lundi 29 septembre 2008

NOVA Marathon Challenge

J'ai trouvé une série sur PBS qui est HYPER intéressante et à mon avis TRÈS importante et d'une qualité incroyable sur 13 personnes sédentaires qui se sont entraînés pendant 9 mois pour un marathon, celui de Boston.

The NOVA Marathon Challenge.

Il y a 5 clips qui relatent de leurs expériences. Je vous encouragent à les écouter.
Les vidéos sont remplies d'explications intéressantes, scientifiques et vulgarisés sur l'effet de la course à pied (et le sport) sur le corps humain ainsi que les différentes émotions qu'un coureur vit à travers l'entraînement du marathon.

Pour moi, c'est une série importante qui reflète ma pensée; n'importe qui peut changer sa vie. N'importe qui peut décider d'arrêter d'être sédentaire, de perdre du poids et de prendre soin de sa santé. Et quand on décide de faire ce changement, il y a beaucoup d'effets positifs à gagner.

Allez dehors et bougez, suez et dépassez vos limites ... ça va changer votre vie!

Bon visionnement!

11 commentaires:

David a dit...

Allo Sylvie,

Félicitation pour ton 1000k cette saison ... et c'est pas fini !

J'ai écouté les petites émissions. La plus grande leçon que j'en tire c'est justement que certaines personnes ne peuvent pas courir. Leur corps refuse simplement en accumulant blessure sur blessure et ce, malgré un encadrement très serré par une équipe de pro.

Je serais très très malheureux si j'étais une de ces personnes. Heureusement, mon corps s'est assez bien adapté et je n'ai jamais souffert de blessures sérieuses.

Bye

Sylvie Mallard a dit...

Salut David,

Je t'avoue que je trouve dommage ce que tu as retenu de ce documentaire. Car à mon humble avis, ce documentaire prouve que l'être humain est fait pour courir.

Voici mon point de vue.
La jeune fille qui n'a pas pu prendre le départ à eu une fracture de stress, blessure que n'importe quel coureur peut avoir. Ça ne veut pas dire qu'elle ne pourra pas courir un marathon un jour. Il ne faut pas oublier que ses 13 coureurs étaient tous sédentaires et qu'ils sont tous partie de zéro forme physique pour courir un marathon en 9 mois. Perso, ça m'a pris 3 ans! L'expérience est un peu extrême dans le temps et c'est ce qui est intéressant. Car 12 des 13 participants ont réussis. C'est quand même quelque chose!

C'est d'ailleurs prouvé scientifiquement que tous les êtres humains peuvent courir, mais ça ne veut pas dire que tous veulent courir. Et c'est bien correct aussi.

Vérane a dit...

Je suis d'accord avec toi, Sylvie. Je pense que tout dépend du temps que l'on se donne pour progresser dans le sport. En effet, qd on va trop vite (que ce soit en termes de vitesse ou de volume), la machine ne suit pas et les blessures sont des signaux d'alerte. Je sais de quoi je parle. ;-( J'ai d'ailleurs un p'tit début de périostite... ;-(( ma faute, évidemment! J'ai tellement le goût de courir que je m'enflamme dès que j'ai mes souliers aux pieds, mais faut pas que j'oublie que je suis en période de récup. ;-p

Bref, moi aussi, je crois énormément en la capacité de l'être humain à dépasser ses limites. Bien sûr, certains sont mieux dotés que d'autres. C'est pour ça qu'il faut y aller à son rythme. ;-p

David a dit...

On partira pas en chicane là hein ?

En 15 mois, c'est la quatrième fois que j'écoute cette série d'épisode de PBS. C'est l'observation qui m'a frappé le plus. Il y a plein d'autres observations intéressante sur le patrimoine génétique entre autre qui est super intéressante mais je m'éloigne.

Je fais la distinction entre se donner des défaites pour ne pas courir et etre serieusement blessé pour ne pas pouvoir le faire. L'échantillonage est quand même petit et on a 1/13 qui a du se résigner à abandonner.

Peux tu me donner ta référence vers la preuve scientifique qui avance que tous les humains peuvent courir ?

On jase là hein? j'aime pas ça m'ostiner !

Bonne journée !

Sylvie Mallard a dit...

Salut David!

