lundi 30 juin 2008

Recap. Semaine du 23 juin

Cette semaine, je ne cours pas. Décision prise par unanimité par mon corps et mon esprit. Bien que j'ai ADORÉE mon 10 km du Lac Brome, j'ai besoin d'une pause. Pause qui m'aidera à revenir plus forte mentalement dans mes souliers de course à pied.
Par contre, je vais rouler. J'en ai besoin et je vais en profiter!!!

Lundi: Repos
C'est drôle comme feeling, mais je me sens comme en lendemain de veille sans avoir bu ... Mon corps est tout courbaturé de mon 10 km du Lac Brome. Mais c'est un feeling que j'aime malgré tout! Bizarre ;-)

Mardi: 73.93 km de vélo
Sortie vélocienne agréablement mouillé!
Après cette sortie, j'étais crevée. Je suis allée à la piste de course pour saluer mes collègue de course à pied et je les ai laisser s'amuser à souffrir une intervalle à la fois!!!

Mercredi: 60.04 km de vélo
La tradition des sorties cyclopétards du mercredi continu! Cette fois-ci, c'est moi qui l'organisait. Nous sommes partis du Jardin Botanique en allant vers le Nord sur Pie-IX avec la grande circulation de l'heure de pointe (JOIE!) pour aller rouler dans l'est de Laval. En tout cas, les cyclopétards roulent pas à peu près! J'ai terminé avec une moyenne de 27.2 km/h en considérant le ralentissement en ville. J'avais les jambes en feu. C'était génial. Tous étaient souriants et les cyclomatous (gars) qui nous ont suivie ont été super. Très belle soirée.


Jeudi: Repos
Grosse préparation pour le voyage ... les vacances commencent vendredi!


Vendredi: Massothérapie + Repos
Mes vacances ont bien débuté avec un bon massage. Ensuite, en route pour Stowe avec mon amie Marie-Ève. Le périple Mtl-Boston commence ...

Samedi: 20.16 km de vélo
Je me sentais super amortie ce matin a Stowe. Moi et Marie-Ève avons decidées d'aller rouler sur une piste cyclable. C'étais beau pas possible. Je publierai un récit de mon voyage Mtl-Boston dans les prochains jours.

Dimanche: 78.75 km de vélo
De Kennebunk à Old Orchard. Super belle ride. Récit a venir ...

Total de la semaine
232.88 km de vélo

mercredi 25 juin 2008

Comment rouler sous une pluie froide et avoir chaud.

Les expériences s'accumulent pour moi en vélo. J'ai roulée avec quelques vélociens hier pour la Saint-Jean sur la Rive Sud de Montréal. Un parcours plat, mais pas plate!

C'était une sortie qui se voulait mollo (mollo étant un terme très relatif!!). La sortie a bien débutée avec les 13 cyclistes qui se suivaient en 2 belles rangées pour les 15 premiers km. Après quoi moi et Vincent avons décidés de se réchauffer les jambes un peu. 3 autres cyclistes nous ont suivie et nous avons donc formé le groupe des non-sages (incluant nul autre qu'Andy Lamarre, cycliste de 73 ans que j'avais du mal à suivre ...) !

Après une pause barre Mars et traversier, nous roulions sur le bord du Richelieu avec comme vue un gros nuage gris menaçant. Nous roulions à vive allure en espérant presque d'éviter l'averse imminente. Peine perdu quand l'averse nous à tombé dessus. Nous avons trouvé une porte de garage ouverte pour nous y refugiés. Je me sentais mal de m'imposer sur la propriété de quelqu'un mais la pluie était froide et forte.

5 min plus tard, nous repartons. La pluie tombait toujours, mais elle était moins forte. Nous avions très froid. Je rêvais alors de ma voiture et d'une couverture chaude. Rouler sous la pluie derrière un cycliste est impossible. L'eau projetée de la roue arrière nous arrive en plein visage. Malgré ça, nous roulions maintenant à 4. Moi, Vincent, Ian et Stéphane. 2 par 2, à une vitesse qui a varié entre 30 et 37 km/h. C'est le meilleur moyen d'avoir chaud. Aussi, je m'amusais à enligner mon genou derrière la roue du cycliste en avant de moi pour réchauffer ma jambe. C'est que l'eau projeté de la roue est chaude! Belle découverte ;-))) Et comme ça, je ne reçevais pas l'eau dans mon visage!

Reste qu’on s'est bien amusé sous la pluie les 4 ensembles. Je suis pas mal fière d'avoir tenu le coup avec eux. Je sens que je suis plus forte que l'année dernière et c'est très valorisant.

Pour les derniers 10 km, nous étions au sec. Les vrais mollo nous ont rejoints et nous avons terminé la randonnée en groupe. Excellente sortie! Je vous le dit, il y a rien comme les sorties vélocia. C'est tout simplement magique!


dimanche 22 juin 2008

Recap. Semaine du 16 juin

Après avoir pris la décision de ne pas courir mon 50 km, j'ai les épaules plus légères et je me sens pas mal mieux. Cette semaine, je prend ça cool et comme ça vient! Une semaine de repos, sans structure et ou il fait bon de me retrouver.

