mercredi 25 juin 2008

Comment rouler sous une pluie froide et avoir chaud.

Les expériences s'accumulent pour moi en vélo. J'ai roulée avec quelques vélociens hier pour la Saint-Jean sur la Rive Sud de Montréal. Un parcours plat, mais pas plate!

C'était une sortie qui se voulait mollo (mollo étant un terme très relatif!!). La sortie a bien débutée avec les 13 cyclistes qui se suivaient en 2 belles rangées pour les 15 premiers km. Après quoi moi et Vincent avons décidés de se réchauffer les jambes un peu. 3 autres cyclistes nous ont suivie et nous avons donc formé le groupe des non-sages (incluant nul autre qu'Andy Lamarre, cycliste de 73 ans que j'avais du mal à suivre ...) !

Après une pause barre Mars et traversier, nous roulions sur le bord du Richelieu avec comme vue un gros nuage gris menaçant. Nous roulions à vive allure en espérant presque d'éviter l'averse imminente. Peine perdu quand l'averse nous à tombé dessus. Nous avons trouvé une porte de garage ouverte pour nous y refugiés. Je me sentais mal de m'imposer sur la propriété de quelqu'un mais la pluie était froide et forte.

5 min plus tard, nous repartons. La pluie tombait toujours, mais elle était moins forte. Nous avions très froid. Je rêvais alors de ma voiture et d'une couverture chaude. Rouler sous la pluie derrière un cycliste est impossible. L'eau projetée de la roue arrière nous arrive en plein visage. Malgré ça, nous roulions maintenant à 4. Moi, Vincent, Ian et Stéphane. 2 par 2, à une vitesse qui a varié entre 30 et 37 km/h. C'est le meilleur moyen d'avoir chaud. Aussi, je m'amusais à enligner mon genou derrière la roue du cycliste en avant de moi pour réchauffer ma jambe. C'est que l'eau projeté de la roue est chaude! Belle découverte ;-))) Et comme ça, je ne reçevais pas l'eau dans mon visage!

Reste qu’on s'est bien amusé sous la pluie les 4 ensembles. Je suis pas mal fière d'avoir tenu le coup avec eux. Je sens que je suis plus forte que l'année dernière et c'est très valorisant.

Pour les derniers 10 km, nous étions au sec. Les vrais mollo nous ont rejoints et nous avons terminé la randonnée en groupe. Excellente sortie! Je vous le dit, il y a rien comme les sorties vélocia. C'est tout simplement magique!


3 commentaires:

Serge a dit...

Belle ballade! T'es drôle! Je ne connais pas ce 'moyen' pour avoir plus chaud! En passant, on aurait peu se croiser car vous êtes passé assez proche de ma zone d'entraînement. Est-ce que la route est toujours aussi abimé à St-Marc-du-Richelieu?

Sylvie Mallard a dit...

Salut Serge!
La rue Verchère est assez ordinaire, mais le reste du parcours est parfois très beau et parfois acceptable, considérant que se sont des routes québécoises!!!

On ira rouler ensemble un de ses 4!

Trigirl 2007 - Québec a dit...

AhHa! Tu es allée rouler dans mon terrain de jeu!!! C'est le traversier de St-Marc que tu as pris???
Mais je te dis, si tu vas rouler dans mon nouveau terrain de jeu (Alburg, VT) tu vas trouver que l'asphalte est extraordinaire et cet endroit va t'attirer comme un aimant!!!