dimanche 14 septembre 2008

Demi marathon de Montréal

Jusqu'à ce matin, je n'ai pas ressentie de nervosité pour cette course. C'est une distance que je connaîs bien et je n'avais aucuns soucis d'être capable de le terminer.

En me rendant au site du départ en métro, j'ai croisé le coach du club de course avec Louise, une excellente coureuse du club. En jasant, elle m'a dit: ''Faut pas négliger ou banaliser cette distance, même si tu as de l'expérience.'' J'ai retenu ses paroles qui m'ont apportée une dose d'humilitée. Merci Louise! Rendu au métro Berri, j'aperçois ma collègue Mélanie. Elle a la mine d'une fille nerveuse. C'est cute! On se rend à Jean Drapeau tous ensemble.

Il pleut. Ma nervosité grandit. En chemin vers le pont Jacques Cartier, je trouve un petit abris. Nous nous sommes installés là un bon bout. J'en ai profité pour enfiler mon très cute sac de vidange pour rester au sec. Vers 8h10, nous sommes rendu sur le Pont Jacques Cartier, 30 min. en avance. Là, nous avons rencontrés plusieurs Vainqueurs et j'ai apperçu Martin, le trotteur de l'est. 2 marathons en 3 semaines pour lui. C'est fort!

8h40, le départ est sonnée. Moi et Mélanie se souhaitons bonne course et up! C'est partie...
C'est fantastique de courir sur le pont. Rendu à la sortie du pont, j'ai eu un moment de panique ... j'ai commencé à avoir de la difficulté à respirer. Mon souffle était très court. J'ai dû me battre avec mes pensée négatives qui ont surgis à ce moment-là ... des phrases comme : ''tu vois, tu n'es pas prête'' ou ''ta course est finie, après 2.5 km''!!! Je me suis mis en mode positif et je me suis calmé. 30 secondes plus tard, mon souffle est revenu normal. J'avoue que je n'ai aucunes idée du pourquoi de ce manque de souffle. C'est la première fois que ça m'arrive.

Comme promis, près du 7ième km, mon amie Pascale m'attendais. J'étais tellement heureuse de la voir. Elle m'a demandé comment j'allais en courant avec moi. Je lui parle de mon malaise de début de course et je lui dit que je vais beaucoup mieux maintenant. Je lui fait un gros sourire et je pars en flèche! Elle a pris cette photo de moi ... merci Pascaline ;-)))



À mi-chemin, j'ai croisé d'autres amis, Lyzane, Éric et Pierre. Je me sentais bien. J'avais encore beaucoup d'énergie et je croyais de plus en plus que je pouvais courir en bas de 2h. À 10.5 km, ma montre m'indiquait 59m 55s ... hummm, c'est juste, faut que j'accélère le pas. Et c'est ce que j'ai fait!

Au 12ième km, j'ai vu mon chum. Ça m'a fait bien plaisir de le voir. Je me sentais encore bien et j'accélérais toujours. 3 km plus tard, il était toujours là, avec sa mère cette fois-ci. Je commençais à trouver ça pas mal difficile ...



Pour la première fois pendant un demi marathon, j'ai frappé le mur au 16 ième km ...
Les 5 derniers km furent alors pénibles. Je le voyais sur ma montre que je pouvais finir cette course entre 1h58-1h59, mais j'ai dû ralentir et beaucoup. J'ai même marché un peu. J'avais mal au coeur et mon énergie était à plat. J'ai pris un gel au 17ième km et ça n'a pas du tout aidé.

Au dernier km, j'ai tout fait pour accélérer le plus possible pour avoir le chiffre 1 sur le début de mon chrono. C'était pénible. J'étais si près du but ... En entrant dans le Stade, ma montre est passé au 2 heures! Merde, je n'ai pas réussis. Faut que je finisse en bas de 2h01 alors. Cours Sylvie cours!!!



J'ai terminé en 2h00m56s. Bien qu'un peu déçu de ne pas avoir franchie la barre des 2 heures, je suis très heureuse de ma course. J'ai vraiment tout donnée pour cette course. J'ai également fait mon meilleur temps en retranchant près de 3 minutes. Considérant que je ne suis pas au sommet de ma forme et que je ne me suis pas vraiment entraîné pour cette course, je suis très satisfaite du résultat. Je sais que c'est possible pour moi de franchir cette barre des 2 heures. Ça viendra!!!

