samedi 17 avril 2010

Récap. Semaine du 12 avril

Semaine 3/12 en vue du 50 km Mt. Royal Summit Quest

Lundi: 65.93 km de vélo
Nos amis Guillaume et Valérie sont ici avec nous à Emerald Isle et nous accompagnent jusqu'à la fin du voyage. Comme j'avais très hâte de rouler en groupe, je ne me suis pas fait prier pour aller rouler avec eux. Nous avons été jusqu'au bout de l'île au Fort Macon. Ça roulait bien. Nous avons roulé mollo mais je me suis permis 2-3 sprints et les 9 derniers km, nous avons roulé fort. Très amusant!

Première sortie pour Valérie et son nouveau vélo affectueusement nommé Diavolo Rosso.
Petite pause à la plage à mi-chemin à Fort Macon. Grosse vie!







Mardi: 10 km de course à pied
Mon amie Valérie m'a accompagnée pour mon entraînement. C'était SUPER agréable de courir avec elle. Nous sommes un peu du même niveau alors nous avions pas l'impression de ralentir ou de faire trop travailler l'autre. C'était parfait!
Au programme nous avons couru 15 minutes pour nous réchauffer et ensuite, nous avons fait 6 x 1' (rythme 10 km) avec 1' entre chaque, 5 min. repos en endurance fondamentale, 3 x 1' (rythme 5 km) avec 2' entre chaque. Dernier 600m, vite, comme dans une course!! Trop génial :)

J'ai réalisé après cet entraînement à quel point je commence a être naturellement plus vite. Quand j'ai couru le 10k du Parc Lafontaine, j'ai fais 56:30 (56:00 sur ma montre) et aujourd'hui, avec beaucoup d'endurance fondamentale (on jasait sans problèmes Val et moi) et mes 9 min. d'intervalles + ma finale rapide, j'ai fais 56:52. C'est encourageant!!

Mercredi: Repos
Comme je cours 32 km samedi (au lieu du 24 km prévu au programme), j'ai sauté mon 5 km relaxe d'aujourd'hui afin de ne pas trop augmenter mon volume de la semaine. J'aurais pu faire du vélo mais le cœur y étais pas. J'avais besoin de repos. Je me suis écoutée ... je suis en vacances après tout!!

Jeudi: 9 km de course à pied
Je ne sais pas si c'est parce que le voyage ce termine bientôt mais j'avais un, mal au cœur et deux, les émotions à fleur de peau. Je suis allée courir avec Valérie qui m'a supportée moralement tout le long. On a jasé et ça a passé vite. J'ai eu mal au cœur pas mal tout le long de ses 9 km mais j'allais bien au niveau du souffle et des muscles. J'étais supposée faire du tempo mais je n'y arrivais pas. J'ai tout de même couru plus vite que mon endurance fondamentale alors je suis contente. Moyenne de 5:48 du km. À la fin, j'ai eu une ampoule qui a crevé. Ça chauffait et j'avais mal. Valérie m'a encouragée et m'a dit la phrase suivante: ''Quand ça commence à faire mal, tu es à 10% de tes capacités.'' Je vais me répéter cette phrase là souvent je crois car je la trouve rassurante.












Vendredi: 14.3 km de vélo
Une ride plus ludique que d'autre chose à me promener sur l'île mais du côté de la baie. C'était beau, j'ai pris des photos :)















Samedi: 31.45 km de course à pied
En me levant ce matin, je me sentais confiante pour ma sortie de course à pied. Un feeling que j'avais et j'ai eu raison. Je me suis lancée ce défi pour terminer mon voyage en beauté et pour pouvoir dire que j'ai couru d'un bord et de l'autre de l'Île où je suis. J'avais couru un 19 km vers l'Ouest il y a trois semaines et aujourd'hui, je devais courir les 31.45 km qui séparaient ma maison du bout Est de l'île. C'est mon amoureux qui m'a proposé ce défi. Il a de très bonnes idées je trouve :)

Mon amie Valérie devait courir 15 km avant de partir rejoindre ses amis Chickens ailleurs en Caroline du Nord pour un mini camp de vélo amical. Elle a donc pris le départ avec moi. 6h30, nous sommes parties, encouragées par nos amoureux. La première demi heure était juste tellement magique. Nous avons couru sur Ocean Drive, la rue qui sépare la mer de la route 58. Au bout de cette rue, il y avait le levé du soleil. Celui-ci était gros et rose. J'aurais aimée avoir mon appareil photo pour vous le montrer. J'ai rarement vu un levé aussi spectaculaire.