Loin de moi l'intention d'une chicane ou d'obstination. Au contraire. On fait juste échanger nos opinions! Et je respecte la tienne David ;-)

Pour ce qui est de la référence, j'en ai pas une en particulier à te référer. Mais j'ai lu ce fait dans plusieurs livres (donc les 2 de Dean Karnazes et celui de Chi Running), plusieurs revue de course à pied comme Runner's World et c'est d'ailleur mentionné dans le documentaire de NOVA. D'ailleurs, j'y crois fermement. Je crois que nous (être humains) naissons avec la capacitée de courir et que nos modes de vie changent ce fait pour certaines personnes. Là, j'inclue pas les gens qui ont eux des accidents graves qui ont changé leur corps dramatiquement, bien sûr ;-)

Le message que je souhaite transmettre par ce billet n'est pas nécessairement d'encourager tout le monde d'aller courir un marathon. Ce que je souhaite, c'est que quelqu'un de sédentaire me lise, va voir ce documentaire que je crois remplie d'espoir et décide de changer sa vie, qu'importe la façon. L'idée, c'est de s'amuser et de pratiquer un sport qu'on aime.

Moi, c'est la course à pied.

Vérane a dit...

Je ne faisais moi aussi que donner mon opinion - loin de moi l'idée de me chicaner! ;-))

Comme le dit Dean K. ds son bouquin, l'être humais n'est certainement pas fait pour rester assis toute la journée derrière son ordi. Et je parle malhereusement en connaissance de cause! Une chance que j'aime mon travail. ;-)

Pas besoin de faire un marathon pour être en santé, mais être sédentaire présente bcp + de risques de maladies cardiovasculaires et autres. Tous les médecins s'accordent à dire que les gens devraient faire de l'exercice au moins 3 fois/semaine.

Bref, moi, je crois en le sport, quel qu'il soit - BOUGER, c'est la santé - du corps et de l'esprit! ;-pp Et la course, c'est mon équilibre!

jamfil a dit...

J'ai trouvé ça inspirant!

De là à dire qu'on est né pour courrir... yish! Pas sûre de ça du tout! Tu vois, moi c'est dans l'eau que je suis à ma place, et je prends souvent pour acquis que parce que moi j'y suis bien, tout le monde y est bien. C'est tellement naturel de flotter, ça se fait tout seul, etc etc etc. Si yen a une qui dirait le contraire c'est bien toi ;) Bref, les mêmes arguments que quelqu"'un pourrait dire par rapport au sport qu'il pratique avec aisanceMoi, la course à pied, c'est tout sauf naturel. Une vraie pioche, pourtant j'ai un excellent cardio, je bouge, je n'ai pas de surplus de poid, j'ai une bonne musculature, mais courrir... ouf! C'est le sport avec lequel j'ai le plus de difficulté. J'ai zero aisance.

Je pense qu'on est fait pour se mouvoir, mais pas pour un sport en particulier.

On jase toujours là, hein? On est tous des amis qui partageont nos points de vue!

Sylvie Mallard a dit...

Merci Jamfil pour ton point de vue!
C'est fou hein, quand je vais à la piscine et que j'observe les autres nageurs, je suis tellement envieuse car ça semble tellement naturel pour les autres. Moi, je me bat contre une peur qui vient de mon enfance. L'eau, à prime à bord, devrait être naturel pour un être humain ... ça le deviendra pour moi!!!

Quand j'ai commencé à courir, c'était loin d'être naturel. Mais ma passion pour ce sport m'a fait persévérer.

Je suis d'accord avec le fait que nous sommes fait pour bouger! Alors bougeons ;-)

Anonyme a dit...

FYI: Extrait de la revue Nature 18 Novenbre 2004 p345:
Striding bipedalism is a key derived behaviour of hominids that possibly originated soon after the divergence of the chimpanzee and human lineages. Although bipedal gaits include walking and running, running is generally considered to have played no major role in human evolution because humans, like apes, are poor sprinters compared to most quadrupeds. Here we assess how well humans perform at sustained long-distance running, and review the physiological and anatomical bases of endurance running capabilities in humans and other mammals. Judged by several criteria, humans perform remarkably well at endurance running , thanks to a diverse array of features, many of which leave traces in the skeleton. The fossil evidence of these features suggests that endurance running is a derived capability of the genus Homo, originating about 2 million years ago, and may have been instrumental in the evolution of the human body form. Aut: Bramble D.M. Department of Biology, University of Utah

Donc, je cours de longues distances, je suis humain...

jamfil a dit...

On fait un échange? je t'apprends à jouer dans l'eau et tu m'apprends à courrir? ;)

Sylvie Mallard a dit...

Anytime!
T'as qu'à m'écrire et on y va ;-)
runbikerunsylvie@gmail.com