samedi 16 février 2008

Demi marathon Hypothermique

La saison est finalement lancée !!!

Premièrement, ma nuit pré-demi-marathon ne s'est pas très bien déroulée. Probablement de la nervosité refoulée, mais oh là là, la diarrhée ... je vous épargnent les détails. J'ai pris des petites pilules pour les gaz et j'ai fini par m'endormir. Mais je vous avoue que j'avais une petite crainte de ne pas pouvoir faire la course ...

6 heures de sommeils plus tard, je me réveille naturellement à 5h00, trente minutes avant le temps prévu. Bonne nouvelles, je n'ai plus de ballottements. Je vais faire la course.

J'ai marché jusqu'au métro. Ça me faisait drôle d'être seule. C'est la première fois que mon chum n'est pas là pour une compétition. En marchant, je me sentais drôlement sereine. Le levé du soleil était magnifique. Une belle matinée s'annonce.

Je n'étais pas seule pour cette course. Ma très bonne amie Vérane y était, ainsi que Jérôme, notre photographe et cheerleader extraordinaire et Véronique, collègue coureuse et blogueuse.

Moi et Vérane avant le départ


À l'arrivée au Parc Jean-Drapeau, on a pris une table et on s'est mis à tester nos différentes options d'habillements. Le soleil était au rendez-vous, mais il faisait assez froid. Autour de -20C. J'ai optée pour mes leggings avec une paire de short pour protéger mes fesses du froid. Pour le haut, 4 épaisseurs : 1 chandail mince à manche longue, 1 chandail plus chaud à manches longues avec un capuchon, 1 t-shirt de vélo à cause des poches arrière ou j'ai mis mes jujubes et mes cartes et pour finir, mon chandail du marathon de Philadelphie que je porte fièrement. Tuque et gants et c'était parfait.

Départ - on me voit partir ma montre !!!


Le parcours consiste à 3 tours de 7 km. Nous étions pour la majeure partie du trajet à l'Île St-Hélène sur le circuit Gilles-Villeneuve entre autre. C'était glacée mais manoeuvrable. J'ai glissée à quelques reprises et je trouvais ça amusant plus que frustrant. Les joies de courir l'hiver. Il faut faire avec l'environnement qu'on a !

Premier tour
Mon premier tour a été très agréable. L'adrénaline du départ est toujours difficile à gérer. J'avais peur de partir trop vite et me brûler. Mais après 2 km, j'avais trouvé mon rythme à côté de Véronique. Elle m'a motivée à garder mon rythme de base et j'ai beaucoup appréciée sa compagnie.

Moi et Vérane après 7 km ...

Deuxième tour
J'ai accélérée. C'était plus fort que moi. J'avais le goût de m'essayer pour un temps record personnel. Je me sentais capable. Je me suis dit : ''Vas-y ! Risque un peu de souffrance. Donnes tout.'' Je me suis écoutée. J'ai trippé fort. Mais à la fin de ce tour, j'avais peur de ne plus avoir de jus pour le dernier 7 km. J'ai eu un petit moment de panique intérieur. Un moment de doute que j'ai rapidement contrôlée car je voulais finir ce demi marathon sans marcher.

Après 14 km


Troisième tour
Je me sens ralentir un peu. J'accepte ce sort. Et je sais qu'à la fin, je pourrai accélérer pour finir en force. Au loin, j'aperçois une cycliste à contre sens près du 18ième km. C'est Isabelle, ma massothérapeute/amie. J'étais ravie de la voir. Ça m'a donné du jus. J'ai accélérée. Il en reste 3, je me dis à moi-même. Il en reste 2. J'arrive au Parc Jean-Drapeau. La fin approche. Je donne tout. Je suis tellement fière de ma course et de mon temps. C'est inexplicable.




Mes amis Vérane et Jérôme m'accueillent. Je saute dans les bras de Vérane. J'ai hâte de parler à mon chum. J'ai envie de crier. Je lâche un crie de bonheur et de fierté. Ma saison commence drôlement bien.



C'est réellement une course que je recommande. Courir un demi marathon si tôt en saison, ça donne des forces. Ça commence une année comme je n’ai jamais vécu. D'être rendu là, c'est-à-dire d'être capable de faire mon meilleur temps à vie sur le demi marathon en plein mois de février, c'est plus grand que ma raison. Ça me donne le goût de continuer.

2;03;44 est maintenant mon temps à battre !!! Bring it on!

Finalement, un gros BRAVO à Vérane, Véronique et son chum !
Vous êtes des champions ;-)

8 commentaires:

Véronique a dit...

Félicitations !!! Je me suis loggée expressement pour lire ton rapport de course. C'est super ! Merci de m'avoir motivé. Je te suivais et ça me motivait vraiment ! Et c'est fou mais je me suis répétée la petite phrase que tu m'as dit avant la course: un demi-marathon en février, c'est pas rien ! On est "hot" !

Lise a dit...

Félicitations" Oui vraiment bravo! J'ai regardé à quelle heure était le départ et j'ai pensé à toi et Véro plusieurs fois pendant les 2 heures qui ont suivies. Tu es forte! Donner le meilleur de soi, obtenir son meilleur temps dans des conditions pareilles! Je te lève ma casquette!

Anonyme a dit...

Quelle journée!! C'était vraiment une expérience hors du commun - un demi-marathon hivernal - et j'ai bcp apprécié de la partager avec toi!

Encore BRAVO pour ton super chrono!! ;-)

Vérane

Le trotteur de l'est a dit...

Quel début de saison fracassant! C'est de bonne augure, bravo!

En plus les médailles ont l'air belles ; ça fait un beau souvenir.

Bonne saison 2008 à tous les coureurs et coureuses!!!

Anonyme a dit...

Pour ma part, je suis tres fier de toi Sylvie!!!!

Tu es la meilleur...

Lache pas la patate...

Ce n'est qu'un debut...

Sylvie Mallard a dit...

@Véronique : Mets-en qu'on est hot !!! Je suis contente d'avoir partager ce parcours avec toi.

@Lise : Merci d'avoir pensée à nous. Je suis sûr que ça m'a aidée. à mardi !

@Vérane : Bravo à toi et merci d'être dans ma vie !

@Trotteur : Oui, la médaille est super. Mets-ça à ton agenda pour 2009.

@Anonyme alias mon chum : Merci mon amour ! Tu es le meilleur chum au monde, même quand tu es en Floride !!!

Anonyme a dit...

Bravo !
Continue tes beaux défis !
Laetitia

Serge a dit...

C'est vraiment bon! Pas facile de courir 21km sur la neige et la glace. En plus, il faisait -20C le matin... Intéressant l'article avec ces belles photos! On peut voir que tu gardes le sourire à chaque tour et que cà semble même facile. Par conséquent, comme c'est ton meilleur temps... Tu vas surement 'survolé' la prochaine course avec un autre record personnel. Bravo!