lundi 21 juillet 2008

Gel, Coke, PowerBars!

Moi: ''Gel, Coke, PowerBars!''
Ironman: ''I'll take a gel thanks!''
Moi: ''Gel, Coke, PowerBars!''
Ironman: ''Pretzels!''
Moi: ''Next table. Coke!''
Ironman: ''Oh yes please!''
Moi: ''Here you go! Looking good! Gel, Coke, PowerBars!''
Ironman: ''I can't eat those anymore!''
Moi: ''hihi! I can imagine ... Cola!''
Ironman: ''Ola! Oh, Cola ... I tought you said ola! Thanks for being out here guys!''
Moi: ''See you at the finish line Ironman! Gel, Coke, PowerBars!''
...

Dimanche dernier, j'ai eu le sentiment d'avoir aidée des athlètes à devenir ou redevenir un Ironman. C'est un moment que je vais garder dans mon cœur pour longtemps.

Moi et JP sommes allés sur le site très tôt le matin. C'était une première pour JP d'assister à un Ironman sans y participer. Au départ, il a commencé à pleuvoir. Nous nous sommes dits que c'était de passage. Enfin, nous l'espérions ...

Après le premier tour de nage, nous allons nous installer à l'entrée de la transition pour y voir passer nos amis qui sortent de l'eau. Il pleut encore et de plus en plus fort. THIS SUCKS! Nous avons encore espoir que c'est une pluie passagère ...

Première inquiétude de la journée; nous n'avons pas aperçu notre ami Eric sortir de l'eau. Nous sommes donc resté sur le bord de l'eau jusqu'au dernier nageur. Trois théories nous envahie; un, il n'a pas pris le départ (ce qui nous aurait beaucoup étonnés), deux, il s'est passé quelque chose dans l'eau et à dû abandonner (théorie plausible dans la mesure ou il a une épaule fragile), trois, on ne l'a juste pas vu! Pourtant, il est TELLEMENT grand ... c'est sûr qu'on ne l'a pas manqué (!!!). Fatigués et mouillés, nous allons dans la voiture pour se réchauffer, se changer et faire une petite sieste, le temps que les triathlètes arrivent de leur premier tour de vélo (90km). Il pleut encore ...

Sieste terminée, nous nous dirigeons vers l'endroit ou les triathlètes arrivent en vélo. Évidemment, il pleut toujours. La plupart semblent avoir froid. Tout d'un coup, je vois Eric. Je lui crie après comme sans lendemain: ''GO ERIC GO! YOUHOU'' Il me voit et ce, malgré qu'il est en train de prendre une courbe en toute élégance, il nous sourit. Moi et JP sommes très soulagé! Nous restons sur place pour voir quelques autres de nos amis. Nous voyons l'ami de
Pitlipitli 30 secondes avant qu'elle arrive sur place. Au moins, nous avons pu lui annoncer qu'il allait bien! Il pleut toujours ...

Un lunch et une sieste plus tard, nous décidons de partir à la transition vélo/course à pied pour voir notre ami Eric partir. Pile sur ma prédiction, Eric arrive en vélo. Je cours me prendre une place à la sortie de course à pied. Je le vois arriver et je le félicite pour son temps canon de vélo. Il m'annonce en courant qu'il a eu une crevaison. Je lui crie: ''YOU LOOK GOOD ERIC! GO!'' Au cas ou vous vous posez la question, il pleut toujours ...

Notre bénévolat était à 5 km de là. Nous décidons de marcher jusque là (au lieu d'y aller en vélo) car il pleut. Le saviez-vous?!!! En marchant, nous avons croisé d’autres amis. Nous passons un bon moment avec eux pour encourager les athlètes. Nous aperçevons Eric au loin. Il cours bien, même s'il me mentionne sa fatigue ... la pluie continue, mais diminue tranquillement.

Nous marchons toujours vers notre station d'eau pour le bénévolat. Plus besoin du parapluie. JOIE! Nous encourageons les coureurs au passage. Eric nous dépasse. On croise l'ami de
Pitlipitli, nous constatons que la pro femme Desiree Flicker marche et que le deuxième pro masculin marche aussi. Il ne pleut pas beaucoup ...

Arrivés à notre tente de la
TEAM HEAVEN, nous recevons un t-shirt Iron-Team et on nous dit de nous rendre utile, comme bon nous semble ... il recommence à pleuvoir fort. MERDOUILLE!

Notre station de ravitaillement est divisée en catégories et fait environ 200 mètres. Je me place à la table Gel, Coke, PowerBars! Il pleut PAS À PEU PRÈS. C'est intense.

La relation avec les athlètes est superbe. La grande majoritée nous dit merci ou nous font un demi-sourire fatigué. Ils sont heureux de nous voir et ça paraît. Je me suis vite rendu compte qu'il fallait leur crier fort ce qu’on leur offrait car la fatigue est intense pour eux et en leur criant: ''COKE, GEL, POWERBARS'', ils peuvent se réveiller un peu pour en prendre. Ça fait drôle à dire mais j'avais l'impression qu'ils étaient sur le pilote automatique.

J'ai dû prendre quelques petites pauses (de force!) au chaud près du BBQ car j'ai passée près de l'hypothermie avec toute cette pluie et ce froid. Mais je ne m'en suis pas plaint. Ces athlètes en valaient tellement la peine. Je dit de force car les autres bénévoles (dont mon amoureux) me voyaient grelotter et m’ont fortement encourager à aller me réchauffer. Ça me dérangeait de quitter mon poste, mais je savais que c’était une bonne idée de me reposer.

J'ai ADORÉE mon expérience de bénévole et je vais le répéter aussitôt que j'en aurai l'occasion.

Pour ce qui est de la performance de notre ami Eric, il a terminé 3.9 km de nage en 1:12:44, roulé 180 km en 5:25:59 et couru 42.2 km en 4:03:41 pour un total de 10:50:54. Pas pire pour un gars qui a eu 3 accidents en 2007 ;-)

Way to go Eric!

3 commentaires:

Trigirl 2007 - Québec a dit...

Est-ce qu'il a plu???!!!
Ahahah!
Merci pour ton récit: ça donne le goût d'y aller.

David a dit...

Merci pour le récit Sylvie. Félicitation pour ton dévouement et bravo à Éric, ça du être tough pas à peu près !

Anonyme a dit...

Quelle expérience! Ça n'a pas dû être facile avec toute cette pluie pour les athlètes...
Bravo à ton ami Éric! Il a bcp de mérite!

Vérane