Lundi: Repos
Lendemain de veille musculaire oblige, je me couche tôt pour être prête pour le test de 3000 mètres du club Vainqueurs.


Mardi: 5 km de course à pied
J'ai encore les quads lourds de ma ride de vélo au Mt. Whiteface et je suis un peu nerveuse pour le test de 3000 mètres. Après mes émotions du week-end, je ne sais pas comment mes jambes vont réagir.


J'arrive à la piste vers 18h00. Je prend le temps de me réchauffer pour un 2 km relaxe. On s'installe pour la photo annuel du club avec nos belles camisoles. Je suis vraiment contente d'être là, entourée de ses merveilleux coureurs et coureuses.

La première vague prend le départ. J'encourage Lise et j'anticipe mon départ. Ma nervosité est au top. Je le sais que je vais souffrir! 3000 mètres, on ne cours pas ça au pace marathon!!!

Ma vague comprend un grande majorité de femmes. Je trouve ça cool. Une collègue m'avait suggérée de partir pas trop vite. Je l'ai plus ou moins écouté. En fait, je me suis collée à l'épaule de Véronique en espérant y rester le plus longtemps possible. Mais elle était bien plus en forme que moi ce soir-là, une vrai fusée!!! Après 3 tours et demi, j'ai commencée à m'éloigner un peu d'elle. Je faisais tout pour m'accrocher, m'accrocher à finir ce sprint de 3 km. J'ai terminé la dernière de ma vague en dessous de l'objectif visé de mon groupe de vitesse. Je devais faire 14 min. 17sec., mais j'ai réussie en 14 min. 41sec. J'en suis fière car je visais 15 minutes. Alors mission accomplie, j'ai atteint mon objectif et je n'ai pas lâchée!

Mercredi-jeudi-vendredi: Repos
Mercredi, j'ai rencontré la plupart des coureurs qui feront Mtl-Qc avec nous le 2-3 août prochain. Rencontre sympatique et stimulante.
Le jeudi, je me suis fait masser. Ça m'a fait un grand bien. Piplipitli a travaille sur mon dos qui en a souffert un coup dimanche sur Whiteface. Mes jambes et mes épaules ont eu droit à son traitement magique freestyle. Un bon 90 min.!

Samedi: 42.69 km de vélo
Moi et JP avons roulé tranquillo dans l'est de Laval pour se faire plaisir. Une petite ride sans histoire ni exploit. Juste du pur bonheur sur 2 roues.


Dimanche: Course de 10 km du Lac Brome
Je n'avais pas d'attentes pour cette course. Je voulais simplement m'amuser et me rebâtir une confiance. Mission accomplie!

Je suis arrivée là-bas avec beaucoup d'énergie et prête à prendre le départ. L'ambiance était fantastique car il y avait des Vainqueurs partout et tous s'encourageaient. J'ai même donné un coup de main pour dégager le couloir du départ du 5 km pour aider notre coach! Mon chum a pris le départ à 9h00 pour le 20km. 10 min plus tard, c'était à mon tour.

Aussitôt partie, j'ai sentie que mes jambes étaient en forme. Je me suis donc laissé guidés par ceux-ci. Le parcours était superbe. Valloneux à souhait et très rural. Au premier point d'eau, je me suis fait arrosée (à ma demande) par un bénévole. Ça m'a fait un bien fou. J'avais chaud!

Voici mes spits pour ce 10 km
(les splits sont pas parfait car c'est moi qui les a fait manuellement, mais ça donne une idée!)

Lap 01 : 2.07 km en 11:12 (5:24/km - 11.1 km/h)
Lap 02 : 984.86m en 05:24 (5:29/km - 10.09 km/h)
Lap 03 : 1.01 km en 05:33 (5:31/km - 10.09 km/h)
Lap 04 : 2 km en 10:52 (5.25/km - 11.1 km/h)
Lap 05 :
1.02 km en 05:32 (5:25/km - 11.1 km/h)
Lap 06 : 1.07 km en 06:01 (5:36/km - 10.07 km/h)
Lap 07 : 933.66m en 05:14 (
5:36/km - 10.07 km/h)
Lap 08 : 999.15m en 04:53 (4:53/km - 12.3 km/h)

TOTAL : 10.09 km en 54:44 - 5:25/km - 11.1 km/h

Temp officiel Sportstats ici.

Mon dernier km, j'ai tout donnée. J'ai même pensée au sprint de malade du Trotteur mais j'en étais pas capable. Reste que ce dernier km à été mon plus rapide. Je suis pas mal fière de cette course. Ça m'a donnée le goût d'en faire d'autres petites courses. Des 5 et des 10 km. C'est génial.

J'ai aussi rencontrée le Trotteur de l'est en chair et en os pour la première fois, avec sa charmante douce moitiée. Il nous accompagnera dans notre aventure Mtl-Qc.

Mention spécial à mon chum qui a parcouru le 20 km en 1h 24m 37s. Il est arrivé 37 ième sur 424 participants. Une vraie fusé!!!

