samedi 28 mars 2009

Remonte-pente

Ça fait 8 jours que je suis sortie de l’hôpital! Yahou …

Ma vie à changer depuis mon hospitalisation. Mon rythme est différent. Je suis en désintox. De quoi vous pensez?

D’endorphine.

J’ai eu un gros down en début de semaine. J’étais triste, frustrée. Déçu de ce qui m’arrivait. Je ne peux plus bouger comme avant. De risque de faire monter ma pression. De toute façon, même si je voulais faire une délinquante de moi-même et bouger, je n’en serais pas capable. Ma dose de médicaments s’occupe de bien m’amortir. Mes activités physiques se limitent à sortir mon chien dehors. C’est bien assez pour mon corps ses jours-ci et c’est ce que mes médecins m’ont prescrit. Au moins, je ne suis pas alitée!

Comme dans toutes situations poches, je passe par pleins d’étapes. Au début, je suis forte et je me dis que je suis chanceuse dans ma malchance. Un moment donné, je tombe et je m’apitoie sur mon sort pour 24-48-72 heures, tout dépend de la gravitée de ma situation poche! Cette semaine, j’ai fais un 48 heures de pleurs et découragement. Ça m’a fait du bien de sortir le méchant. Après, je me relève. Je remonte la pente.

Présentement, je me sens comme dans un remonte-pente sur une grande montagne verte et vaste. J’observe l’environnement qui m’entoure sans pouvoir y jouer dedans. Je ne trouve pas ça très confortable, mais c’est tolérable. Un moment donné, je vais me retrouver en haut de la montagne avec un beau bébé. Je vais pouvoir jouer dehors avec mes jouets préférés (vélo et souliers de course à pied!) dans mon nouveau rôle de mère. J’ai drôlement hâte!

11 commentaires:

Karatekoud a dit...

Peut-être qu'après ta cure de désintox tu seras guérie de la course à pied ;). Ca sert peut être à ça ce que tu vis, la nature essaie de t'enlever la passion de la course à pied afin que tu consacres du temps pour ton enfant :).

Bon courage pour remonter la pente, (de tout façon tu as le mental pour le faire !) Tu vas y arriver !

Sylvie Mallard a dit...

Hummmm, ma passion pour la course à pied est inatteignable. Je crois que c'est tout à fait possible d'être une bonne mère qui passe du bon temps avec son enfant tout en continuant à pratiquer une passion qui pour moi, est la course à pied. Je ne vois pas en quoi la nature serait en train de me dire de moins courir parce que je vais devenir mère. Pour moi, ça ne fait aucun sens. Désolé.

Vérane a dit...

Chère Sylvie.

Ne t'en fais pas! Comme tu le dis si bien, ce n'est qu'une grande montagne que tu grimpes en ce moment, mais va bien falloir redescendre à un moment donné! ;-pp C'est exactement comme en course à pied - la montée est généralement pénible, mais on apprécie tellement la descente après s'être dépassé dans les côtes! ;-)
Courage!! Je suis de tout coeur avec toi!!

Karatekoud a dit...

Je blaguais Sylvie, c'était du 3ème degré voir plus :).
Je suis persuadé que nous pouvons tout faire dans la vie avec la motivation et la persévérance.
http://www.youtube.com/watch?v=J8RrtppCAeM

Sylvie Mallard a dit...

Tant mieux si c'était une blague que je n'ai pas compris!
Merci pour le vidéo, c'est très inspirant!

Anonyme a dit...

Marie,

Bonjour Sylvie,
je veux te dire de ne pas te laisser décourager dans les épreuves que tu surmontes. Je te lis depuis un an et je dois t'avouer que tu m'a transmis ta passion pour la course et que grâce à toi, je cours depuis un an!!!
Alors garde le cap sur tes objectifs; un beau bébé en santé et une future maman en pleine forme qui "kick" de l'asphlate(pour reprendre ton expression).
Tu es une inspiration.

Un peu de moi a dit...

Ouff. Un peu spécial comme commentaire Karatekoud même en tant que blague.
De ce que je connais de Sylvie, ça va en prendre beaucoup plus que ça pour l'arrêter.
Est-ce qu'un enfant ça demande plus de planification? Absolument. Mais ça n'empêche rien. Il faut simplement savoir s'organiser et ça je suis convaincue que ce n'est pas un gros problème pour Sylvie, ni pour JP d'ailleurs.

Lâche pas Sylvie.
Go Vie Go!!!

Sylvie Mallard a dit...

@Vérane: Merci ma belle amie pour tes encouragements. J'aime ton image de la montagne et la course à pied. Ça m'a fait sourire!!!

@Marie: WOW. Ça me fait tellement plaisir que mon humble blogue a inspiré quelqu'un à courir. Vraiment, c'est un magnifique cadeau que tu me fais en m'écrivant ses lignes.

@Isabelle: Hehe! Tu nous connaîs bien ... moi et JP avons déjà quelques stratégies d'organisation du temps. On va devenir des experts en la matière!!! Quand on aime quelque chose, on trouve toujours le temps pour le faire. C'est une question de priorités. Je connaîs tellement d'athlètes qui ont des enfants et qui pratiquent leur passion. C'est encourageant!

Zolasoleil a dit...

Je viens de lire tout ce que t'arrivais. Je t'envoie des ondes positives. Ce n'est pas facile pour une active comme toi de rester tranquille et de ne pas bouger. Cela se comprends très bien. Le mieux est de prendre un jour à la fois.

Karatekoud a dit...

Toutes mes excusis ...
Je me rendais pas compte que mon commentaire philosophique était à la limite. J'en éviterai pour les prochains :).

ErycC a dit...

Tu as fait le plus gros du chemin. La ligne d' arrivée n' est pas si loin.