mercredi 5 novembre 2008

Mauvaise journée

Parfois on a l'impression que c'est la fin du monde dans notre petite vie propre à nous. Vrai qu'il y a toujours pire que nos petits drames. Mais aujourd'hui, ça ne va pas du tout.

Samedi dernier, j'ai fait du vélo. Je m'étais promis de prendre ça mollo. Je l'ai fait, à 75% de la ride. Mais l'autre moment où j'ai poussée un peu la machine, le moment où j'ai roulé en haut de 35 km/h pour plusieurs km, pour le fun, pour me faire ce dernier petit plaisir, m'a bousillé mon genou droit. Je le savais en roulant. Ça faisait mal. Mais je ne pouvais pas arrêter ... j'avais trop de plaisir. Il faut dire aussi que j'ai l'habitude des maux de genou. J'ai toute un historique avec mes genoux ... opération, etc.! Je n'avais pas l'impression que je me faisais tant mal que ça.

Dimanche et lundi, je me suis reposée. Pas d'entraînement. Mardi, hier, je n'en pouvais plus de ne pas bouger. J'ai donc décidée d'aller courir mollo avec le club. Et je suis fière de moi car j'ai couru mollo. Je me sentais tellement bien. Je n'avais plus mal au ventre (nausée de grossesse), je n'avais aucunes douleurs nul part, j'avais un sourire accrochée aux lèvres tellement j'étais heureuse.

Cette nuit, ça c'est gâtée. Mon mal de genou est revenu fouetter mon sommeil déjà très léger de mon ventre qui a fait des siennes cette nuit ... ça grandit en dedans de celui-ci (bonheur!). Ma douleur était stridente et insupportable. Aller à la toilette était un défi en soi et me lever du bol de toilette était encore pire. Je n'exagère même pas. Ce matin, j'ai dû prendre une marche à la fois chez nous et dans le métro. J'haïs ça.

Je sais que ce n'est pas une blessure grave que j'ai. Juste une mauvaise passe. Mais ça me semble comme une montagne ce matin pour moi. Mon drame. Courir me fait du bien. À moi et à ma grossesse. Ça me libère l'esprit, ça fait passer mes nausées. Et là, je suis obligée de prendre congé. Pas de vélo non plus. J'imagine que je pourrais aller nager. On verra.

C'est certes un billet pour me libérer et me faire du bien. Je me sens hyper émotive. Les hormones n'aident sûrement pas. Comme on dit en anglais ... Tomorrow is another day!

6 commentaires:

David a dit...

Allo Sylvie,

On pense à toi, à ta grossesse et à tes défis. Tiens bon, ca va passer comme tu dis.

Laisse le temps faire son travail !

Amicalement
David

jamfil a dit...

Je te suggère les cours d'aqua-jogging. Ce n'est pas fait spécifiquement pour la grossesse mais who cares, tu es plus qu'assez en forme pour le faire. Tu as la tête hors de l'eau tout le temps du cours, tu portes une ceinture autour de la taille, pas d'impact, en ligne direct avec tes objectifs de te familiariser avec l'eau. Il y a des cours en eau peu profonde d'ailleurs. J'y suis allée quelques fois à la piscine Olympique, je payais à la séance tout simplement alors quand mon horraire le permettait j'y allais, tout simplement.

Allez, cheer up, tu es dans ton plus long spm à vie ;)

coureuse08 a dit...

Allo Sylvie,
ne t'inquiète pas comme tu dis "demain est un autre jour" ou alors "après la pluie le beau temps" ;=) c'est sûr qu'avec les maudites hormones tu dois être super émotive mais cà va s'arranger probablement plus vite que tu ne crois, si tu veux j'ai un super bon ostéo au cas où
bon courage!

lavie a dit...

courage sylvie!!
Toujours tenter de voir le positif dans le négatif!
Profites pour faire de la piscine! le temps de reposer tout ca...
Je suis sure que ca va vite aller!
A bientot
lavie

Sylvie Mallard a dit...

Merci tout le monde. Vos messages m'ont fait du bien.

Moralement, ça va beaucoup mieux. Physiquement, le temps arrangera les choses.

Je prend bonne note de ta suggestion Jamfil. Merci!
Haha, 7 mois de spm encore ... JP, attache ta tuque ;-)))

Vérane a dit...

Pauv' toi! Je comprends que tu dois être frustrée de rester au repos. Mais tu peux peut-être essayer la natation - c'est bcp + doux pour le corps.
Je te souhaite que ca s'arrange rapidement. Va voir Pierre peut-être...

À bientôt!