mercredi 12 décembre 2007

C'est un bon temps pour être malade

J'ai été chanceuse cet automne. Entre mon demi ironman et mon marathon, j'aurais pu avoir une grosse baisse d'énergie, une grippe, un rhume ... mon corps m'a épargnée afin que je puisse atteindre tous mes objectifs de l'année.

J'ai même pu faire un petit voyage après mon marathon sans trop de difficulté dans les circonstances ...

Mais 3 semaines après mon marathon, plus précisément lundi soir de la semaine dernière, une violente grippe d'homme m'a frappée. (Notez les mots ''violente grippe d'homme'' pour bien saisir l'empleure de mon mal !) C'est tentant de mettre la ''faute'' sur mon chum qui avait un rhume la semaine avant. Mais la violence de mon microbe n'avait RIEN À VOIR avec le petit rhume de mon chum ;-). Pendant 2 jours, je suis restée à la maison. La simple pensée de sortir dehors me troublais. Le jeudi, je ne faisais plus de fièvre et je pouvais ''fonctionner'', mais ma violente grippe d'homme s'est transformée en rhume insuportable. La toux, la congestion, le manque d'appétit (quel horreur !) ... je vous épargne les détails.
Femme courageuse que je suis (!!!), je suis allée travaillée ce jeudi-là, armée de mes pilules, kleenex et désinfectant.

Le week-end arrivée, je me suis reposée. Espérant guérir vite. J'ai monté mon sapin. Un beau sapin naturelle. La seule raison que je prend un sapin naturelle est pour l'odeur. Et bien imaginez-vous que je suis incapable de le sentir. J'y arrive pas. Je sens rien.

Aujourd'hui, à mon 10 ième jour de ''maladie'', je suis encore congestionnée, un peu fatiguée, mal aux muscles (bas du dos surtout et c'est l'enfer quand je tousse), mais je reste positive.

Positive car il y a du bon dans tout. Dans le fond, je suis malade dans un bon temps. Après ma saison de course et avant Noël.

Et puis, ce temps de repos m'a permis de réfléchir. Prendre du recul. Prendre des décisions. J'ai entre autre décidée de ne pas courir de marathon en 2008. En fait, j'avais une seule opportunitée d'en courir un en 2008 et c'était avant la fin mars. Mon choix s'était arrêté sur celui de Washington le 29 mars. J'ai décidée de ne pas le faire car j'ai le goût de faire autre choses que courir 5 jours semaines cet hiver. Je vais diminuer mes sorties à 3 ou 4 par semaines et m'amuser à faire du vélo de montagne dans la neige, aller faire du vélo virtuelle chez Sani Sport, faire du yoga, patiner et j'en passe.

Je vais faire un demi marathon le 16 février, L'Hypothermic Half Marathon au Parc Jean-Drapeau, juste pour le fun, pas de pression pour faire un temps précis. J'ai aussi le goût de courir un 10 km à Lasalle le 30 mars et finir ma saison de course avec le 21 kmtl en avril.

Je dis que je termine ma saison de course à pied en avril car après l'Ironman de mon chum le 13 avril 2008, je me fais enlever mon stérilet et on va laisser la nature décider de notre avenir familiale ! Et oui ! J'ai tellement hâte de vivre cette nouvelle aventure. Ceci-dit, je vais continuer à courir, rouler et me tenir en forme jusqu'à temps que mon corps me dise d'arrêter. Mais je ne ferai pas de grands plans sportifs qui demande de la grosse discipline et un engagement sérieux.

D'ici là, je m'amuse, je lis, je profite de la vie, même si je suis malade !!!

4 commentaires:

Véronique a dit...

Quels beaux projets !!!
Tu fais bien de t'enlever de la pression un peu. Je te trouvais courageuse de recommencer l'entraînement pour un marathon si tôt. Personnellement, j'en aurais été incapable !

C'est vrai qu'il y a tellement d'autres activités plaisantes. Très bonne idée de prendre le temps de profiter de l'hiver. Vélo de montagne dans la neige ! Ça doit être assez intense et le fun merci !

Quels beaux projets avec ton chum..!! Je suis heureuse pour vous deux.

jamfil a dit...

Vélo de montagne dans la neige, est-ce que je peux venir? Argh! j'en peux plus de regarder mes vélos tout seul dans leur coin sans défense!

Vérane a dit...

Sage décision... ;-)
Tu as bien raison de vouloir profiter de cette année!

En passant, je pensais p'têtre faire le demi hypothermique. Ça pourrait être notre dernière course ensemble avant lgtps! ;-))

Sylvie Mallard a dit...

Véronique : Merci ! Je crois que j'avais un ''rush'' de vivre intensément et ma raison m'a assagie. Je n'ai pas encore fait de vélo dans la neige. J'avais dans l'idée d'aller faire le chemin Olmstead avec le vélo de montagne de mon chum. Ça doit être trippant !

jamfil : Je te comprend pour le vélo. L'été prochain, si je suis enceinte, je devrai mettre de côté mon vélo de route et ça va être difficile. Mais je ne veux pas prendre de risques à rouler enceinte à cause des risques de chutes.

Vérane : Oh oui ! On va le faire ensemble alors ! Génail ;-)