous remercier. Moment très émouvant pour nous tous car la préparation d'un Ironman, ça se fait avec le support de la famille et des amis!

video
JP qui après 18 km de course à pied. Mon enthousiasme nous fait rater le beau moment d'encouragement mais bon, j'étais très heureuse de le voir aussi en forme à cette étape du Ironman!

Mon chum allait bien. Son temps de natation m'a surpris ... 1h02 et des poussières. Son temps de vélo était dans ce qui m'avait prédit, dans le meilleur des mondes ... 5h47. Sa stratégie cette année (a part bien sûr de terminer en un morceau sans aggraver sa blessure!) a été d'être plus conservateur en vélo afin d'avoir assez d'énergie pour marcher le moins possible en course à pied et de faire, par conséquent, un bon temps de marathon. Et bien ce fut très payant. Il a couru son meilleur temps de marathon à l'intérieur d'un Ironman en 4h06. Alors au total, il a terminé son 8ième Ironman avec un deuxième meilleur temps à vie de 11h07min. 30 minutes de moins que son meilleur temps à Lake Placid. Avec une côte fracturée. Pfffffff. Trop fort! Inutile de vous dire à quel point il est content et à quel point je suis fière de lui. Il a enfin réussi à faire un Ironman presqu'à son goût. Pas parfait, mais pas loin. C'est merveilleux!!


J'ai été très émue de voir mes amies terminer leur premier Ironman. Émue et inspirée. Depuis le temps qu'elles en parlaient. Elles ont la piqûre ... ce ne sera pas leur dernier !!! Et moi, et bien je ne ferme pas la porte ... reste à voir si je peux mettre le temps et l'énergie à me débarrasser de ma peur de l'eau. Quand le temps sera venu, et je suis sûr que ça viendra un jour, j'y arriverai et qui sait, je vivrai l'Ironman en dedans, comme participante!

9 commentaires:

Geneviève a dit...

Super récit! Je suis très émue. Peut-être que nous pourrions viser à faire un Ironman toutes les deux d'ici 5 ans. Toi tu te débarrasses de ta peur de l'eau, et moi de celle du vélo. On pourrait s'encourager mutuellement. Je rêve là, mais on ne sait jamais... C'est sûrement possible. En tout cas, JP, Véro et Iza m'inspirent énormément et j'aimerais bien suivre leurs traces. L'an prochain, je compte bien être à Lake Placid! Merci pour ce billet très motivant!

Vérane a dit...

Chouette récit et belles photos! Encore bravo à JP!!
En effet, très inspirants et très impressionnants, tous ces Ironman! ;-p Je compte bien franchir cette ligne d'arrivée un jour - qd j'aurai un peu + d'expérience en vélo moi aussi! ;-)
@ Geneviève : Tout est possible qd tu as la volonté d'atteindre tes objectifs et de réaliser tes rêves. Moi aussi, j'avais une peur bleue en vélo, sans parler du fait que je n'avais aucun équilibre. Eh bien, en moins d'1 an, je suis passée d'une adulte qui avait l'air d'une enfant à qui on venait d'enlever les petites roues à une "cycliste" de route. J'ai encore bcp bcp de chemin à faire, mais qd je vois mes progrès, je constate qu'une fois de plus tout est possible qd on le veut! ;-) Alors, crois-y à ton rêve!!

Mademoiselle Pitlipitli a dit...

La photo de JP qui embrasse Laurence est tellement belle! Ça fait 5 fois que je la regarde et ça fait 5 fois que mes yeux se remplissent de larmes...

Sylvie a dit...

@Geneviève: Tout est possible!!! Si seulement j'arrivais à passer au travers de ma peur, aucuns doute que je m'inscrit pour le faire.

@Vérane: Tu seras prête bientôt ... je le sens! Tu es fait pour l'endurance ... faut juste réparer les bobos :( J'espère que ça ira mieux pour toi très bientôt! Merci pour ton mot!

@Iza: Merciiiii! C'était un beau moment, inattendu et appréciée!

Daniel aka CrazyFox ;o) a dit...

Je suis vraiment impressioné par JP. Avec une cote fracturé en plus...JP et Isa son tellement plus discipliné que moi!!!

C'est en partie a cause de vous autres que j'ai commencer a m'entrainer pour faire des triathlons ... la journee que je me suis suis vraiment décidé c'etait la journee de la tragedie de la 112. J'etait tellement boulversé cette journée que ca m'a convaincu de commencer.

Il me reste seulement a me donner un pieds au c** pour nager beaucoup plus. Lire ton recit aujourd'hui m'a motivé a y aller!

J'espere faire Lake Placid un jour et que tu le fera aussi!! ... mon premier devrait etre l'Esprit

@+

Sylvie a dit...

Pas de doute que tu y arriveras Dan. À voir ta détermination de cycliste, tu as ce qu'il faut pour faire un Ironman!!

Miss Targa a dit...

FRANCHEMENT Jean-Pierre, TU M'IMPRESSIONNES !!!!

Réussir un ironman avec une côte fêlée, c'est un exploit.

BRAVO CHAMPION !!! :)

Merci Sylvie pour le récit :)

Vérane a dit...

@ Sylvie : Merciii! ;-) Oui, j'ai bien hâte que cette foutue blessure guérisse... quel accident à la con! ;-(

Sylvie a dit...

Liiiiise! Je lui ai fait le message. Trop hâte de te revoir. Une p'tite ride de vélo bientôt? xxx