vendredi 12 octobre 2007

Ma semaine en vrac

Mon retour au travail fut difficile pour plusieurs raisons.
Premièrement, le simple choc de se lever à 5h30 du matin après une maigre semaine de vacances (je commençais tout juste à m'habituer) est une épreuve en soi.
Deuxièmement, quand je sors de chez moi à 6h30 il fait encore noir. À 6h55, en sortant du métro Beaudry, il fait encore un peu noir. Je trouve ça un peu difficile pour le réveil. Même avec mon bon caffé Latte de Starbucks en main !
Troisièmement, le rythme de travail à mon émission est assez rapide et j'ai trouvé ça difficile de reprendre le 'beat' !

Donc mardi dernier, au retour à la maison, j'avais pas le goût de courir. Juste le goût de m'écraser et dormir. J'ai alors manqué mon entraînement avec le club. J'avoue que je ne me sentais pas du tout coupable. Ce n'est tout de même pas un entraînement manqué qui ruinera mon marathon !

Mercredi, même chose, sinon pire. J'étais brûlée. Aucunes envie de courir. Rien. J'ai eu beau chercher, rien à faire. Mais là, je me sentais coupable. Déprimée même. En soirée, sur Facebook, j'ai eu un échange d'email avec une amie, Nathalie. Elle s'est remis à la course à pied ce jour-là. Cette conversation écrite m'a redonnée des ailes et je me suis convaincu que j'allais reprendre le tout le lendemain.

Jeudi, j'arrive complètement vidée chez moi, mais motivée d'aller courir. Par contre, il était hors de question que je cours le 12 km prévu au programme. Je suis donc partie, sous la pluie avec ma chienne Muscade. Sa laisse attachée à ma taille, elle m'a suivi pour un bon 2.5 km. Elle a fait tourner des têtes ma petite puce noire !!! Surtout quand elle a décidée de passer à droite d'un poteau et que moi, je passais à gauche. Je vous épargne le bruit de peur qui m'a sortie de la bouche et le regard stupéfait des marcheurs sur le trottoir. Après son 2.5 km, elle est retournée au condo et moi, je suis repartie pour arrondir le tout à 4 km ! WOW ... un gros 4 km ... je suis presque gênée. Mais au moins, je me suis encouragée du fait que je suis sortie de mon petit trou noir de fatigue et d'excuses pour ne pas courir. Et ce soir-là, je me suis couchée à 8h30. J'en avait grandement besoin.

Aujourd'hui, ma semaine est enfin fini et j'en suis vraiment ravie. Après le boulot, mon chum est venu me rejoindre à la Cordée pour un peu de magasinage. Je me suis préparée pour l'hivers en m'achetant des nouveaux leggings CW-X.
Ils sont beaux n'est-pas !!!



Et très confo aussi ! Je vais surement les essayer pour ma longue sortie demain. 28 km sont au programme pour moi. J'espère être en forme pour vivre ça de façon agréable. Je risque de me coucher tôt ce soir.

Ceux qui me connaîssent ne serons pas surpris par ce que je vais écrire ...
Je suis à la recherche d'un marathon que je pourrais faire à la mi-mars, fin mars. Pourquoi à cette période ? Je ne peux pas en avril car on va en Arizona pour un ironman que mon chum fera et Ottawa en mai, j'ai un mariage à cette date. Donc disons que mars est un bon timing ! J'ai le goût de continuer à m'entraîner cet hiver et un marathon serait un bel objectif à atteindre. Mes lecteurs ont-ils des suggestions ?
Je suis allée sur Marathon Guide et j'ai trouvée deux marathons intéressants : Ocean Drive Marathon le 30 mars au New Jersey. Le parcours est magnifique et longue le bord de l'eau. Et le Shamrock Marathon à Virginia Beach le 15 mars.
Bon, je vais commencer par vivre Philadelphie dans 37 dodos !!! Et prendre un congé jusqu'aux fêtes et en janvier, je prendrai une décision. Mais c'est le fun d'y penser !


"Nothing's better than the wind to your back, the sun in front of you, and your friends beside you." - Aaron Douglas Trimble

3 commentaires:

Eric a dit...

Sylvie,

Pour la course, pourquoi pas un 24H à Drummondville, en mai. La fin de semaine de la fête de dollars?? :)

Pour tes leggins CWX? Est-ce que c'est doublé? Est-ce que tu portes seulement ça l'hiver?

Eric B.

Sylvie Mallard a dit...

hahaha ! 24H en mai prochain ! Tu as un bon sens de l'humour !!! En fait, je dois avouer que c'est quelque chose auquel je réfléchie, les longues distances. Mais je vais commencer par prendre de l'expérience en marathon avant d'aller plus loin. Je ne ferme donc pas la porte !

Les leggings que j'ai acheté son doublé. Je porte seulement ça quand il fait maximum -15 degré celcius. Plus fois que ça, j'ajoute un coupe vent pour mes jambes. C'est très confo !

Patricia a dit...

Ils sont SUPER beaux :)

Lache pas!!!