lundi 25 mai 2009

New York vs Philadelphie

Je prends encore plus de recul depuis la nouvelle déstabilisante de mon acceptation au Marathon de New York. Sur le coup de l'émotion, le rationnel n'existait pas. Là, je réfléchie. Il faut dire que j'ai pas mal de temps pour réfléchir ses jours-ci!!! Je pense aux différentes options qui s'offrent à moi pour le mois de novembre. Courir à New York ou à Philadelphie? ... Hummm, bonne question!

Voici ma liste de pour et contre entre ses deux événements ...

New York - POUR
  • Ben, c'est NY! Need I say more ...
  • Lise va le courir et il est possible que je puisse le faire avec elle.
  • Hélène le cours aussi ... toujours le fun de partager la même route qu'une amie gazelle!
  • J'ai déjà payé mon inscription et je ne sais pas encore si c'est transférable et/ou remboursable. C'est quand même 275$ + 18$ pour la loterie.
  • Du bon temps en famille car j'ai mon oncle qui habite Brooklyn, donc mise à part le coût de l'événement, ça fait pas cher pour un long week-end.
  • La possibilitée de dire que j'ai couru le marathon de NY 5 mois après la naissance de bébé ... !
New York - CONTRE
  • Très peu de temps pour m'entraîner. 14 semaines seulement après 5 mois sans courir, 3 mois sans faire de sport et une nouvelle vie de maman.
  • Peur de me mettre trop de pression côté entraînement pour atteindre un minimum sans me blesser. J'ai envie de vivre mes premiers mois avec bébé dans le plus de zénitude possible et si je suis fatiguée par un entraînement trop exigeant, je ne souhaite pas en faire vivre les conséquences négatives à moi-même, bébé et JP. Et quand je parle d'entraînement exigeant, ce n'est pas pour atteindre un personal best au marathon, c'est pour atteindre un minumum de forme physique pour apprécier ma course, sans me blesser.
  • Si je le cours en 2010 et que je dois payer 2 fois ... ça fait cher pour un marathon. Ça reste à confirmer par contre ...
Philadelphie - POUR
  • J'ai trois semaines de plus pour m'entraîner.
  • J'ai l'option de courir un demi-marathon ce qui me met beaucoup moins de pression et possiblement beaucoup plus de plaisir.
  • JP, mon amoureux, y va pour courir le marathon.
  • Ma mère a accepté de venir pour nous aider avec bébé.
  • J'ai pleins d'ami(e)s qui considèrent y aller. Méchant trip de gang en perspective!
  • C'est un bel événement que je connaîs.
  • C'est une ville que j'adore.
Philadelphie - CONTRE
  • Ce n'est pas NY!
  • Je l'ai déjà fait.
Voilà! C'est LÀ que je suis rendu dans ma réflexion.
Bien sûr, mon accouchement va déterminer beaucoup de chose aussi. Une césarienne, on oublie le marathon pour cette année.

J'attends aussi de me faire confirmer par l'organisation du NYC Marathon si je peux transférer ma candidature en 2010. Si c'est le cas, je vais aller à Philly, c'est pas mal certain. Je n'ai pas envie de courir un marathon épuisée. C'est supposée être le fun de courir et je veux que mon retour à la course à pied représente ce plaisir. Alors la règle d'or sera de respecter mon corps et son rythme. Mon retour peux se faire facilement ou difficilement. Je dois me laisser le temps de le vivre avant de prendre une décision!

6 commentaires:

Zolasoleil a dit...

Bonjour Sylvie,
J'aime bien l'évolution de ta position face à ce marathon. Je crois que les pours et les contres sont très réalistes. Comme tu le dis, tu n'auras p-e pas envie après l'accouchement de te mettre trop de pression et de moins profiter des premiers moments avec BB. Si le transfert est possible pour 2010 ça m'apparaît vraiment une alternative intéressante, surtout qu'avec les «pour» pour Philadelphie, tu me sembles entre bonnes mains pour t'amuser ferme et te dépasser.

Lise a dit...

Bonjour Sylvie,
Je seconde ce que Zolasoleil a écrit. Laisse encore mijoter la solution/décision s'imposera d'elle-même et tu feras ce qui sera le mieux pour toi, ton bébé et JP.
De toute façon c'est déjà un beau hasard qu'on ait été pigé la même année et je ne serai pas vraiment seule...avec les 38,999 autres coureurs.

Éric a dit...

Salut Sylvie,

Tes réflexions/hésitations sont tout à fait légitimes. Avant de prendre une décision, laisse-toi aussi le temps d'apprivoiser ta nouvelle dynamique familiale. Les enfants nous obligent souvent à changer nos plans. À titre d'exemple, ma plus jeune a mis plusieurs mois avant de faire des nuits respectables. Quand je me faisais réveiller 4-5 fois par nuit, je n'avais pas tellement le goût de m'entraîner le lendemain.

Prends soin de toi.

Trigirl 2007 - Québec a dit...

En mettant tes pour et tes contre, on voit quand même que tu penches pour Philly en 2009 et New York en 2010. J'espère que ta candidature pourra être transférable.
Tu es pleine de sagesse!

Sylvie a dit...

@Zolasoleil: Merci pour ton commentaire. C'est effectivement un processus qui est partie d'une émotion vive à une raison plus raisonnable et j'ose dire, plus mature! hehe :-)

@Lise: J'avoue que ça me déchire beaucoup le fait que tu y soit. Mais je ne m'inquiètes tellement pas pour toi ... tu vas t'amuser comme une enfant!

@Éric: Hummm, des nuits courtes, ça me connaîs! On verra comment je vais réagir. Chose certaine, je veux être heureuse dans tout ça donc pas de pression. Si je suis trop fatiguée pour courir, so be it! Je me reposerai. Tout le monde s'en porterons mieux!

@Trigirl: À l'écriture de ce billet, je sentais déjà que ma décision d'aller à Philly était la plus sage. On verra :-)

Anonyme a dit...

Salut!
Ne te mets pas trop de pression. Tu t'ajusteras quand Bébé sera là! C'est lui qui va faire la loi, c'est lui le boss même si petit !
Les 1ers mois avec un bébé sont très épuisants, c'est un fatigue intense... Vers 1 an, ça se place.
Et puis, sans vouloir te décourager ou te faire peur, allaiter et courir... Aïe !!!
Bonne chance et profite de ton bébé, ça grandit tellement vite.
Laetitia