dimanche 30 mars 2008

Je ne suis plus vierge.

Et je m'en rend de plus en plus compte. Plus jamais j'aurais une première sortie de plus de 22 km. Plus jamais je ferai mon premier marathon. J'ai démystifié le mythe du 42.2k.

L'automne dernier, quand je revenais d'une longue sortie, c'était souvent une première pour moi. Mon
premier 25k, mon premier 28k, mon premier 32.2k, mon premier marathon. Chacune de ses sorties ont été remplie d'émotions et de découverte. Un cheminement parfois difficile et souvent très enrichissant.

Maintenant que je suis en entraînement pour mon
deuxième marathon, je vis les choses différemment. C'est moins émotif comparée à mes premières expériences. Même si je garde une fierté d'en faire autant, sinon plus, je ne sens pas cette fébrilité devant l'inconnu comme j'ai vécu l'automne dernier.

J'ai aimée ça découvrir comment je me sentais en courant des distances nouvelles. Comment que je gérais mes douleurs, mes frustrations, mes joies, mes moments d'extases. Tout était nouveau. Ça me manque un peu. Ou plutôt, je suis nostalgique qu'en j'y pense. Mais surtout, je suis fière de l'avoir vécu à fond cette première expérience. J'en étais très consciente que je n'aurais pas de deuxième chance pour une première.

Aujourd'hui, je me suis dit que je dois être prudente pour mon prochain marathon. Oui, j'en ai un dans les jambes, mais je ne dois pas prendre cette distance pour acquis. Je ne suis pas rendu là encore. Pour l'instant, je n'ai pas d'objectifs de temps précis pour New Jersey. Je prends ce marathon comme expérience supplémentaire. Une occasion de visiter une ville et de respirer l'air du bord de la mer pour un bon 4h30. Oui, j'aimerais bien le faire en 4h30. Mais en tout honnêteté, qu'importe le temps que j'aurai, je ne pourrai pas être déçu car je vais aller chercher de l'expérience. Et c'est ça mon réel objectif. Ça, et le plaisir de terminer en souriant!
Ma marques de commerce ;-)

2 commentaires:

Trigirl 2007 - Québec a dit...

Bonjour Sylvie,
Ton commentaire d'aujourd'hui est inspirant... Peut-être que tu me donnes le goût d'essayer un demi-marathon...!!!
Merci :-)

Marc Ultrarunner a dit...

Bonjour Sylvie,

Il peut y avoir une première pour un 50 km, et éventuellement pourquoi pas un petit 100 ;-)

Lâches pas ! Avec la fièvre du printemps tu pourras atteindre de nouveau but ;-)

L'important c'est la persévérance!

À la prochaine,

Marc