Total de la semaine:
15 km de course à pied
42.69 km de vélo

La semaine prochaine, je roule! Nous partons vendredi avec 2 amis pour un 4 jours de vélo vers Boston. JP et Patrick le feront en entier, moi et Marie-Ève en partie. Les vacances commencent!!!

lundi 16 juin 2008

Le Mt. Whiteface en vélo, avec les copains!

Dimanche dernier, j'étais en camping à Wilmington au bas de la montagne Whiteface. Ça faisait 1 ans que j'avais cette montagne dans ma mire. Tant de gens m'en ont parlé. Tant de gens l'ont fait avec fierté. Whiteface est une monté de 12.8 Km avec une moyenne de 8% qui donne une élévation de 3500 pieds. J'avais vraiment le goût de la démystifier cette montagne.



Pour me mettre en jambes, moi et mon amie Marie-Ève avons roulé 68 Km sur la boucle du Ironman Lake Placid. C'est un parcours magnifique avec des vallons et des bonnes côtes. On l'a fait mollo et avec beaucoup de plaisir.



Après la ride, nous avions 3hres pour récupérer et se préparer à l'ascension du Mt. Whiteface. 1 milk-shake et 1 sandwich plus tard, je vois mon amoureux revenir de son entraînement de 160 Km de vélo, tout enduit de sel!!! Il a eu chaud ;-)

Vers 16h30, nous allons rejoindre d'autres amis qui feront l'ascension avec nous. Nous serons 7 à prendre le départ. Moi, mon chum JP, Patrick, Marie-Ève, Lise, Martin et Philippe. Tous des vélociens! J'étais très nerveuse. Tellement que j'avais du mal à digérer ma sandwich. Je suis donc allée m'acheter un coke pour nettoyer mon estomac. Ensuite, il fallait se préparer. Apporter assez d'eau et de gatorade, apporter un peu de bouffe, des manches pour la descente qui sera fraîche, apporter la caméra pour capturer chaque instants et m'enduire de crème anti-mouche car il y a de la mouche noir sur cette montagne.



À 17h30, c'est un départ pour les 4 plus mollo, moi, Lise, Martin et Marie-Ève. Premier objectif, me rendre à la barrière à 5 Km du départ. Je roule avec Lise, côte à côte. Je souffre pas mal à partir du 3ième km. J'ai vraiment l'impression que je ne pourrai pas me rendre au sommet. J'ai mal au dos et chaque coup de pédale est difficile. Je m'accroche aux paroles d'encouragements de Lise qui me dit qu'elle a besoin de moi, de ne pas abandonner, que je vais être fier rendu en haut et que je suis forte et capable. Je m'accroche à ses paroles du mieux que je peux.

Rendu à la barrière, je m'arrête. Lise continu car elle veut le faire sans arrêt. C'était son défi de la journée. Elle me supplie de ne pas abandonner. Elle me suggère de me reposer un peu puis de continuer. Elle part. Je suis seule et je capote. Qu'est-ce que je fais ...j'arrête. Je ne suis pas capable. Je me répète ses paroles sans cesse dans ma tête, puis, je vois mon chum arriver, tout frais comme une rose. Je luis annonce que mon ascension s'arrête ici. Il est désolé pour moi. Je lui souhaite bonne chance pour le reste et je le vois partir vers la barrière.

Soudainement, je lui crie : JP! J-P! Attend!

Je traverse la barrière et je lui annonce que je vais m'essayer. Je suis super émotive et je lui demande (ou il m'offre, je ne me souviens plus) de m'accompagner. On aperçoit Philippe qui arrive et il nous encourage à continuer. Moi et JP repartons. Je prends mon temps. Un coup de pédale à la fois.



On prend une pause un peu avant le 6ième km. Notre ami Patrick arrive. Il n'a pas son casque sur sa tête. Il a un gros mal de tête et avance pas aussi vite qu'il aimerait. On lui offre de continuer avec nous. Nous repartons les 3 ensembles. Nous roulons à 7-8 Km/h. Je pousse des cris de douleurs de temps en temps. Patrick et JP font de leur mieux pour me faire rire. On essaie de se changer les idées. On chante des chansons, on rigole. Patrick nous fait un décompte du kilométrage. Ça m'aide beaucoup qu'il soit là avec JP. Je me sens épaulée et ça me donne du courage.



JP roule en force (autour de 39-16) étant donnée qu'il nous accompagne. Une vrai machine mon chum! Il prend de l'avance sur nous pour nous photographier. Jamais il semble souffrir. Je le trouve tellement beau à voir (un peu fou aussi, mais je l'aime comme ça).



Je trouve les Km 8 et 9 SUPER difficile. La pente est raide et il n'y a pas de répits. Je fais des zigzags de temps en temps pour me changer les idées. Je travaille avec tout mon corps pour cette ascension. Je me répète tout le temps que je suis capable. Maintenant, l'épreuve est mental.



Je prend une mini pause alors qu'il nous reste 2.5 km. J'ai le dos barré. JP me masse un peu. Nous repartons rapidement pour ne pas perdre le rythme.



