dimanche 7 septembre 2008

Recap. Semaine du 01 septembre

Semaine assez difficile mentalement et physiquement. J'ai passée par une gamme d'émotions ... des hauts et des bas. Comme dans la vie quoi! Et c'est bien correct comme ça! Ma semaine est tout de même remplie de péripéties ;-)

Lundi : Repos
Toujours à Louisville, nous sommes allés chercher les photos de JP avant d'aller au brunch des athlètes. Ensuite, JP est allé au roll down pour le championnat du monde de Kona, Hawaï. JP n'a jamais passé aussi près de se qualifier pour Kona. Arrivé 25 ième dans sa catégorie d'âge, il n'y avait que 5 places d'alloué pour les hommes de 35 à 39 ans. Le roll down est allé jusqu'à la 10ième place. On peut donc dire qu'il a passé à 15 places de se qualifier!!! Disons que c'est motivant pour lui et ses prochaines compétitions Ironman. Son rêve d'aller à Hawaï revit un peu.

Après cette matinée remplie en émotions, nous avons pris le chemin du retour vers New Paltz avec un arrêt dans un hôtel poche à Youngstown au Ohio. Journée très épuisante.

Mardi : Repos
6 heures de route qui en a pris 7 avec les pauses 'dégourdissage de jambes' et enfin, nous arrivons dans un petit coin de paradis à High Falls, NY dans le Mohonk Preserve au Clove Cottage. Magnifiquement reposant ... je m'écroule, litérallement.

Mercredi : Repos, bien malgré moi.
C'est difficile des journées comme celles-là. Quand ça fait des semaines que tu planifies une activités et que tu ne te sens pas la force mentale et physique de le faire. J'étais supposée aller rouler sur la route du duathlon American Zofingen. Une boucle de 44 km très côteux et paradisiaque. Après une nuit de merde et un réveille brutal, je ne me sentais pas d'humeur. J'étais brûlée. Litérallement. Oh, j'aurais pu aller rouler. Mais je n'aurais pas eu de plaisir, ça, je le sais. Et moi, je ne fais que ce qui me fais plaisir. Sinon, ça roule pas. Mon chum m'a alors offert d'aller faire la boucle en voiture. Ça m'a permis de me calmer un peu et de profiter des beaux environnements. C'était superbe. Pendant le lunch, JP m'a offert de rester une nuit de plus au Cottage dans l'espoir que je puisse me reposer un peu et afin de profiter d'un 24h de plus dans ce magnifique environnement. J'ai dit oui en pleurant.

Jeudi : Repos, encore!

Je me sens mieux par contre. Je suis plus zen. J'accepte mon sort et je décide de m'écouter et de déculpabiliser. Pendant que mon chum fais la loop du duathlon, je me suis installée dans ma chaise de camping, sous un arbre mi-ombre, mi-soleil et j'ai dévorée le dernier livre de Dean Karnazes. Un délice! En après-midi, une petite pause avec mon chum au swimming hole près du cottage ... moment de détente et de pur bonheur. Ça fait du bien!



Vendredi : 7.24 km de course à pied / marche
Avant de repartir à Montréal, nous allons sur les sentiers du duathlon pour tester le 8 km de course à pied. C'est très difficile. Bien que je me sens mieux, je sens encore mon fond de fatigue alors je marche les montées et cours les plats et les descentes. C'est un parcours difficilement fabuleux. Près de 500m de monté et descente sur 8 km. Je ne ferai pas ce duathlon cette année. Ma saison est terminée. Mais je suis contente d'y être allée ne serait-ce que pour avoir découvert cet endroit magnifique et de pouvoir vous en parler.
Après cette entraînement en forêt, en route pour Montréal avec seulement 5 heures de voiture. Heureuse de retrouver Muscade après 11 jours de voyage!

Samedi : 600m de natation
Le tout racontée ici!

Dimanche : Repos
Je me sens beaucoup mieux. C'est ma dernière journée de vacance et j'en profites pour relaxer. En matinée, je suis allée encourager mon amie Pitlipitli dans sa course de 5 km. Elle a super bien performée!!! Bravo Iza!

Total de la semaine:
7.24 km de course à pied
600m de nage

Cette semaine m'a fait réfléchir. Je ne connaîs pas encore les conclusions de ma réflexion, mais je sais que j'ai le goût de commencer à me concentrer sur la natation. Je souhaite aussi prendre le temps d'aller faire du yoga. Ça fait longtemps que j'en parle et je suis tannée d'en parler sans agir. Je ne sais pas encore si je cours le demi marathon de Montréal. On dirait que je n'ai pas le goût. J'ai plus envie de passer à mes autres projets. Ma saison est peut-être terminée. Qui sait. Et si c'est le cas et bien c'est loin d'être la fin du monde ... j'ai eu une saison canon!

2 commentaires:

jamfil a dit...

Fatigue, émotions en dents de scie, larme facile, épuisement soudain, puis regain et re-fatigue, envie de natation et oga plutôt que de course, ça me fait penser à moi l'année dernière à pareille date.

...

J'ai accouché en avril ;)

Sylvie Mallard a dit...

hihi!
Malheureusement, je ne suis pas encore enceinte. Faut que je m'arme de patience. Nous avons hâte que ça m'arrive!!!