vendredi 25 décembre 2009

Le silence d'un matin de Noël

Je me suis levée, il faisait encore noir. J'ai ouvert les lumières de mon sapin et je me suis mis à écouter de la musique de noël.
C'était irrésistible, il fallait que j'aille courir, avant que la journée commence.

J'ai couru dans le silence de ma ville.
Montréal est habituellement bruyante. Hier, elle était frénétique. Les gens étaient pressés, stressé de ne pas arriver à temps à noël et pourtant, noël arrive le 25 décembre pour tout le monde.

Ce matin, Montréal dormait et il était 7h45.
J'ai couru en écoutant mon souffle.
J'ai couru en écoutant mes pas frapper le bitume mouillé.
J'ai couru en écoutant le silence.

Dans ce silence, j'ai entendu les oiseaux chanter. Ça m'a fait sourire.
J'ai observer le silence dans les fenêtres des duplexes du quartier Rosemont. Je m'imaginais des familles dormir ou sur le point de se lever pour développer les cadeaux que le Père Noël leur a livré. Sur Pie-IX, il y avait les quelques voitures qui passaient me rappellent que je suis sur un grand boulevard. Mais ils étaient rares. Les autobus que j'ai croisé étaient vident, ou presque. Dans ma tête, John Lennon fredonnait Happy Christmas (War is Over).

J'ai couru avec le sourire jusqu'aux oreilles pendant 5 magiques kilomètres.
Je suis revenue chez moi pour embrasser mon amoureux, ma petite fille et mon chien.
Je n'ai jamais été aussi heureuse de ma vie!
Joyeux Noël :)

3 commentaires:

ErycC a dit...

:)

Trigirl 2007 - Québec a dit...

Beau billet: c'est comme un beau conte de Noël!!!
Sylvie, je te souhaite ainsi qu'à Jipi et Pitchounette un merveilleux temps des Fêtes (il était beau ton centre de table)!!! :-)

Véronique a dit...

ahhh des sorties magiques dont on se rappelle longtemps! c'est vraiment ce que j'adore de la course, l'impression de découvrir et de vivre des moments "privilégiés" qu'on vivrait pas autrement. Joyeux Noël à toi et ta famille!!!