Nous avons une belle vue du sommet. Nos amis Lise, Martin et Philippe nous attendent sûrement déjà en haut. Je me répète à maintes reprises que je vais l'avoir la montagne. Le dernier virage à la fin est super. Nous apercevons nos amis au loin qui nous encouragent. JP sprint au sommet pour filmer notre arrivé. Patrick reste à côté de moi. À 50m de la fin, Patrick m'encourage à sprinter. J'entends les encouragements de mes amis. On donne un dernier coup ensemble et ça y est, nous y sommes. Je suis tellement heureuse et fière. J'ai de la difficulté à retenir mes larmes. Lise me serre dans ses bras. C'est un moment que je n'oublierai jamais.

video

Nous prenons une photo de groupe, enfilons nos manches et entreprenons la descente. J'ai pris mon temps dans la descente car j'avais la chienne et je ne me faisais pas très confiance. JP m'a accompagné.


(Patrick, Philippe, Martin, Lise, JP, moi)

Vraiment, je ne peux pas assez remercier mes amis pour leurs encouragements. Sans eux, je doute que j'y serais arrivé. Surtout Lise pour le début et JP et Patrick pour le reste. Je vous remercie du fond de mon coeur pour cette belle et souffrante expérience. Vous avez sacrifié votre première ascension pour m'accompagner et m'aider. Mille fois merci ;-)))

Pour les statistiques, j'ai fais ça en 1h42, incluant les pauses car je n'ai pas arrêté mon chrono. J'avais un double plateau (53/39) et j'ai utilisé ma 39 avec ma 27 en arrière. Je dois dire que je suis fière d'avoir fait ça avec ce ratio. Très fière!!!

Bon! C'est quoi la prochaine montagne ?

dimanche 15 juin 2008

Recap. Semaine du 9 juin

Cette semaine, j'ai grandit!

Lundi: Repos
Je me sens déjà un peu mieux que la veille ou j'étais super enkilosée et fatiguée. L'assurance revient tranquillement.

Mardi: 5 km de course à pied
Normalement, j'aurais couru autour de 9-10 km, mais comme il y avait une veille d'orage violent, nous sommes allé à la piste Étienne Desmarteau en voiture pour notre entraînement avec le Club.

Voici une image graphique de mon entraînement ...

On a commencé par 4x200m en 44 sec chaques. J'ai pensé mourir après le deuxième 200m. Je l'ai ai pris 1 à la fois, tout en trouvant ça très difficile!

Ensuite, 2x1000m en 4 min. 45sec. le 1000m. avec 600m de marche entre les 2. J'ai encore pensé mourir après le premier 1000 mètres. D'ailleurs, je ne souhaitais pas faire le deuxième. Pendant que mes collègues de peloton marchaient leur 600 mètres de récupétation, je me suis gavé de gatorade et repris mon courage à 4 mains pour le deuxième 1000 mètres. J'allais tout de même essayer! J'ai alors couru avec une nouvelle collègue, Mélanie. Après 600 m couru côte à côte sans dire un mot, elle m'annonce en ralentissant qu'elle n'est plus capable de continuer. Je lui crie : ''GO! Lâches-pas!'' Mon crie la fait continuer. On ne s'est pas lâchée pour les 400m qui restait. Nous avons traverser la ligne d'arriver ensemble et elle m'a dit merci. J'étais pas mal fière car sans le savoir, elle m'a aidée elle aussi. J'était remplie de la mission de la faire terminer alors je ne pouvais pas lâcher moi non plus. Ha, le mental!!!

Puis, 6x50m ... 4x50m fait de 50% à 75% et 2x50m à 75%. JOIE! Ça fait mal aux cuisses et un peu aux mollets! J'ADOOORE ;-)))

Pour finir, 2x200m en 43 sec. Je ne pensais plus que j'allais mourir car la fin de l'entraînement approchais et la pluie commençais à tomber. C'était rafraîchissant et encourageant.

Sommes toute, je suis bien heureuse de mes intervalles. Je m'améliore et j'apprend à aimer ça, la souffrance des intervalles!

Mercredi: 60.13 km de vélo
C'était
ma première sortie avec les cyclopétards. Merveilleuse expérience.

Jeudi: Repos + Massothérapie
Ouf! J'en avais grandement besoin de ce massage. J'ai des douleurs désagréable avec ma jambe droite au niveau du genou surtout. On verra dans les prochains jours comment ça va évoluer.

Vendredi: Repos
J'avais beaucoup de choses à préparer. Un week-end à Lake Placid est à ma porte.

Samedi: 19.92 km de vélo + 11.75 km de course à pied
Ma matinée a bien commencé à Lake Placid (Wilmington pour être plus précise) avec une ride de vélo mollo pour me réchauffer avant ma sortie de course à pied. Sortie de course à pied qui a été très révélatrice pour moi. Difficile, épuisante mentalement et surtout, j'ai trouvé réponse à mes questions. Questions que je me posait depuis 2 semaines. Je ne vais pas courir mon 50 km à Lévis.

