vendredi 12 septembre 2008

Il y a juste les fous qui ne changent pas d'idée!

Après avoir annoncée de tout bord tout côté que ma saison de course était terminée, je me suis inscrite au demi marathon de Montréal. C'est moi tout craché!

Mardi dernier, je suis allée courir avec mon club de course. Il y avait une très belle énergie, une fébrilité d'une première expérience à venir. À 5 jours du jour J, certains deviendront marathonniens, d'autres, des demi marathonniens. J'ai trouvé leur fébrilité très inspirante.

Dire qu'il y a juste 2 ans, je participais à mon premier demi marathon, à Montréal. Je me souviens à quel point j'étais nerveuse et fébrile. J'avais hâte. Je voyais ça comme une grosse épreuve. Terminer cette distance fut un des moments les plus intenses de ma vie. J'ai pleuré comme une gamine dans les bras de mon chum à l'arrivée. Sa nièce m'a demandé si j'étais correct. Je lui ai répondu que c'était des larmes de joie. Ce demi marathon était une étape à franchir sur mon chemin vers les marathons. 14 mois plus tard, je suis devenu marathonnienne à Philadelphie.

Je me suis inscrite pour me faire plaisir. Comme je ne suis pas au sommet de ma forme, j'y vais pour me payer un trip. Peut importe le temps que ça me prendra. ZÉRO pression. J'ai le goût de revivre ce parcours de mon premier demi marathon. Encourager des collègues au passage et m'amuser. En plus, c'est dans ma cours ... difficile de passer à côté. Aujourd'hui, pendant l'heure du lunch, je suis allée à la Place Bonaventure pour prendre possession de mon kit de coureur. J'ai vu pleins de collègues du club Vainqueurs ainsi que Christine, une des participante de notre aventure Mtl-Qc course à pied relais. Elle est co-propriétaire de la boutique Pegasus à Laval. Nous avons échangées trop peu de paroles car j'étais pressée. Je lui ais tout de même acheté 2 gels GU au chocolat. J'ai aussi visité le kiosque du Studio Cadence. Je vais peut-être prendre des cours de spinning avec eux cet hiver. Ils m'ont donné un laissez-passer pour un cours gratuit. J'aime beaucoup le t-shirt du marathon. C'est rare qu'on a un beau t-shirt. Je suis ravie!!!

Ça va être une belle course. Rain or shine!

---------------------

Pour partager avec vous ma première en demi marathon, voici le récit que j'avais écrit pour l'occasion en septembre 2006 ...

8h30, départ. J'ai adorée courir sur le pont. La descente est longue et énergisante. En sortant du pont, j'ai vu mon chum qui m'attendait pour me photographier. Tout se passait bien jusqu'au 4ième km.

En montant la côte de la rue Berri, j'ai commencée à avoir une petite crampe au bas du mollet gauche. Je continue en espérant que ça s'estompe.


Au 10ième km une petite récompense, c'est l'heure de manger un gel au chocolat. Hummmmmm ... ça me fait un peu oublier ma crampe
qui me fait de plus en plus mal et mon genou qui se met de la partie.

Au 12ième km, c'est là que je fait mon premier bref arrêt. Mon mollet me fait très mal. Je me masse quelques secondes et je repart, détermin
é de finir cette course.

J'ai revue mon chum JP sur la rue Rachel au 16ième km. Il était accompagné de sa nièce Myriam. J'était très contente de les revoirs. Ils ont couru avec moi quelques mètres tout en m'encouragent. Je souffrais. Ils m'ont fait du bien. Puis, ils m'ont laissé pour aller m'attendre à la ligne d'arriver, au Stade Olympique.


Le dernier km, j'étais au 7ième ciel. J'ai vite oublié mes douleurs en decendant la côte qui mène à l'entrée du Stade ... je courais en pleurant. J'étais fière de moi. Tout près de la ligne d'arriver, mon sourire réapparaît lorsque j'entends My
riam m'encourager. J'étais très heureuse et surtout surprise de mon chrono finale. Je m'avais donnée comme objectif de faire cette épreuve en 2h10-2h12, et j'ai finie avec un chrono de 2h14m13s. Dans les circonstances, c'est excellent !!! J'ai fondu en larme losque JP m'a retrouvé ... pas par tristesse, ni à cause de ma crampe et mes douleurs, mais par joie. Quel bonheur d'avoir fait mon premier demi-marathon dans ma cour, chez moi, à Montréal. J'avais le coeur remplie de gratitude. C'est un feeling que je n'oublirai jamais.


Sur la route de mon premier demi marathon, en longeant le Parc Lafontaine.

5 commentaires:

Serge a dit...

Alors, bonne chance! Un 'petit' 21 km pour 'finir' ton année... ca va ëtre une joke pour une fille comme toi! Mais, est-ce vraiment le dernier? Il y a un super beau marathon à Niagara Falls!

En passant, c'est bien vrai que les chandails du Marathon Oasis sont génials... C'est un de mes préféré pour mes entraînements.

coureuse08 a dit...

Allo Sylvie,
Est ce qu'on parle bien du chandail du marathon de Montréal 2008 de ce dimanche? car je ne sais pas si je me suis fait fourrée mais le mien est d'un jaune moutarde laid en maudit! je suis peut-être difficile...
En tout cas bonne chance pour dimanche!

Vérane a dit...

Ravie que t'aies changé d'idée! ;-)) Je suis convaincue qu'avec toutes les heures de vélo que tu as ds les jambes, tu vas faire des miracles! ;-)

Sylvie Mallard a dit...

Salut Serge! haha ... le marathon de Niagara Falls me tente depuis un certain moment, mais je ne pourrai pas cette année. Dommage ...

@coureuse08 : Ben moi je l'aime le chandail jaune moutarde. Comme quoi tous les goûts sont dans la nature.

@Vérane: Je vais dédier 1 km à Biscot! Bon marathon ;-)

Trigirl 2007 - Québec a dit...

Merci pour le cheerleading d'hier!!!
J'ai parlé à Mizz Pitlipitli ce matin: on a pensé à toi car elle m'a appelée juste un peu avant ton heure de départ.
Et là, tu dois être rendu à la moitié du parcours.
Goooo, gooo, gooo!!!