mardi 22 juillet 2008

Chi Running

Vendredi dernier, je suis allée suivre une clinique 101 sur le Chi Running. Sheri Fraser profitait de l'Ironman Lake Placid pour donner sa clinique aux intéressés.

C'est quoi le Chi Running? Mon collègue Serge en fait une bonne description sur son blogue. Je vous invite à aller le lire. Toute la philosophie y est!!!

En gros, ce que j'ai retenue de la clinique, c'est que le Chi Running une technique de course à pied ainsi qu'une philosophie d'entraînement. Je n'y connaît encore presque rien de cette technique. Mais les 4 heures passés avec Sheri Fraser m'a convaincu que je DEVAIS changer ma technique si je veux, un, m'améliorer (c'est à dire courir plus vite et plus efficacement) et courir plus longtemps (en kilométrage et en années de course) avec moins de risques de blessures.

J'ai acheté le livre à l'expo du Ironman Lake Placid. JP et moi avons chacun un exemplaire.

Nous avons parlé de posture. Une image vaut milles mots ...

Image tirée du site Chi Running

De là, nous avons pratiqué le départ. En bonne posture, nous étions face à un poteau à un pied de distance. Nous devions nous laisser tomber vers l'avant en gardant la même posture et en ne quittant pas les talons du sol. Cette exercice nous permettait d'apprendre à s'incliner par les chevilles. Car en Chi Running, on ne pousse pas le sol avec les orteils, on plie le genou vers l'arrière.

Une fois cet exercice maîtrisé, nous sommes allés apprendre à marcher. AH!
L'idée est la suivante; marcher en bonne posture en levant le pied vers l'arrière, sans pousser avec les orteils. Donc, dépôt du pied au sol à l'horizontal, sans appuyer sur le talon ni sur l'avant du pied, puis, lever le pied en pliant un peu le genou vers l'arrière, sans trop levé la jambe. Plus facile à voir qu'à écrire ...

Il ne faut pas oublié les bras et la cadence!

Les bras ... bien collés sur le corps, plié à 90 degrés, avec un mouvement avant-arrière sans relever les épaules. Il faut utiliser l'articulation qui relie l'épaule et le bras comme pivot. Garder le tout très relaxe, mais engagé. Et c'est ce mouvement de bras qui établie notre cadence ...

La cadence! Je n'avais jamais pensé à cela en course à pied. En vélo, c'est une notion de base. Sheri m'a surnommée la slow-motion runner! Car en Chi Running, les grandes foulés ne sont pas recommandés. Quand on a une grande foulé, on cours du talon. Courir du talon n'est pas bon pour les articulations. Ça, ça va changer ma façon de courir BIG TIME!

Donc, petites foulées et rapide. Pour les gens de petites grandeurs, 90 pas minutes est une cadence idéale. Pour les grands, 75 pas minutes est super. OUF! C'est pas mal rapide. Et c'est ça l'idée. Si on maîtrise cette technique de course, nous devenons plus rapide sans beaucoup plus d'effort que l'on déploie présentement. Perso, je suis à 45 pas minutes. J'ai des croûtes à manger!!!

Elle nous a parlé aussi de l'EXTRÊME importance de prendre soin de notre corps. Notre corps étant notre véhicule, il faut en prendre soin, le faire masser par un bon massothérapeute (moi, j'ai la meilleure au monde!), pratiquer le yoga 1 à 2 fois par semaine et faire des étirements régulièrement. Un bon exemple qu'elle nous a donné et que j'ai trouvé tout à fait juste ... elle a connu un triathlète professionnel qui avait les meilleurs équipements pour faire ses ironman. Un wet-suit top qualité, un vélo équipé à faire rêver, les meilleurs gagets d'entraînements et le gars ne s'est jamais fait masser de sa vie et ne fait presque pas d'étirements. Il lui a dit qu'il n'avait pas le temps de s'étirer ... sa réponse : au lieu de passer du temps devant ton ordinateur à analyser tes entraînements des 4 dernières années, prend le temps de t'étirer. Au lieu de faire 7 heures de vélo, fais-en 5 heures en race-pace et prend 1 heure pour faire du yoga. L'heure de yoga sera plus rentable que sur le vélo.

Parce que la souplesse est très importante en course à pied. Ça aide à éviter les blessures. Et ça fait partie de la philosophie du Chi Running.