Il y a beaucoup de raisons qui me pousse à prendre cette décision. Ce n'est pas de la peur, ni de l'angoisse pré-course, ni le manque de motivation, ni la chaleur, ni mes menstruations (!) et ni la volontée qui me pousse à changer d'idée. C'est mes jambes qui ne me suivent plus. Pourtant, je roule et je roule fort, sans problèmes. Mes jambes de course sont fatiguée. Je ne me sens pas prête à faire subir à mon corps un autre marathon + 7.8 km dans 3 semaines. J'ai une petite voix qui me le dit depuis 2 semaines. C'est mon instinct. Et vous savez quoi ... je suis en paix avec ma décision. Je ne me sens pas lâche du tout. Je me sens courageuse de m'écouter VRAIMENT. Parce que depuis l'après-marathon-New-Jersey, je ne m'écoutais pas vraiment. Et je sentais le danger approcher. Ma jambe droite entre autre. Je dois lui laisser le temps de guérir un peu. Pas trop lui en demander, afin que je puisses lui redonner le PLAISIR de courir dans quelques semaines.

Je ne m'arrêterai pas de courir complétement, mais je vais ralentir et faire de moins grosses sorties. Je vais m'amuser surtout car depuis quelques semaines, courir est devenu presqu'une tâche à faire pour moi. Et ça ne représente pas l'amour que j'ai pour ce sport.

Je remet ce désir de faire un ultra à plus tard. Ce n'est que partie remise!

Dimanche: 100 km de vélo
Ha bien là, j'ai trippé fort! Je vais écrire un billet sur cette journée d'ici la mi-semaine. Au menu, une partie de la boucle du Ironman Lake Placid et la monté complète du Mt. Whiteface. WOW!

Total de la semaine:

16.75 km de course à pied

180.05 km de vélo

jeudi 12 juin 2008

Ma première sortie avec les cyclopétards


Je vous présente une petite partie de la gang des cyclopétards. (nous sommes, je crois, au delà de 50 partout au Québec.) De gauche à droite, il y a Carole (Karoru), Valérie (Amytyer et fondatrice du groupe), Sylvie (Étincelle), Lise (Vamp), Pascale (Pascaline), moi (Vie), Marie-Ève (MELendorphine), Amélie (Amé) et Catherine (Bingirl). Les pseudonymes sont ceux qui nous identifient sur le magnifique forum vélocia.

Je me suis rendu en vélo à partir de chez moi à notre point de rencontre du Marché Atwater. En chemin, j'ai croisée 2 cyclopétards. Je me suis alors exclamée de joie : ''Hey! Les cyclopétards!'' Ça y est, c'est ma première sortie avec les filles. Je suis TROP excitée ;-)

Arrivée sur place, 4 vélociens cyclomatous en fixe nous acceuilles. Un d'eux prend la photo de groupe et nous partons vers l'estacade et la voie maritime. À l'entrée de l'estacade, je n'ai peu m'empêcher de sprinter la côte et partir en fusée le vent dans le dos. GÉNIAL! J'ai atteint facilement des vitesses au delà de 40 km/h. Haaaa ... on l'aimes-tu le vent favorable en vélo ;-)))

Sur la voie maritime, Valérie qui est membre du club cycliste La Cabosse d'or, nous a donnée un cours 101 de la roue. C'est difficile à expliquer par écrit mais je vais m'essayer. Imaginez 5 cyclistes sur 2 lignes parallèles. 2 sont à droite, 3 sont à gauche. La première fille à droit est en avant de tous. La première fille à gauche va se placer en avant de la première fille à droite, en se collant tout près de sa roue avant. Pendant ce mouvement, la deuxième fille à droite se place derrière la dernière fille à gauche. La ligne de droite doit rouler un peu moins vite que la ligne de gauche afin de garder un rythme constant. Les relais se font en continue. Ça fait l'effet d'une roue qui tourne. On avance plus vite et on se fatigue moins vite. J'ai adorée faire la roue. Nous l'avons fait dans les 2 sens de la voie maritime.

J'avoue que l'expérience que j'ai véçu hier soir a été pour moi très positive. Ça m'a donnée de l'assurance de rouler avec les filles. J'ai trouvé que notre groupe avait une belle attitude de positivisme et d'encouragement.

Au total, j'ai roulé 60 km. Jes les cuisses en feu et le moral au top!

Nous allons faire ces sorties de cyclopétards à tous les mercredi. C'est ouvert à toutes les filles. Pas obligé de porter le maillot. Notre but est de promouvoir le cyclisme féminin. Alors avis aux intéressées ... à suivre sur Vélocia dans la rubique Sortie de groupe.

mardi 10 juin 2008

Test de 3 km, mardi le 17 juin

Le club Vainqueurs organise son test annuel sur piste de 3 km mardi prochain sur la piste Étienne-Desmarteau (coin Bellechasse et 16ième avenue).

C'est une épreuve chronométré et ouvert à tous, membre et non-membre du club. Une belle façon de s'entraîner en groupe et se tester sur un 3 km. Gratuitement!