Après 9.5 km, nous avons bifurqué sur la 58, route qui va me mener jusqu'au bout de l'île, au parc du Fort Macon. Après 14 km environ, j'ai commencé à avoir mal à un orteil. J'ai fais un arrêt pour voir ce qui ce passait et j'avais une ampoule. J'ai transférée un diachylon qui était sur ma petite orteil sur mon ampoule pour pouvoir survivre jusqu'à ce que mon amoureux arrive. Au 15ième km, Guillaume est arrivé pour ramener Valérie. C'est là que nous nous sommes remerciés pour la belle semaine passé ensemble.

Et j'étais seule.
Ça allait bien. J'avais le sourire au visage et j'avais l'impression que je vivais une grande aventure. Vers le 18ième km, mon amoureux est arrivé avec la petite famille à bord de la voiture. Je lui ai fait signe d'arrêter car je voulais remplir ma bouteille (j'ai bu du Gatorade formule Endurance) et réparer mes pieds. J'ai aussi pris quelques gorgées d'eau et de ma boisson protéinée que je bois habituellement à la fin de mes entraînements. Je me sentais en transition dans un triathlon (duathlon dans mon cas!), vite vite vite, je voulais repartir rapidement. J'ai quand même pris le temps de me faire une photo avec la belle route que je côtoyais.

J'ai revu JP au km 22. Mini arrêt pour boire de l'eau et j'étais repartie. La chaleur commençais a m'incommoder. Mais je me sentais quand même assez bien. C'est à partir du 24 ième km que j'ai vraiment travaillée fort pour me rendre au bout. C'était complètement mental comme challenge car mes jambes avançaient bien et mon souffle allait bien. Je me suis auto-encouragée à plusieurs reprises. J'ai pensée à mon parcours depuis 10 mois. Je regardais mon chrono et je trouvais que j'allais bien plus vite qu'à l'époque où je m'entraînais pour mon premier marathon. Je trouvais ça hyper encourageant.

Passé Atlantic Beach et sa grosse intersection, je commençais à avoir hâte de voir mon amoureux. Je manquais d'eau et j'avais vraiment envie de boire de l'eau. C'est là que j'ai marché pour la première fois. J'étais à 27 km environ et j'ai pris 3 minutes de marche pour reprendre mes esprits. Quand j'ai recommencée à courir, j'ai vu la voiture passer mais JP ne m'a pas vu. J'étais frustrée!! Mais je savais que j'arrivais à la fin alors je me suis changée les idées négatives pour m'encourager à persévérer. À quelques mètres de moi, je voyais un homme travailler sur son terrain. Je me suis mis en tête d'aller vers lui pour lui demander de l'eau. C'est à ce moment que j'ai vu JP revenir vers moi. Fiou. Vite, je boie de l'eau. JP m'annonce qu'il me reste environ 2.5 km. Cool! Je repars.

Arrivée au parc Fort Macon, j'étais trop heureuse. Je chantais la toune de Rocky dans ma tête (ou tout haut, ça se peut, j'étais assez euphorique!!). Après ce ''rush'' d'émotions, j'ai pris un petit 2 minutes de marche car j'étais vraiment fatiguée! JP m'a pris en photo ici et là dans le parc. J'ai accélérée un peu. Arrivée à la fin, j'étais pas mal fière. Il faut dire que la plus longue sortie que j'avais fait depuis l'accouchement est un demi marathon. Je ne compte pas mon 38 km du Frozen Ass car j'avais beaucoup marché. Aujourd'hui, j'ai couru 3h 19m 37s. Ça me donne une grande confiance pour les semaines à venir. Je suis une brute !!

Petit montage de mes photos! Merci à Valérie et mon amoureux pour leur support!









Dimanche: Repos
En route vers Montréal. Les vacances sont terminés ...

Total:
50.45 km de course à pied
80.23 km de vélo
Ma plus grande semaine d'entraînement depuis la naissance de Laurence.
Et ça ne fais que commencer!!

**********************************

Je suis super contente de ma semaine. Partager mes entraînements avec Valérie et Guillaume m'a fait bien plaisir. Mon voyage fut absolument merveilleux. En fait, c'était un mois de vacances et c'est mission accomplie. J'ai décrochée, complètement! Maintenant, retour à Montréal et préparation mentale à mon retour au travail et à mon premier ultra marathon.

4 commentaires:

Anonyme a dit...

Bon retour et ne t'inquiète pas, je serai là pour ton retour au travail !
Laetitia

Trigirl 2007 - Québec a dit...

Bravo Sylvie pour ta long run!
En tout cas, j'ai vraiment apprécié vos photos de vacances: j'avais l'impression d'y être!
Bon retour à Montréal :-)

Defrag a dit...

Chapeau bas pour cette longue course! Moi pas capable!

Sylvie a dit...

@Laëtitia: Merci!

@Trigirl: Merci! Ça va mieux toi?

@Defrag: hehe, il y a bien de tes exploits à vélo que je ne pourrais pas faire, alors chapeau bas à toi aussi mon ami!