Après ma course, j'étais crevé. Complètement vidé. Je suis allée m'asseoir sur le béton froid pour ensuite aller voir mon amie Mélanie terminer son premier demi marathon. Je suis arrivée juste au moment où elle traversait la ligne d'arrivée. Elle a super bien fait. Bravo Mélanie pour ton accomplissement!

Je suis heureuse d'avoir participé. J'ai eu beaucoup de plaisir (sauf peut-être les km 16 à 20.5!!!) J'ai beaucoup aimé ça de revisiter le parcours de mon premier demi marathon. Prochaine course? Le 5 km du Run for the Cure le 5 octobre prochain et probablement un 10 km au Classique du Parc Lafontaine. On verra!

10 commentaires:

Anonyme a dit...

Bravo pour ta course! Ce n'est pas agréable de vivre ces difficultés, mais c'est dans ce temps-là qu'on apprend le plus!

Bon repos!
Mélanie

Trigirl 2007 - Québec a dit...

Bravo!!! En plus il faisait super humide: c'est un très bon temps en plus du fait que hier tu as cheerleadé pas mal et tu es restée debout au soleil.

coureuse08 a dit...

Bravo Sylvie!surtout que les conditions météo n'étaient pas faciles!
L'année dernière j'avais frappé le mur du demi en bas de Pie IX et cà avait été dur après de repartir.
Désolée pour mon commentaire sur le chandail du marathon ;=) la veille de la course j'étais un peu difficile!

David a dit...

Bravo Sylvie,

Tu n'as rien à regretter car tu as donnée ton 100% !

Bravo encore !
David

mara a dit...

Félicitation Sylvie!tu sais que vers 10:00 avec le facteur humidex,il faisait 30 degré!disons que ce n'était pas la journée pour fracasser des records...;)je faisais partie de la gang du 42 kilo et tout comme toi,j'avais un objectif dans ma tete et vers le trentieme kilo,j'ai frappé un mur ...toute un clisss..de mur crois moi..loll..une fin ardue.On retrouusse nos manches pour la prochaine course.Bravo encore une fois.

Sylvie Mallard a dit...

Mélanie : Merci! Et tu as raisons. J'ai appris encore beaucoup à cette course. J'ai appris que 2 bagels et une banane, c'est trop, j'ai appris que mon inconscient m'a joué des tours (voir mon moment de panique en sortant du pont!). J'ai appris que je suis capable d'aller au bout de mes forces.
Encore une fois, un gros BRAVO pour ton demi marathon. Ça a été le fun de partager ça avec toi.

trigirl : Merci!!! J'ai tout fait pour rester assis et à l'ombre le plus possible samedi. Je ne pouvais pas m'empêcher d'aller vous encourager.

coureuse08 : Haaa la mausus de côte Pie IX. Elle m'a emmerdée cette année!!! T'en fait pas pour le t-shirt ;-)))
Et bravo pour ton marathon. Je vais aller lire ton récit.

David : Merci! En fait, sur le coup, j'étais déçu. Mais j'ai vite changée de chanson et appréciée mes efforts et mon PB!!!

mara : Merci et bravo pour ton marathon. C'est fou ce que ça nous fait vivre ce mur hein! Bonne continuation ...

Vérane a dit...

Toutes mes félicitations Sylvie!! C'est vraiment super! Même si tu n'as pas atteint ton objectif, tu as fait ton meilleur tps à date! ;-))

Et puis, les conditions étaient vraiment pas idéales... si tu voyais ds quel état j'ai mes pieds avec cette maudite pluie et toute cette flotte par terre.. ;-(
On peut bien être fières de nous! ;-p

Encore bravo!

Sylvie Mallard a dit...

Toutes mes félicitations à toi Vérane! Tu as fini ton deuxième marathon dans des circonstances pas faciles. Bravo championne ;-)

Serge a dit...

Bravo, Sylvie!

Tu as vraiment frôler la barre du 2:00... Juste 56 petites secondes... si seulement la température avait été plus clémente...

Avec une belle performance comme cà... ton prochain objectif devrait être 1:50

A la prochaine!

Sylvie Mallard a dit...

Merci Serge!
haha, 1:50!!!!!! Elle est bonne ;-)))
En fait, c'est possible, mais j'ai l'impression d'être à des années de ce temps. Mais c'est le fun d'y rêver.