Je lance l'invitation aux coureurs-lecteurs de mon blogue à venir me rejoindre sur la piste mardi prochain. Ce sera un plaisir de vous rencontrer! C'est à 18h30 ...

dimanche 8 juin 2008

Recap. Semaine du 2 juin

Lundi: 30.24 km de vélo
Mon vélo plein de poussière me criait d'envie de sortir dehors. Je l'ai écouté, à mon grand bonheur.
Je suis partie au Parc Maisonneuve sans trop d'attentes. Je voulais juste mouliner et avoir du plaisir. Rapidement, je me suis mis à aller vite et à attaquer les petites côtes du Parc. Je me sentais comme un enfant qui zigzaggait autour des cyclistes plus lent et des patineurs sur roue. Après 20 km, j'en avait marre de tourner en rond. Je me suis dirigée dans mon quartier ou j'ai fait 10 km d'intervalles improvisé sur des circuits qui ressemblaient aux critériums. Attaquer des faux plats montant, arrêter à un feu rouge ou à un stop et démarrer à toute vitesse sur la plaque (53/12), prendre les coins de rue en haut de 30 km/h (ma bête noir!), faire des accélération, rouler face au vent et aimer ça ... haaaaa! Grisant! Je suis revenue chez moi totalement reposée et défoulée. Une thérapie merveilleuse ;-)

Mardi: 10km de course à pied
Entraînement avec le club de course qui a mérité un
billet!

Mercredi: Repos
Au départ, je devais recevoir des coureurs chez moi pour planifier notre voyage en course à pied entre Montréal et Québec. Comme la plupart étaient débordés, j'ai reporté le tout et à la dernière minute, j'avais la soirée de libre. J'ai alors décidée d'aller au critérium des femmes dans la petite Italie. Une étape des championnats du monde du Grand Montréal. Ce fut une belle soirée avec des amis et terminé tard en mangeant une bonne pizza sur la rue Dante. Quoi demander mieux? ;-)

Jeudi: Repos
Ma nuit n'a pas été de tout repos. Ce n'est pas la meilleur des idées de manger une pizza à 9h30 le soir, mais je ne le regrette pas. Elle était bonne!!! J'ai passée une journée bof et je suis arrivée chez moi avec zéro motivation et zéro énergie. Je me suis couché tôt afin de récupérer.

Vendredi: Repos encore
Journée
GÉNIAL au bureau. Je suis arrivée chez moi avec la ferme intention de tout gardée mes bonnes énergie pour le lendemain. J'ai 3h de course au programme.

Samedi: 14 km de course ...
Je me suis levée super fatiguée et avec un bon mal de tête. Mais j'étais déterminée. Ce matin, je veux courir 3h ... environ 29 km.
Je suis partie avec ma ceinture de taille remplie de gatorade en direction de la montagne. Rendu près de la rue Frontenac, je remarque qu'en direction ouest, c'est très gris et menaçant de pluie et qu'à l'est, c'est beau et ensoleillé. Un coin de rue plus tard, il commence à pleuvoir. Je change de direction. Ça m'emmerde un peu d'aller vers l'est car je cours toujours là, mais je n'avais pas le goût de me faire mouiller. Je me sentais fatiguée et lourde. Je n'arrivais pas à trouver mon rythme. J'arrive au Jardin Botanique en espérant y trouver de l'espoir, mais en vain. Je n'allais pas très bien.
Je me suis déjà retrouvée dans cette position et j'en avais pleurée une shot. Je n'avais pas le goût de vivre ça aujourd'hui. Je suis retournée chez moi en restant positive et en relativisant. Ça m'a donné 8 km. J'ai pris 1h15 de repos. J'ai fais des étirements, écouté la télé, fais un peu de surf sur le web et je suis tombée sur ce texte de
Tri Girl. Une triathlète que j'adore lire et qui a une blessure au pied. Elle ne peut pas courir. Je me suis alors donnée un coup de pied dans le postérieur pour aller faire quelques km de plus. En partant, ça allait bien. Je me suis même mis à pensé que j'y arriverais de courir mon 3h. Mais après 3 km, ça avançait plus. L'énergie était pas là. J'ai tout donnée pour revenir chez moi et arrondir ça à 6 km (pour toi Tri Girl). Je suis contente d'être allée au bout et surtout de ne pas me décourager. Demain sera une autre journée!

Dimanche: 31.25 km de vélo
Je me suis levée super ammochée et enkilosée. Pas le goût de rien faire. Je déteste me sentir comme ça. JP a pris les choses en main et m'a convaincu d'aller faire une petite ballade de vélo sur Lake Shore. Je le savais que ça me ferais du bien. C'était agréable de rouler avec mon chum, sur le bord de l'eau, sans se soucier de notre vitesse. J'ai vraiment appréciée la ride. Ça termine bien ma semaine.
Total de la semaine:
24 km de course à pied (beurk!)
61.49 km de vélo ;-)

J'avoue qu'à 4 semaines de mon 50 km, je suis remplie de doutes. Je n'aime pas ce feeling. Mais c'est un pattern chez moi. Quand les choses ne vont pas à mon goût, je doute. Je sais dans le fond de moi que je suis capable de le faire. Mais là, c'est assez difficile pour moi de le voir. Ma vision est brouillés par mes ''échecs''. Ça ira mieux après un bon massage ...
Pitlitpitli va bien s'occuper de mes maux!!!

vendredi 6 juin 2008

Je suis une groupie ...