Et moi, les étirements, ce n'est pas mon fort. Même si je sais que c'est bon pour moi. Assister à cette clinique me donne le goût de faire évoluer ma technique et d'apporter des changements dans ma façon de m'entraîner. Moi qui adore le yoga et qui ne le pratique pas. Je vais aller m'acheter quelques DVD pour en faire à la maison.

Je suis encore en train d'apprendre sur le sujet et je vous recommande fortement de lire le livre. C'est probablement un des meilleurs investissement que vous aller faire.

Voici des vidéos qui expliquent bien ce que j'ai essayé de vous décrire ...





Bon Chi Running à tous!

6 commentaires:

Véronique a dit...

AHhh je suis contente de lire tes impressions ! Moi la lecture du livre m'a laissé un gros WOW. Je pense que je suis déjà pas pire pour l'introspection, la conscience corporelle, l'écoute du corps et le yoga..

La cadence, j'ai le goût de faire comme ils le recommandent dans le livre et m'acheter un métronome cheap parce que je n'y arrive pas. J'essaie de penser ça me pencher vers l'avant quand je cours, à ne pas lever les pieds, à pousser plus loin vers l'arrière, à garder mes bras hauts, à les balancer vers l'arrière plutôt que vers l'avant mais ouf, je t'avoue que ça me décourage. Je devrais travailler sur un point à la fois...

Ton billet me remotive à essayer!!! Je vais aller refeuilleter mon livre...
Pourras-tu essayer de me mimer la technique de marche ce soir? Hehe!! Ça doit tellement aider à la compréhension de voir plutôt que de simplement lire...

Anonyme a dit...

Ça a l'air vraiment intéressant. Je ne connaissais pas le chi running. Cela dit, j'étaits déjà au courant de certaines postures - recommandées par plusieurs professionnels, comme John Stanton.
Probablement un livre que j'achéterai... ;-)

J'aimerais bien que tu me montres aussi la technique - j'suis visuelle ;-p

Vérane

Serge a dit...

Bravo pour le billet! Et peut-être une autre adepte bientôt!

Wow! J'en reviens pas que ta cadence n'est que de 45 pas par minute. Le prof de chi-running devait être assez surprise. Personne ne t'avais pas fait la remarque avant?

Je crois que tu vas gagner en vitesse en passant à une cadence plus élevée. Laisses tomber des pieds vers l'avant en évitant de déplier complètement les genoux et assures-toi que tes pieds ne dépassent jamais ta tête. Tes foulées vont naturellement diminuer et tu n'auras pas le choix d'augmenter ta cadence.

Bonne course

Zolasoleil a dit...

Merci pour ce billet, je ne connaissait pas ce type de course à pied. J'avoue que les étirements ne sont pas mon fort moi non plus... Faut s'y mettre!

Mademoiselle Pitlipitli a dit...

Merci, merci pour les compliments. Mais pas trop, mon égo pourrait avoir envie de se gonfler!
Après qu'on s'en soit parlé (de cette technique) samedi soir, j'ai essayé mardi de me laisser tomber un mini peu vers l'avant tout en gardant l'alignement tête-épaules-hanches.... WOW! Incroyable la propulsion que ça donne, c'est magique. Je vais le mettre en pratique à Magog. Bien hâte de voir ce que ça donne.
Je me pose aussi la question suivante: comment se fait-il que les Vainqueurs, qui sont en principe une référence en course à pied, ne t'ont jamais fait prendre conscience de ta cadence trop lente et de tes trop longues foulées. Surtout avec le risque de blessure lié. Ils ont trop de monde à s'occuper? Ou leur philosophie est différente?
Autre question: si on a pas le bidule pour calculer la cadence, est-ce qu'elle a donné un truc pour le faire par soi-même. Compter carrément nos pas en se timant avec la montre??
J'ai pu de questions. Pour l'instant...
Ahhh! ...non... fausse alerte.

Sylvie Mallard a dit...

J'ai pratiquée ma nouvelle technique hier et ce fut magique! J'en parlerai dans mon prochain recap.

Iza, moi et JP en avons justement parlé du fait qu'à nos entraînements avec le club, nous ne parlons pas de technique. C'est un entraînement de groupe, un pojt c'est tout. C'est LE gros défaut du club et je trouve ça dommage.

Pour calculer la cadence, c'est sûr que ça aide d'avoir le bidule ... sinon, fait un test d'une minute et calcule tes pas. Tu pourrais être surprise du résultat!