Je suis une groupie quand je lis le récit de Marc et Éric pour leur course de 24h ... non mais quel inspiration quand même. Courir 24h sur un circuit d'un peu plus que 400m. Et dire qu'en lisant leur récit, j'ai le goût de l'essayer. C'est fou quand même, mais ça me ressemble!

J'ai été une groupie finie aujourd'hui au travail. J'ai rencontré un journaliste pour qui j'ai beaucoup d'admiration. J'ai la chance de collaborer avec lui la semaine prochaine. Il est entré dans ma salle de montage, il s'est présenté en me disant son prénom (ben oui, je sais qui vous êtes!!!) et j'ai présenté ma main moite dans sa main ferme en disant que ça me faisait plaisir de le rencontrer. Il me demande si j'aime l'eau (le sujet du reportage), je lui ai répondu que oui et qu'en plus, j'adore l'Arizona (l'endroit du sujet du reportage). Le réalisateur lui mentionne que j'ai déjà fais du vélo là-bas.

Le journaliste s'exclame: ''Ha! Tu fais du vélo! Tu roules avec un club?''
Moi (très nerveuse): ''Non non, je roule seule. Ben ... je suis avec un club, mais en course à pied. Je cours aussi.''
Le gentil journaliste: ''Ha oui! Tu cours et tu roules!''
Moi, très fière et maladroite, je m'exclame: ''Je cours des marathons!''
Journaliste, tout sourire: ''Tu en a fais combien?''
Moi: ''2! Je me prépare maintenant pour mon premier ultra ...''
Lui, curieux: ''C'est quoi cette distance?''
Moi, fière de lui apprendre quelque chose: ''Plus de 42.2 km!''
Lui: ''Alors à 43 km, c'est un ultra!''
Moi: ''Disons qu'à partir de 50 km, c'est pas mal la base de l'ultra. Après, les limites sont établie par l'humain.''
Lui: ''Je me souviens du premier marathon de Montréal, en 1979 ...''
Il me raconte une longue et intéressante histoire et à la fin, je comprend qu'il l'a couru ce marathon! Marathon qui passait sur la rive-sud, sur des autoroutes, avec aucuns fans pour encourager et marathon qui a manqué d'eau. Le journaliste à eu soif!


En fait, il a fait ma journée cet homme. Non seulement j'étais groupie à la base de le rencontrer, mais le fait de savoir qu'il a participé au premier marathon de Montréal et plusieurs autres après et qu'en plus, il roule, ça m'a mis un sourire aux lèvres que je traine encore en soirée!

Quel homme ... vous devinez c'est qui?

Forum de course à pied Québécois

Jadis, je participais, de temps en temps au forum qu'il y avait sur le site de courir.org Ce forum était, à mon avis, assez mort et souvent insignifiant. Il y a eu de bonnes discussions et d'autres assez ordinaire. Ce forum est maintenant mort ...

Quelques participants toutefois étaient intéressants et l'un d'entre eux (coureur22) à décidé de partir un forum pour réunir les passionné du Québec (ou d'ailleur!).

Voici le lien : http://courir.forumotion.com/index.htm

Ce site est NOUVEAU et est un work-in-progress. Il est gratuit, pour l'administrateur et pour nous tous. Alors profitons-en pour participer, échanger, partager et l'aider à l'améliorer. Un petit coin pour nous, les coureurs!

mardi 3 juin 2008

Retour en piste!

Même si je me suis entraînée en piste la semaine dernière, je considère que ce soir, c'était mon vrai retour en piste, depuis mon marathon.

Vers 18h00, je me rends sur place en joggant. Je me suis mis à flirter avec l'idée de faire une autre semaine dans le peloton 4, c'est à dire, de prendre ça relaxe! Mais comme j'avais mentionnée dans mon dernier
'Récap' que j'étais mûr pour revenir dans mon groupe de vitesse du troisième peloton et que Lise m'avait bien lu et entendu (elle a mentionnée sur son blogue qu'elle allait me rejoindre dans le troisième ...), j'ai décidée de courir avec elle, dans notre troisième peloton. OUF! Ça faisait longtemps que j'avais fait des intervalles difficiles comme ça. Mais ça fait du bien ...

Premier bloc
3 x 400m en 1 min 41sec. - (300m jog + 100m mar.)

Le premier 400m, j'ai eu un blocage au genou droit qui m'a obligé à arrêter. Ça commence bien ... j'étais découragée. Je me suis alors dit que j'allais m'essayer pour un autre 400m et si la douleur part, je continue. Sinon, j'arrête. Heureusement, la douleur est complètement disparue. Je soupçonne un nerf de coincer. Les 2 autres blocs de 400m, je n'ai pas réussie le temps donné. J'étais plus lente de 4 à 8 sec. Pas grave, je ne me décourage pas.

Deuxième bloc
2 x 800m en 3 min 43.5 - (400m mar. + 100m jog)

Bloc très difficile. Mais j'ai réussie mon temps pour le deuxième 800m. J'étais fière et je regagnais confiance! Mon souffle par contre ... on repassera!

Troisième bloc
2 x 100m (100m mar.) 50 à 75%

Yahouuuu! Mes intervalles favoris. On souffre, mais pas longtemps! J'ADORE! C'est comme donner des bonbons à un enfant. Un délice.

Quatrième bloc
1 x 400m en 1 min 39 - (100m jog + 300m mar.)

Enfin fini! Quand on sait qu'il reste juste 400m, on donne tout. J'ai été plus lente d'une seconde. Mais dont contente que ce soit terminé!

J'ai trouvé ça difficile. Mais avec le recul, je suis fière d'y être allée et dans mon groupe de vitesse, même si je n'ai pas toujours tenu le peloton. Je peux toujours me reprendre la semaine prochaine. Et j'y compte bien d'ailleurs!

MERCI LISE!!!

dimanche 1 juin 2008

Recap. Semaine du 26 mai

Lundi: Repos
Normalement, j'aurais dû aller au Yoga. Mais j'ai eu un contre-temps. J'en ai marre des contre-temps!

Mardi: 9 km de course à pied
J'ai fait mon retour en piste pour des intervalles. J'ai couru avec Lise. Quelle belle énergie cette fille! Ce fut bien agréable comme entraînement. Un peu facile par contre. Je crois que je suis mûre pour aller dans mon groupe de vitesse la semaine prochaine.
Nous avons eu la visite d'un entraîneur pour nous parler de stretching. Je n'ai pas appris grand chose, mais ce fut un bon aide-mémoire. Il m'a fait conscientiser que si je n'étire pas mes muscles, je risque à long terme d'avoir des problèmes de mobilités. Une motivation de plus à pratiquer le yoga à mon avis!

Mercredi: 6 km de course à pied
Comme j'ai quelque chose en soirée, je me lève tôt pour aller courir. Ce ne fût pas facile car j'ai terminé mon entraînement de la veille à 8h le soir. J'ai eu une petite douleur à la hanche droite. Rien qui m'inquiète par contre. Je suis allée faire un tour du Jardin Botanique. À cette période de l'année, avant 9h du matin, on y a accès gratuitement. L'entrée du jardin était magnifique avec la fontaine et les tulipes roses. Le tout, avec le levé du soleil. Magique! J'ai aussi croisée mon ami le renard. Il a eu peur en me voyant par contre. Hihi! C'est le fun d'être au Jardin Botanique à cette heure car les animaux sont plus visible. J'ai croisé 2 canards aussi. Les oiseaux chantaient leur toune matinale. Encore une fois ... Magique!

En soirée, je suis allée au premier anniversaire de KSL - Déploie tes ailes. Une ligne de vêtements pour femmes sportives. Il y a du beau! J'ai gagné un prix de présence de 25$. J'en ai profité pour m'acheter le haut du maillot Rebeka, à manches courte. Super confo et très jolie!



Jeudi: Repos
Je viens de terminer une semaine de merde au travail. J'ai travaillé pour les ventes de la SRC. On a monté des clips pour présenter aux différents commanditaires potentiels. En soit, le montage était très agréable et stimulant à faire. Mais les circonstances dans lesquels je me suis trouvé étaient à chier. Mais bon, je m'en suis sortie! Vivement la semaine prochaine ...
Donc vous devinez qu'en arrivant chez moi jeudi soir, j'ai pris ça trèèèèès relaxe!

Vendredi: 10 km de course à pied
Après une bonne nuit de sommeil, je me suis tappé un 10 km avec 30 min au rythme tempo. Objectif atteint et assez défoulant merci! Muscade m'a accompagnée pour les 2 derniers km.

Samedi: Repos, bien malgré moi!
J'ai jasé avec mon coach Jean-Yves hier. Il dit que j'en fait trop. Je dois réévaluer mon plan d'entraînement. Il a probablement raison car je me sens très fatiguée. Ma hanche et ma jambe droite me fait mal. Je veux être prête pour mon 50k. Je vais en faire moins! Pas facile à accepter car j'ai le goût d'en faire plus ...
Donc pas de longue sortie cette semaine.

Dimanche: 0 km de vélo!
Maudite pluie.
Moi et JP voulions rouler ensemble aujourd'hui. Une sortie de couple quoi! On avait quelques routes en tête dont Covey Hill ou Lake Shore. Quel dommage. On a passer quand même une belle journée au centre-ville à faire du magasinage et à jaser tout en essayant de changer le monde autour d'un bon latte. Du temps de qualité en couple malgré tout!

Total de la semaine:
25
(petits) km de course à pied

J'ai beaucoup réfléchie sur mon entraînement en fin de semaine. En fait, je révise tout. Selon les recommandations du coach, la semaine prochaine, je vais courir ma seul et dernière longue sortie avant mon 50 km. Quand je parle d'une longue sortie, pour moi, c'est plus que 21.1 km. Alors je vais courir 3h. Après, j'entre déjà en taper. C'est fou comme le temps passe vite!

Total du mois de Mai:
141.2 km de course à pied
98.8 km de vélo (il faut vraiment que je roule plus ... c'est gênant et ça me manque ...)
90 min. de Yoga (là aussi, je veux en faire plus!)